fortnum and mason

Fortnum & Mason fait parti des grandes institutions Londoniennes. Cette épicerie fine est réputée pour son thé en feuilles, sa marmelade d’orange, le Stilton et le Cheddar, son Champagne et son célèbre panier picnic.

fortnum and mason5fortnum and mason8

Elle est sous mandat Royal Warrants of Appointment, le fournisseur officiel de nombreuses cours royales. C’est également au Fortnum & Mason que fut inventé en 1758 le célèbre « Scotch egg ».

fortnum and mason2fortnum and mason3fortnum and mason4

fortnum and mason6fortnum and mason7

Le rez-de-chaussée abrite un rayon d’alimentation formidable. Les étages supérieurs sont consacrés à la mode et aux objets du luxe.

tea box 17fortnum and mason9

Comment préparer une tasse de thé parfaite ?

Histoire du thé à Londres

De nos jours, le thé est considéré comme une boisson typiquement britannique. Chaque jour plus de 165 millions de tasses sont bues en Grande-Bretagne. Comme l’écrivit George Orwell, « cette boisson est l’un des piliers de la civilisation dans ce pays ».

Pour le célèbre journaliste, le thé parfait devait être fort, environ six cuillérées à café bombées par quart d’eau bouillante, versée dans une théière en porcelaine de Chine. Le thé devait être servi dans une tasse avec du lait et sans sucre car le thé est destiné à être amère comme la bière.

A l’origine le thé était un produit de luxe exotique et coûteux. Il était expédié en provenance de Chine par la société East India Company et lourdement taxé. Le thé était stocké dans des boîtes à thé verrouillées.

tea box

La première mention date de 1658. Thomas Garraway, tenancier du Sultaness Head coffee-house dans Sweetings Rents, fit paraître une publicité dans un journal Londonien annonçant la vente d’une boisson chinoise appelée Tcha par les chinois et Tay par les anglais alias Tea.

tea box 2tea box 3

La popularité du thé en Grande-Bretagne remonte à la période de la restauration lorsque Charles II devint roi. C’est la reine Catherine de Bragance, la fille du roi du Portugal qui introduisit la coutume de boire du thé à la cour royale et en fit une boisson à la mode pour les aristocrates.

tea box6 2tea box 4

 

La East India Company

tea box 7

Le 31 décembre 1600, la reine Elizabeth I fonda la Governor and Company of Merchants of London trading  – Indies into de East – Indies (la Compagnie des Indes Orientales anglaise), connue sous le nom de East India Company . Son siège social était situé sur Leadenhall. Street à Londres. A l’origine c’était une compagnie de commerce pour l’importation des épices des Indes orientales, mais elle se transforma rapidement en un instrument de la politique coloniale britannique dans le sous-continent indien.

C’était la première « joint-stock corporation » (les investisseurs reçoivent des dividendes basés sur leur investissement initial). Deux cent dix huit marchands obtinrent le monopole et tout pouvoir pour faire du commerce à l’est du Cap de Bonne-Espérance sur le coton, la soie, la porcelaine, les épices, le salpêtre et le thé en 1679.

En 1706, un des marchands de thé, Thomas Twining ouvrit une boutique sur le strand. Elle est toujours ouverte et la famille du créateur toujours impliqué dans l’entreprise.

tea box 8tea box 9

216 Strand
London, Royaume-Uni
+44 20 7353 3511

Fortnum & Mason s’établit en 1707 sur Piccadilly. L’épicerie fine de William Fortnum et Hugh Mason était connue surtout pour ses thés.

Les Tea gardens (White Conduit House, Ranelagh Gardens) devinrent des lieux de divertissement.

tea box 5

Au 18ème siècle, le thé lourdement taxé entraîna une hausse du marché noir, très rentable pour les contrebandiers. En 1784 le très jeune premier ministre, William Pitt, réduisit la taxe sur le thé de 119 % à 12,5 %. Cette baisse spectaculaire diminua la demande du thé de contrebande et son prix devint plus abordable.

Le 19ème siècle, le Clipper (également nom du marque de thé), bateau à voile, permit de livrer les denrées périssables dont les cargaisons de thé plus rapidement sur les docks de Londres. Des paris étaient même organisés sur des courses entre clippers britanniques et américains pour ramener les précieuses cargaisons.

Une célèbre course suscita un immense enthousiasme. En 1866, dix clippers partirent de Londres pour joindre le port chinois de Fouchow. L’heureux gagnant termina la course en 99 jours, seulement 20 minutes d’avance sur son plus proche rival.

Le Cutty Sark, construit en 1869, est le dernier clipper. L’ouverture du canal de Suez en 1869 permit aux bateaux à vapeur un accès au marché d’importation de thé. Les courses entre clippers prirent fin à cette époque.

tea box 11

La British East India Company était devenue un état dans l’état, mais sa puissance et sa cupidité démesurée précipitèrent aussi sa fin ou plutôt sa transformation… Privée de son monopole commercial en 1813 et du commerce du thé de Chine vingt ans plus tard (1834).

C’est à cette époque que la Compagnie supervisa la culture du thé en Assam, où des plants de thé fut découvert par des autochtones. En 1888, les importations de thé britannique en provenance de l’Inde dépassèrent celles en provenance de Chine.

La Compagnie perdra finalement ses fonctions administratives en 1858 à la suite de la révolte des Cipayes (soldats indiens de son armée). Ses possessions territoriales passèrent sous le contrôle de la Couronne en 1860 et le 1er janvier 1874, la British East India Company est dissoute par décret. Mais elle avait eu largement le temps de créer les grandes banques et compagnie d’assurances anglaises du XIXe siècle qui contrôlent encore aujourd’hui une grande partie de l’économie mondiale et des états occidentaux ruinés.

En 1894, le premier salon de thé, Lyons, fut ouvert sur Piccadilly. Les serveuses étaient surnommées nippies en raison de leur rapidité. Lyons est devenu une grande chaîne de restaurants et salon de thé.

DDM3W0

Les sachets de thé ont été inventés plus tard en 1908, par Thomas Sullivan, un marchand de thé de New York. Ils sont arrivés sur le marché britannique dans les années 1950. Aujourd’hui, les ventes de sachet de thé forment 96% du marché de thé britannique.

tea box 16tea box 14

En supermarché, les marques les plus connues sont Pg Tips, Tetley et mon préféré Taylors of Harrogate.

Voir le lien sur les différents thés.

Fortnum and Mason
181 Piccadilly W1
Téléphone : +442077348040
Metro : Piccadilly Circus
Ouvert du lundi au samedi de 10h à 21h
Dimanche 11h30 à 18 h

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 3.7/5 (3 votes cast)
Fortnum & Mason - Histoire du thé à Londres, 3.7 out of 5 based on 3 ratings Rendez-vous sur Hellocoton !
Print Friendly, PDF & Email

5 commentaires

  1. Hélène (Cannes)

    Fortnum & Mason et Twinings … deux de nos passages obligés quand on est à Londres … ;o)
    Bises
    Hélène

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0.0/5 (0 votes cast)
  2. Ah l’Angleterre, j’en rêve!

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0.0/5 (0 votes cast)
  3. Et dire que je n’y suis jamais entrée – encore un lieu de perdition…

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0.0/5 (0 votes cast)
  4. Ne dis t-on pas que les grands esprits se rencontrent, je viens juste de fermer le site de Fortnum & Mason.
    Ils viennent d’ouvrir des nouvelles rubrique autour de la beauté…. »the beauty destination », sauf que les prix pour certains articles beauté font un peu rêver. Je pense que dans chez eux l’on doit se sentir comme dans un cocon, un English cocoon, dans un autre monde. Les magnifiques paniers picnic tout un symbole pour eux.
    Par contre je reste rêveuse devant les 165 millions de tasses bues journellement….alors que environ 500 millions de tasses de thé sont bues chaque jour, ils se retrouvent je pense en première place et je pense loin devant le Japon quand à la France houps…..
    Bon long week-end Hélène
    Marie

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0.0/5 (0 votes cast)
    • Bonjour Marie,

      Les prix me laissent sans voix. Comme le souligne Gracianne c’est un endroit de perdition.

      Très bon week-end.

      VN:F [1.9.22_1171]
      Rating: 0.0/5 (0 votes cast)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les liens des commentaires peuvent être libérés des nofollow.

Lire les articles précédents :
Borough Market – Londres

Lors de notre dernier séjour à Londres, nous avons visité un des plus grands marchés de la ville. Un lieu...

Fermer