Parkin “Bonfire Night” (gâteau anglais à la mélasse)

Les jolis mots…

parkin 3

Remember, remember
Remember, remember the fifth of November,
Gunpowder treason and plot.
We see no reason
Why gunpowder treason
Should ever be forgot!
Guy Fawkes, guy, t’was his intent
To blow up king and parliament.
Three score barrels were laid below
To prove old England’s overthrow.
By god’s mercy he was catch’d
With a darkened lantern and burning match.
So, holler boys, holler boys, Let the bells ring.
Holler boys, holler boys, God save the king.
And what shall we do with him?

Burn him!

Bonfire night

Demain, les britanniques fêteront Bonfire Night et nous également avec une belle flambée dans la cheminée et une part de Parkin. La recette s’améliore d’année en année les amis.
Si vous n’avez une boîte de back treacle cachée au fin fond de vos placards, pas de panique. Vous pouvez remplacer ce sirop inverti par de la mélasse noire de sucre de canne.

Histoire de Bonfire Night

Londres, 5 Novembre 1605, le catholique Guy Fawkes et sa bande planifièrent de tuer le roi James I en faisant exploser le Parlement. Le complot fut révélé et, les gardes découvrirent Guy Fawkes dans la cave du Parlement entouré par des tonneaux de poudre à canon. Après avoir été torturé, le malheureux fut exécuté pour trahison. Les Londoniens laissèrent éclater leur bonheur en allumant des feux de joie…

parkin 2 1

Guy Fawke
De nos jours, quatre siècles plus tard, les anglais célèbrent encore cet événement avec Bonfire Night. Quelques semaines auparavant, les enfants iront collecter “a penny for the guy” pour s’offrir des feux d’artifices. Un épouvantail vêtu de vieux habits, fait de branchages et de pailles, sera installer en haut d’un bûcher. La ville de Lewes, dans le Sud-Est de l’Angleterre, est célèbre pour ses fêtes de Bonfire Night et attire toujours des milliers de visiteurs chaque année.

Bonfire Night est également fêté dans les anciennes colonies britanniques comme la Nouvelle-Angleterre (Pope’s Day jusqu’au XVIIIe siècle), la Nouvelles Zélande et Terre-Neuve au Canada.

Parkin ou Perkin est une ancienne recette traditionnelle du Yorkshire. A l’origine ce gâteau était réservé aux jours de fêtes et surtout à Bonfire Night. Il ressemblait à un biscuit. Pour que le gâteau soit collant et humide, il était alors conservé quelques jours à quelques semaines dans une boîte en bois. De nos jours, une boîte hermétique fera l’affaire.

parkin 1 2

Golden Syrup

Black Treacle (mélasse noire)

Ingrédients pour un moule de 30 x 21 cm
Temps
: 15 minutes de préparation + 55 minutes de cuisson
225g de beurre doux
110g de golden syrup
110g de black treacle ou mélasse noire
2 œufs
125ml de lait
225 de farine
1 c à café de bicarbonate de soude
1 c à soupe de gingembre en poudre
225g de sucre vergeoise brune ou blonde
225g de flocons d’avoine

Déroulé

parkin 4

  • Préchauffer le four à 170 °C.
  • Beurrer le moule et le tapisser d’une feuille de papier sulfurisé.
  • Dans une casserole, faire fondre le beurre avec le golden syrup et le Back treacle.
  • Dans un bol, mélanger le lait et les œufs.
  • Dans un grand saladier, mélanger la farine, le bicarbonate de soude, le gingemgre, le sucre, et les folcons d’avoine.
  • Verser le melange de beurre fondu dans le saladier suivi par le mélange d’oeufs et de lait.
  • Verser la préparation dans le moule.

parkin

  • Enfourner 45 à 55 minutes.
  • Laisser le gâteau refroidir puis le démouler.
  • Couper des petits carrés.

Vous pouvez conserver le gâteau dans une boîte hermétique quelques jours pour qu’il soit collant. Il peut également se déguster le jour même.

Rendez-vous sur Hellocoton !
Print Friendly, PDF & Email

11 réflexions sur “Parkin “Bonfire Night” (gâteau anglais à la mélasse)”

  1. Je me sens transportée làbas… plus particulièrement au marché de Honiton où une vieille dame vendait de tels gâteaux qu’elle cuisinaient… Me reste pluls qu’à en faire!

  2. Remember, remember …. chaque année, nous fêtons Guy avec notre cousine anglaise, et j’adore ça !!!! et j’aime beaucoup quand elle entonne “remember …. ” bon dimanche !!!

  3. mais, j’aurais du faire un feu…
    Ca fait plusieurs fois que je tombe sur des recettes de ce gateau, et je suis toujours intriguee par sa composition. Je gouterais bien, mais j’ai peur d’etre la seule a aimer ca a la maison (il est superbe ton moule carre).

  4. Je n’avais jamais entendu parler de la Bonfire Night … ni du parkin ! Merci pour toutes ces découvertes et tes recettes appétissantes !

  5. Bonjour,
    J’ai agréablement aimé votre article, et de plus : très instructif.
    Également sur le passage au les enfants vont collecter pour s’offrir un feu d’artifice =)
    cdt,

  6. Merci pour toutes ces informations ET RECETTES. j ai voulu donner un “rate” 5 etoiles mais la touche reste bloquee sue 1 seule

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Les liens des commentaires peuvent être libérés des nofollow.