Cobbler de rhubarbe et prunes à la vanille et badiane (dessert facile)

Les jolis mots…

Sainte Victoire

On devine que la blessure est récente, elle palpite, comme un nerf
Pourtant quand le doigt passe sur la plaie, elle n’est déjà plus douloureuse
On ne meurt pas d’amour
Alors même que l’on se croit exempt, et sec, comme un vieux fruit
Alors même que l’on croit que toutes les forces nous ont quittées
On se remet de tout
Le cœur se régénère, comme la queue des lézards
On est allongé sur le dos, prêt à se laisser partir
Quand soudain, un soubresaut électrise le corps
Le sang reprend son travail, revient battre contre les tempes
Irriguer les organes, et le bas-ventre endormi
On sursaute de se sentir vivante, vivante malgré tout
On est surpris de reprendre des couleurs
L’envie de vivre est irrésistible, se remettre de ce chagrin
Se remettre de cette douleur, c’est pouvoir tout affronter
Tu m’as permis de comprendre que j’étais invincible
Victorieuse, quelle que soit l’issue, je suis armée jusqu’aux dents
Sous mon sein, une grenade

Clara Luciani

Cobbler de rhubarbe et prunes à la vanille et badiane 3

Qu’est-ce que le Cobbler ?

C’est un dessert anglo-saxon similaire au crumble. Le Cobbler (cordonnier en francais) est composé d’une couche de fruits ou de baies recouverts d’une sorte de pâte moelleuse à biscuits.

Cobbler de rhubarbe et prunes à la vanille et badiane 1

Histoire du Cobbler

Ce dessert semble être d’origine américaine, où il est apparu sous plusieurs formes. Il est mentionné en 1859 dans le “Glossary of words and phrases, usually regarded as peculiar to the United States” de John Russell Bartlett comme étant un nom de Pennsylvanie pour “Apple Slump”, une forme de tarte à base de pâte à pain. Le peach cobbler, un des plus célèbres, est mentionné en 1880 dans “Tramp Abroad” de Mark Twain. C’est également le nom d’un cocktail à base de jus de pêche. 

Cobbler de rhubarbe et prunes à la vanille et badiane_

Mais attention, la forme avec une garniture de scones individuels semble être typiquement britannique 🇬🇧 et très moderne. La première référence date de 1980 dans le “St.Michael Cookbook” (Marks and Spencer) de Jackie Burrow, Mary Reynolds et Elizabeth Seldon.

La Recette

Cobbler de rhubarbe et prunes à la vanille et badiane 2

Ustensiles: plat à gratin et emporte-pièce rond ou en forme d’étoile
Ingrédients pour 6 personnes
Temps: 30 minutes de préparation + 1h de cuisson
1kg de prunes noires, dénoyautées et coupées en quartiers
600g de rhubarbe, tiges coupées en petits morceaux
1 gousse de vanille
1½ c à café d’anis étoilé, moulu
150g de sucre cassonade
Jus de 1 orange
Pour la pâte à cobbler
420g de farine T65
1 c à café de sel
70g de sucre en poudre, plus extra
¼ c à soupe de levure chimique
170g de beurre doux, froid coupé en petits dés
300 ml de crème fraîche épaisse
1 œuf, battu
Servir avec
De la crème fraîche ou de la glace vanille

Méthode

Cobbler de rhubarbe et prunes à la vanille et badiane 5

  • Préchauffer le four à 180°C.

Les fruits

  • Dans un grand saladier, mélanger les quartiers de prunes et les morceaux de rhubarbe.
  • Couper la gousse de vanille en son centre, gratter les graines et les ajouter aux fruits.
  • Dans le bol, mélanger l’anis étoilé moulu avec le sucre et le jus d’orange.
  • Transférer dans le saladier et mélanger aux fruits.
  • Verser le tout dans un plat à gratin, puis appuyer dessus pour créer une surface plus ou moins uniforme.

La pâte à Cobbler

  • Dans un mixeur électrique, mélanger la farine, le sel, le sucre et la levure.
  • Ajouter le beurre froid aux ingrédients secs et mélanger jusqu’à ce que le mélange ressemble à une chapelure grossière.
  • Arrêter le mixeur, et ajouter la crème fraîche et mixer jusqu’à ce que tout s’assemble.
  • Transférer le mélange sur une surface légèrement farinée et pétrir un peu la pâte.
  • A l’aide d’un rouleau à pâtisserie, étaler la pâte sur une épaisseur de 1 cm.
  • Utiliser un emporte-pièce rond ou en forme d’étoile pour un effet festif pour découper les disques.

Cobbler de rhubarbe et prunes à la vanille et badiane 4

  • Disposer les disques, soigneusement et rapprochés, sur les fruits, de manière à ce qu’ils se touchent ou même qu’ils se chevauchent légèrement.
  • Badigeonner les disques d’œuf et recouvrir d’un peu de sucre en poudre.
  • Cuire au four pendant une heure environ. Couvrir le plat d’une feuille de papier alu à 30 minutes de cuisson.
  • C’est prêt lorsque les fruits sont chauds et bouillonnants et que la garniture est dorée et bien cuite.

Servir tiède, légèrement saupoudré de sucre glace avec une boule de crème fraîche ou de la glace.

Rendez-vous sur Hellocoton !
Print Friendly, PDF & Email

2 réflexions sur “Cobbler de rhubarbe et prunes à la vanille et badiane (dessert facile)”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Les liens des commentaires peuvent être libérés des nofollow.