Les paupiettes de Finou (Recette traditionnelle au Saint-Nectaire)

Les jolis mots…

“Je découvre que les sentiments peuvent s’échapper sur la pointe des pieds sans vous fracasser le cœur.”
“C’est plus facile de rouler son père qu’une paupiette, hein?”
“Tu sais, en cuisine, rien n’est jamais gagné, tu peux être très bon un jour, moyen un autre parce que tu t’es levé du pied gauche. Je sais que tu as fait de ton mieux. C’est le métier qui rentre quand tu te trompes. Le plus important, c’est la régularité.”
11111
Les recettes de la vie – Jacky Durand

Les paupiettes à l'ancienne de Finou 3

Voici une recette qui a fait ses preuves, sans doute parce qu’elle est délicieuse et bien facile à réaliser.

Je quitte le Royaume-Uni ce week-end, et retourne dans mon auvergnat natal. Les fêtes de Pâques, c’est surtout la famille qui se réunit autour d’une bonne table. Et les auvergnats, ils savent recevoir.

IMG_7361

Cette version des paupiettes à l’ancienne est celle de mon petit-frère. Le fromage auvergnat, le Saint-nectaire est bien plus savoureux que le gruyère dans cette recette et donne une sauce merveilleusement goûteuse. La pâte de ce fromage est souple, onctueuse et dégage une tendre odeur de terroir. Vous m’en direz des nouvelles 😛

Les paupiettes à l'ancienne de Finou 1

Ingrédients pour 4 personnes
Temps: 25 minutes de préparation + 50 minutes de cuisson
Huile d’olive
20g de beurre doux
2 oignons, pelés et émincés finement
4 escalopes fines de poulet, de dinde ou de veau
4 tranches fines de jambon de pays ou de Parme ou de Bayonne
4 tranches de Saint-nectaire ou gruyère ou cheddar
4 tomates, plongées dans l’eau frémissante, pelées et coupées en quartiers
1 bouquet garni (thym, laurier, persil)
4 gousses d’ail, pelées et hachées
25cl de vin blanc de table
6 champignons de Paris, coupés en quartiers
Servir avec
De haricots verts cuits
Des pâtes cuites

Les paupiettes à l'ancienne de Finou_

Déroulé

Préparer les paupiettes

  • Ôter les couennes du jambon et les poser sur une escalope.
  • Recouvrir de fines tranches de gruyère ou Saint-nectaire.
  • Rouler les escalopes et former des rouleaux réguliers. Les ficeler sans trop serrer, à chaque extrémité.

Les paupiettes à l'ancienne de Finou 2

Préparer la sauce

  • Chauffer l’huile et le beurre dans une cocotte.
  • Ajouter les oignons et les faire revenir quelques minutes.
  • Colorer les paupiettes dans la cocotte sur chaque face.
  • Ajouter les tomates, le bouquet garni, l’ail. Saler, poivrer et verser un filet d’huile d’olive si nécessaire.
  • Déglacer avec le vin blanc puis couvrir la cocotte pendant 30 minutes.
  • Ajouter les champignons. Faire mijoter encore 15 minutes. Si la sauce est trop liquide, la faire réduire quelques minutes mais les pâtes absorbent bien la sauce.

Servir les paupiettes à l’ancienne avec des haricots verts et des pâtes.

Rendez-vous sur Hellocoton !
Print Friendly, PDF & Email

7 réflexions sur “Les paupiettes de Finou (Recette traditionnelle au Saint-Nectaire)”

  1. Rhoo j’en veux ! Tout va bien chez vous ? Rebecca est toujours en Angleterre ? Bisous de nous tous.

    • Oui oui tout va bien. Rebecca est toujours à Londres et ne compte surtout pas revenir. Des bises à toute la famille.

  2. Bonsoir, je ne savais pas que vous étiez auvergnate. J’y ai vécu trois ans et j’y ai été merveilleusement accueillie. Ah, le saint Nectaire , ma fille l’adore! Le pounti! Que de beaux et bons souvenirs.
    Sur votre photo, c’est le gâteau qui me fait de l’œil!!!
    Bon retour en terre d’Auvergne!

  3. Bonsoir, je ne savais pas que vous étiez auvergnate. J’y ai vécu trois ans et j’y ai été merveilleusement accueillie. Ah, le saint Nectaire , ma fille l’adore! Le pounti! Que de beaux et bons souvenirs.
    Sur votre photo, c’est le gâteau qui me fait de l’œil!!!
    Bon retour en terre d’Auvergne!

    • Dany,

      Les auvergnats aiment les bons produits. c’est toujours avec un brin de nostalgie que je retourne sur ces terres même si je n’y ai pas que de bons souvenirs.
      Belle journée Dany

  4. St Nectaire ? je rêve..
    Je suis auvergnate ( Thiers et Palladuc ) et je ne savais pas que vous l’étiez aussi …mes ancêtres écossais sont arrivés au XV …
    Est-ce pour cela que j’aime autant votre blog ??? je m’interroge…

    • Marie Laure,
      Oui nous avons quelques affinités. Thiers, une bien jolie ville… En revanche, mon mari et mes filles sont bien britanniques.

      Excellente journée Marie-Laure

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Les liens des commentaires peuvent être libérés des nofollow.