Devilled mackerel (maquereaux démoniaques)

Les jolis mots…

Marie vit transpirer de la haine des petits yeux de fouine de cette pauvre femme, ce pantin articulé par le diable.

Les larmes versées de Marie lui procuraient un plaisir incommensurable. Ses petits pieds rabougris en trépignaient de joie sur le parquet. Elle pouvait la défier d’un regard vainqueur maintenant. Leur plan fonctionnait comme sur des roulettes.

Ils avaient passé ces derniers mois à provoquer insidieusement, sournoisement Marie et ses proches. Et ils comptaient bien en tirer profit, d’une manière ou d’une autre. En jouant de la colère et ripostes de Marie, ils pourraient la faire passer pour folle, la dépouiller de ses biens, voire plus encore.

Pauvre Marie, elle qui n’était jamais sortie des sentiers balisés de la vie. Elle n’imaginait pas un seul instant à qui elle avait eu affaire et regrettait amèrement d’avoir fait pénétrer le démon dans sa maison.

Elle devait brûler sur le bûcher. Ils en avaient décidé ainsi. Les petits secrets de cet être démoniaque et pervers ne devaient être révélés au grand jour.  Il fallait agir vite. Marie devait payer d’avoir osé le défier ainsi. Il userait de son pouvoir pour arriver à ses fins.

Décidément, ces deux-là s’étaient bien trouvés. Aussi machiavéliques et tordus l’un que l’autre. Le diable avait fait de cette pauvre femme un bon petit soldat. Et elle en attendait beaucoup en retour. Après toutes ces années à lutter pour être la préférée, elle serait enfin récompensée de sa loyauté indéfectible. 

Les masques cachés 

 

Devilled mackerel (maquereaux démoniaques)

 

Pour notre grand plaisir, les maquereaux sont de retour sur l’étal de mon poissonnier. Ce petit poisson bleu accompagne nos lunchs en ce moment.

Pourquoi Devilled ?

Le terme «diabolique», en référence à la nourriture, était utilisé au 18e siècle. La première référence imprimée connue apparaissant en 1786.

Au 19e siècle, il est venu à être utilisé le plus souvent avec des aliments épicés ou piquants, y compris les œufs préparés avec de la moutarde, du poivre ou d’autres ingrédients farcis dans la cavité vitelline.

Devilled mackerel (maquereaux démoniaques)

Ingrédients pour 4 personnes
Temps : 15 minutes de préparation + 10 minutes de cuisson
4 maquereaux, vidés
40g de beurre doux
1 c à café de sucre
1 c à café de moutarde ou English mustard powder ou English mustard
1 c à café de poivre de Cayenne
1 c à café de paprika
1 c à café de coriandre
2 c à soupe de vinaigre de vin rouge
1 c à café de poivre
2 c à café de sel

Déroulement de la recette

  • Préchauffez le grill du four.
  • Pratiquez sur les 2 faces, à l’aide d’un couteau, des incisions de 1 cm d’intervalles sur la peau du poisson. Faites attention de ne pas trop tailler la chair.

Devilled mackerel (maquereaux démoniaques)

  • Dans une poêle, faites fondre le beurre.
  • Ôtez du feu et ajoutez le sucre, la moutarde, les épices, le vinaigre, le poivre, le sel et mélangez.
  • Placez les maquereaux dans la poêle et enrobez-les plusieurs fois dans cette sauce.
  • Ensuite transférez-les sur une plaque au four préalablement huilée.
  • Faites griller les maquereaux 4 minutes sur chaque face.
  • Badigeonnez les maquereaux grillés avec la sauce restante.

Servez aussitôt à la sortie du four.

Rendez-vous sur Hellocoton !
Print Friendly, PDF & Email

2 réflexions sur “Devilled mackerel (maquereaux démoniaques)”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Les liens des commentaires peuvent être libérés des nofollow.