Pain Cocotte (pain facile maison)

Les jolis mots…

«L’instant présent

Aujourd’hui est le plus beau jour de notre vie, car hier n’existe plus et demain ne se lèvera peut-être jamais.
Le passé nous étouffe dans les regrets et les remords, le futur nous berce d’illusions. Apprécions le soleil qui se lève, réjouissons-nous de le voir se coucher. Arrêtons de dire «il est trop tôt» ou «il est trop tard»; le bonheur est là: il est l’instant présent.»

« Mes moments de bonheur ont changé. Ils sont peut-être plus petits mais ils sont plus intenses. C’est lorsque, par exemple, dans le travail, je réussis quelque chose que je n’avais jamais réussi jusque-là. C’est un moment d’intimité avec mes enfants et mon amoureux, c’est le goût du bon vin debout dans la cuisine, c’est un livre dont je découvre les subtilités, c’est une expo de peinture qui fixe en moi des émotions qui ne me quittent plus, c’est un magnifique coucher de soleil qui m’arrache des larmes ; ce ne sont que de petites choses que je prends le temps de déguster et je ne remarquais même pas, jadis.» 

VexinVexin – Centre de Confinement

Il m’aura fallu attendre ce confinement forcé pour préparer mon propre pain maison. Pourtant, il y a quelques années la recette du pain cocotte (homemade bread in a pot) avait beaucoup de succès sur les blogs en UK. J’ai toujours un train de retard sur les modes. Contrairement à nous français, les britanniques ne connaissent pas le bonheur du pain frais quotidien.

Quoiqu’il en soit, je n’avais encore jamais testé cette recette. C’est franchement une réussite, et je compte bien continuer à préparer mon pain régulièrement à l’avenir.

pain cocotte

Je vous joins l’article d’Isabelle sur le sujet et celui de la cuisine des trois sœurs. Leurs conseils m’ont été précieux. Pour les pains plus complexes, je vous conseille le blog et le compte instagram de ma copine Gracianne. Ses pains au levain me font rêver

Recette de base

Une cocotte
Ingrédients pour un pain
Temps : 15 minutes de préparation + une première levée pendant 2h + 2ème levée pendant 2 h minimum + 40 minutes de cuisson
500g de farine T65 ou T80, tamisée
1 sachet de levure de boulanger déshydratée
1 ½ c à café de sel
320ml d’eau tiède (pas plus de 60°C pour ne pas tuer la levure)

Déroulement de la recette

pain cocotte

  • Verser la farine tamisée dans la cuve du robot équipé du crochet.
  • Déposer le sel sur un coté et la levure de l’autre (le sel et la levure ne doivent en aucun cas être en contact).

Sans titre

  • Verser l’eau tiède et pétrir sur vitesse minimum pendant 20 minutes.
  • Façonner une boule de pâte et la transférer dans un grand saladier.
  • Recouvrir d’un film alimentaire puis d’un torchon propre.
  • Entreposer pendant 2h dans un endroit à l’abri des courants d’air, près d’un radiateur. Le pâton doit doubler de volume.

pain cocotte

  • Ensuite, sur un plan de travail enlever le gaz en pétrissant la pâte.
  • Tapisser le fond de la cocotte de papier sulfurisé. Façonner une boule avec le pâton et le transférer au centre dans la cocotte.
  • Filmer la cocotte, recouvrir d’un torchon et laisser lever 2h minimum.
  • Une fois que la pâte a doublé de volume, tamiser une cuillerée de farine sur le dessus du pain.
  • Faire des incisions à l’aide d’un couteau ou d’un ciseau.

pain cocotte

  • Couvrir la cocotte et enfourner à 240°C dans un four non préchauffé.
  • Sortir prudemment la cocotte du four et la déposer sur une planche pour protéger votre plan de travail.

Le pain cuit doit sonner creux.

Prenez soin de vous et de vos propres.

Rendez-vous sur Hellocoton !
Print Friendly, PDF & Email
[Total : 0   Moyenne : 0/5]

6 réflexions sur “Pain Cocotte (pain facile maison)”

  1. Bonjour
    Je ne sais pas si votre pain est bon mais j’ai adoré le paragraphe précédant la recette ! Pour l’anecdote mon boulanger a refait sa façade avec un goût discutable et chaque fois que je passais devant je me disais «  mon dieu que c’est moche «  …. maintenant quand je viens chercher mon pain , j’attends avec impatience de voir ses néons s’allumer me disant tout va bien le pain sort du four et t’attend. Merci à tous .

  2. Merci pour cette recette, et plus encore pour le joli texte d’intro, sur le bonheur, et son évolution au fil du temps. Je vois d’ailleurs que je ne suis pas la seule à avoir aimé ce très joli texte.
    Concernant le pain, moi en ces temps de confinement (mais aussi très souvent avant ces temps) je suis une accro du irish soda bread. Tellement vite fait, t tellement bon !!! Comme disent les Irlandais ;: « sûrement le seul pain que u peux préparer quand des amis t’annoncent qu’ils arrivent pour manger chez toi dans une heure ». Ce qui me « gonfle » (c’est le das de le dire) avec les « vrais » pains, c’est le temps d’attente pour que la pâte lève (‘souvent en 2 fois, même si ici, miracle, il n’y a qu’une session de levée de la pâte, et pas très longue en plus. Donc peut-être. que je le ferai…)
    Encore merci entout cas.

  3. Magnifique pain! Il a l’air très moelleux, j’adore les pains qui n’ont pas une croûte trop épaisse… Je te pique la recette 🙂

  4. Un jour de pénurie je n’ai pas mis de papier. Et miracle, le pain n’a pas collé dans ma (vieille) cocotte noire.
    Ce pain est presque aussi facile que le soda bread et pour ma part, je le trouve meilleur.
    Merci pour vos recettes réconfortantes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Les liens des commentaires peuvent être libérés des nofollow.