Aile de raie aux cocos de Paimpol

La semaine dernière, Choupette a bien aiguisé mon appétit avec cette salade tiède de cocos de Paimpol et roquette aux gambas. J’ai bien retenu son conseil en congelant quelques sacs. Le haricot blanc est très riche en glucides à absorption lente. C’est une excellente source de protéines et de fer. D’ailleurs, je suis toujours étonnée de voir les petits anglais raffoler de ces féculents.
Dans cette recette, les cocos de Paimpol accompagnent une aile de raie rôtie. Ce poisson ne se conserve pas très longtemps, par contre il n’a pas d’arêtes et facile à digérer. Il convient parfaitement aux enfants.
Aile de raie rôtie aux cocos de Paimpol

IMG_2037-1

Ingrédients pour 4 personnes
Temps : 1h30
Prix : 14.23 €
4 ailes de raie d’environ 225 g chacune (Demandez bien à votre poissonnier d’ôter la peau).
1 c à café de paprika
1 c à café de poivre noir du moulin
50 g de beurre
3 c à soupe de vinaigre de vin rouge
Sel et poivre
Cocos de Paimpol

350 g de cocos de Paimpol frais ou de haricots blancs secs préalablement trempés dans l’eau toute une nuit.
2 c à soupe d’huile d’olive
1 gousse d’ail finement hachée
1 petit piment rouge haché finement
1 oignon haché finement
35 cl de bouillon de volaille
2 tomates
1 c à café d’estragon haché
  • Placez les cocos dans une casserole d’eau et portez à ébullition. Ensuite, faite cuire 30 minutes. Pour les haricots secs, la cuisson est de 1 heure après ébullition. Egouttez.

    IMG_2001-1

  • Pelez la peau des tomates, enlevez les pépins et coupez la pulpe en des.
  • Dans une grande poêle, faites chauffer l’huile d’olive avec l’ail et le piment haché.
  • Rajoutez l’oignon haché et faites-le revenir 5 minutes.
  • Ajoutez les haricots blancs et 30 cl de bouillon de volaille.
  • Laissez frémir pendant 10 minutes.
  • Ensuite, ajoutez la pulpe des tomates et continuez la cuisson 10 minutes de plus.
  • Ajoutez l’estragon, sel et poivre.

  • Préchauffez le four 10 minutes à 200°C (th 6).
  • Taillez sur chaque aile de raie sans peau 2,5 cm de bord.

    IMG_2002-1IMG_2003-1

  • Bien essuyez chaque aile avec du papier absorbant.
  • Saupoudrez de paprika et de poivre du moulin sur les 2 faces.

    IMG_2007-1

  • Dans un grand plat au four pouvant aller sur le feu de la gazinière, faites fondre le beurre.
  • Placez les ailes de raie dans le beurre et dorez-les 1 minute sur chaque face.

    IMG_2028-1

  • Rajoutez du sel et transférez le plat dans le four pendant 10 minutes.
  • Enlevez les ailes de raie, remettez rapidement le plat au four sur le feu.
  • Versez (déglacez) le vinaigre et le reste de bouillon de volaille.
  • Bien raclez le fond du plat.
  • Passez le jus au travers d’une passoire.

Pour servir, placez une cuiller de cocos sur chaque assiette, l’aile de raie dessus et nappez de sauce.

IMG_2042-1

Recette de Rick Stein

Rendez-vous sur Hellocoton !
Print Friendly, PDF & Email

19 réflexions sur “Aile de raie aux cocos de Paimpol”

  1. Il y a longtemps que je n’ai pas cuisiné de raie et là avec les cocos je ne peux qu’adhérer! Merci pour le clin d’oeil!

  2. Poisson et haricots blancs j’adore! je n’ai par contre jamais essayé avec la raie, tu me donnes des envies!

  3. J’adore ces haricots, et là avec la raie, tu en fais un plat fin.
    J’ai cuisiné dernièrement des cocos de paimpol rouge, en salade, pour la première fois, et nous avons beaucoup aimé.
    Bises, marie

  4. Je ne pense jamais à la raie et encore moins à la cuisiner ainsi, juste dorée, il faut dire que mon poissonnier n’en a pas souvent… Sais tu quand a lieu la saison de pêche ?

  5. J’ai une aile qui m’attend au congèl…quant aux cocos il serait temps que je m’y mette, on est en pleine région!

  6. Dès que je vois écrit cocos… j’arrive!
    En Italie on mange des haricots blancs avec le poisson aussi et c’et un régal.

  7. J’ai fait comme toi, j’en ai achete ce weekend, Choupette, et Elvira, m’avaient donne tres envie. Et ca ne risque pas de s’attenuer avec ton plat. Moi je comprends pourquoi les enfants aiment ca, tout simplement parce que c’est bon.

  8. L’aile de raie, quand c’est bien fait, c’est trop bon ! Garance nous en a préparé une superbe cette été (mais celle-là, je l’ai mangée « en vrai » ) et là, tu reviens à la charge. Avec les cocos, Mmmmm !!!
    Bisous et bonne journée
    Hélène

  9. Je ne déteste pas la raie mais voilà bien un des aliments que j’ai très peur de cuisiner tant la préparation de la bête me parait compliquée ! j’adore les cocos

  10. J’ai hésité il y a quelques jours en voyant des ailes de raie !
    Tu me donnes envie d’en racheter en voyant cette belle assiette.
    bises

  11. Et si je t’avouais que je n’ai jamais cuisiné de raie tu me trouverai une peu cruche non?
    🙂
    Depuis quelques temps je vois des cocos de Paimpol partout et ça me donne drôlement envie d’en faire… crois-tu qu’ils arrivent jusque chez moi depuis leur Bretagne profonde?

  12. ahhh, les cocos de paimpol! j’en raffole, et cet été j’ai enfin osé en faire à toute ma petite famille, (ils n’en avaient jamais goûté), version purée épicée, et ils ont adoré! le lendemain, les garçons courraient au marché en acheter et se battaient pour les écosser! bref, si tu ajoutes à cela le fait que la raie est l’un des poissons que je préfère (et que je trouve très souvent complètement massacré, dans les resto) tu imagines combien ta recette me parle!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Les liens des commentaires peuvent être libérés des nofollow.