Les crêpes Suzette

« A la chandeleur l’hiver finit ou prend rigueur »

Pendant le temps de la messe, le soleil ne doit pas luire sur la chandelle pour que le mauvais temps s’arrête. Le lendemain, jour de la Saint-Blaise on fait bénir le pain et le sel réservé aux animaux pour empêcher les maladies. La tradition veut que l’on fasse des crêpes le jour de la chandeleur. Un louis d’or dans la main gauche, la queue de la poêle dans la main droite, il convient de faire sauter la crêpe pour la retourner bien à plat dans la poêle. L’opération réussie est un signe de richesse.
« Cahier d’une cuisinière de campagne » Marisson Touret

Je vous recommande vivement les fines crêpes fourrées de Monsieur Escoffier. Recette simple et raffinée. Les crêpes doivent être servies chaudes et surtout ne les flambez surtout pas (ce qui entre nous m’arrange). Elles perdraient leur délicatesse. Vous pouvez remplacer la liqueur Curaçao par du Champagne ou du Grand-Marnier.

DSC05291_01

Les crêpes Suzette

Ingrédients pour 6 personnes
250 g de farine
50 cl de lait
3 œufs
3 clémentines
50 g de beurre fondu pour la pâte à crêpes
100 g de beurre ramolli pour le beurre de clémentine
100 g de sucre glace
½ c à café de sel
2 c à soupe de Curaçao

DSC05289_01

  • Râpez le zeste des clémentines. Pressez le jus et réservez.
  • Tamisez la farine et le sel.
  • Dans un saladier, ajoutez la farine et faites une fontaine. Battez les œufs et versez-les au centre de la farine.
  • Mélangez peu à peu avec le fouet et incorporez le lait, la moitié du jus de clémentine, 50 g de beurre fondu et 1 c à soupe de Curaçao.
  • Il faut obtenir une pâte lisse et coulante sans grumeaux. Je passe la pâte au chinois ou à la passoire. Laissez reposer 2 h la pâte au frais.

Beurre de clémentine

DSC05287_01

  • Mélangez 100 g de beurre ramolli avec le sucre glace, le reste de jus de clémentine, les zestes et 1 c à soupe de Curaçao. Laissez au frais au moins 1 h.

  • Faites cuire vos crêpes dans une poêle beurrée. Gardez de côté une fourchette avec un morceau de beurre pour badigeonner la poêle entre chaque crêpe.
  • Etendre régulièrement une couche de pâte, laisser cuire d’un côté, décoller avec une spatule, tournez pour cuire l’autre côté.
  • Empilez les crêpes sur un plat posé sur une casserole remplie d’eau chaude (pas sur le feu of course).
  • Tartinez les crêpes, une à une, de beurre de clémentine. Pliez-les en quatre.

Réchauffez-les rapidement dans la poêle et servez aussitôt.

Pour un gâteau de crêpes, vous placez une crêpe tartinée de crème pâtissière puis vous rajoutez une crêpe jusqu’à la hauteur désirée. Vous terminez par une crêpe et vous nappez le dessus et les bords de gelée de groseilles ou de coings fondue. Les crêpes doivent être plus petites

.

Mardi gras t’en vas pas
je ferai des crêpes, je ferai des crêpes
Mardi gras t’en vas pas, je ferai des crêpes
et t’en auras ».

DSC05290_01

Quelques idées pour garnir vos crêpes
Recettes sucrées salées pour la chandeleur
Crêpes légères citron-pamplemousse
Crêpes au miel et sésame
Crêpes sauce caramel salé et citron vert
Crêpes au praliné
Crêpes façon Ducasse sans gluten
Crêpes à la crème aux carambars

Rendez-vous sur Hellocoton !
Print Friendly, PDF & Email

35 réflexions sur “Les crêpes Suzette”

  1. Un vrai régal, c’est vrai, même flambées , mais c’est encore plus périlleux, surtout avec le Louis d’or dans la main ! Oui gardons la tradition et cette recette délicieuse !

  2. Les crêpes au louis d’or, ma Grand-Mère nous en prêtait un pour faire sauter les crêpes, avec des résultats variés. Je ne suis pas certaine de la réalité de la prédiction. Avec ou sans, tes crêpes, sont une tentation pour les papilles.

  3. De vraies crêpes Suzette comme je les aime ! Bon, tu imagines bien quand même que je ne résiste pas à les faire flamber, moi !… ;o)))
    Bisous
    Hélène

  4. Bien compliqués tous ces conseils de la cuisinière de campagne… toute ma jeunesse, j’ai fait sauté les crêpes avec une pièce mais ça m’a pas apporté la richesse sauf si tu entends richesse comme bonheur. Je retiens la méthode de monsieur escoffier

  5. Cette crêpe est un vrai bonheur… quant à la photo… je ne peux même pas te dire à quel point elle me fait envie.

  6. J’aime cette tradition qu’il faut absolument pérenniser auprès de nos enfants qui la transmettront et ainsi de suite !
    Original le curaçao qui donne une couleur pistachée !

  7. J’adore les crêpes et les clémentines, mais n’ai mangé qu’une fois de vraies crêpes Suzettes et elles m’étaient vraiment pas intéressantes…!

    Cela dit, ta photo est superbe et me (re)donne envie!

  8. Ah les crêpes suzettes ! cela me fait penser à des films noirs et blancs avec Gabin… ne me demande pas pourquoi :-)))) Elles sont magnifiques !

  9. Les crêpes suzette, c’est mon péché mignon. Ta recette est superbe, on en mangerait ! moi je les fais différemment, mais à mon avis ce n’est pas la recette traditionnelle.

  10. Ah!! que voici une recette comme je les aime, simple et conviviale mais pleine de saveurs. J’adore!!! 🙂

  11. Je ne pourrai jamais essayer toutes les délicieuses recettes qui circulent aujourd’hui. Que de merveilles! Merci

  12. les crèpes suzettes miam!
    je ne les flambe jamais , c’est pas mon truc
    j’imagine les tiennes bien parfumées avec le curaçao
    tes photos sont magnifiques

  13. Un des grands classiques mais classique ça ne veut pas dire facile à réaliser et bien au contraire avec cette recette que tu as parfaitement maîtrisée !

  14. Je sors de table et je viens de manger des crêpes mais j’avoue que là, je me laisserais bien encore tentée par des crêpes Suzette! Merci pour le clin d’oeil! 😉

  15. Je suis vraiment sous le charme de tes belles crêpes suzettes. Quel régal !!
    je te souhaite un bon dimanche. Ici, beaucoup de vent, de fraîcheur et le ciel gris et chargé de pluie ne me dit rien qui vaille.
    Gros bisous Hélène. Bonjour à toute ta petite famille.
    Chrys

  16. Bon, je viens de les faire, en suivant
    pas à pas ta recette , délicieuses ces crèpes. Je n’ai eu qu’une peur : en versant le curaçao bleu (je n’ai trouvé que celui là) dans la préparation un peu
    jaune, mes crèpes ne virent au vert pale.

  17. Gabriella : ça me fait plaisir ! J’ai moi aussi utilisé le curaçao bleu, les crêpes étaient légèrement vertes mais bon !

  18. Quand j’ai eu fait la première crèpe, je suis vite revenue sur ton blog pour vérifier si les tiennes aussi avaient des
    reflets !!! c’est rigolo non ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Les liens des commentaires peuvent être libérés des nofollow.