petite-souris« La pêche à la ligne c’est comme les mathématiques en cela qu’on ne peut jamais complètement l’apprendre. »

« Aucun homme ne peut perdre ce qu’il n’a jamais eu. »

Izaak Walton

Le Royaume-Uni est toujours le mieux servi en toutes sortes de poissons et les poissonneries en regorgent.

Voici quelques produits de la mer : le maquereau aux couleurs bigarrées et aux yeux luisants, le tourteau rouge, le merlan, la morue, le colin et l’aiglefin et le saumon rose d’Écosse, la sole de Douvres, le carrelet, poisson plat aux taches orangées ; le turbot bombé et dodu, l’énorme flétan à la chair ferme et riche en huile. Il ne faut pas oublier les poissons fumée : le haddock jaune cuivré ; les kippers, couleur de vieux vernis ; les harengs bouffis, à la peau d’or. De nombreuses poissonneries vendent des poissons d’eau douce : le gardon, le chabot de rivière, la carpe, la truite mouchetée, le brochet vorace, puissant torpille aux dents acérées.

pie11fish pie

Il existe dans la littérature anglaise un petit chef-d’œuvre, constamment réédité depuis sa parution en 1653 : le guide complet du parfait pêcheur à la ligne ou le divertissement du contemplatif (The Compleat Angler) de Izaak WALTON, né à Stafford, ville que je connais bien.

index
Il avait bien saisi la nécessité de préparer simplement le poisson. Ce livre est encore lu par les pêcheurs et les agrégés en littérature anglaise.

Traité sur l’art de la pêche à la ligne et, très simplement, art de vivre, conseils d’un sage pour vivre en paix et trouver le bonheur.

« Trouver le bonheur ?

Être à cœur ouvert avec le monde, ce qui ne va pas sans péripéties dans un monde où les lièvres changent de sexe chaque année et où les grenouilles ont déclaré la guerre aux brochets. Où fabriquer une mouche artificielle pour la truite est si compliqué qu’il faut renoncer à l’expliquer avec des mots, et où torturer un vairon (sans lui faire de mal) pour la pêche au vif revient à réaliser une œuvre d’art.

Le bon Izaak, honnête quincaillier et très honnête homme, poète des autres jours, pêcheur à la ligne et pêcheur de bonnes âmes, non seulement érige la redondance en esthétique, mais en garantie suprême de l’intention bonne en soi, il n’est pas difficile de comprendre pourquoi : la quiétude, le bonheur se dérobent à chaque instant… »

index2

La plupart des recettes anglaises traditionnelles  à base de poissons ne sont pas compliquées. Elles sont très simples car elles sont originaires des villages côtiers où le poisson péché le jour est le plus naturel.  Whitby est le nom d’un de ces petits villages. La pie était à l’époque,  préparée avec le poisson du jour.

Plus »

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 5.0/5 (2 votes cast)
Rendez-vous sur Hellocoton !

Je suis persuadée que la cuisine révèle chez un être son rapport à la terre, aux sens, au corps, au. .. sexe. Nous y revoilà. Qui aime la chère aime la chair. Qui est capable de passer trois heures à palper, pétrir, émonder, peler, râper, émincer, pour un plaisir aussi éphémère qu’un repas, est un jouisseur de premier ordre. Un obsédé sensuel.

Anne Plantagenet

Ces petits pâtés traditionnels So British des Midlands, étaient très appréciés par les ouvriers agricoles au temps des moissons. Il n’est pas impossible de les retrouver dans un Ploughman’s lunch.  Le nom vient probablement de «fitched» ou «fitchett» ou «fitch» (oups, pas trouvé de traduction).

La garniture de tarte est composée de jambon, d’oignon, pommes de terre et de pommes. Le cidre est ajouté pour humidifier l’ensemble. Comme la majorité des pies anglaises, la pâte est bien évidemment au saindoux (Suet pastry).  Merci petite Emma pour nous les avoir fait découvrir lors de notre dernier séjour.  

Fidget pie1

Cidre britannique, meilleur cidre du monde

Le cidre ou Scrumpy est un vin véritable. C’est une chose que la plupart de gens oublient trop souvent. C’est un jus fermenté de la pomme, tout comme le vin est le jus fermenté du raisin. La plupart des cidres sont moins forts que le vin même si certains peuvent titrer jusqu’à 8°. »

Le cidre n’est pas une boisson récente en Angleterre.  Cette légende en témoigne.

Joseph D’Arimathie débarqua en Grande-Bretagne et fonda une colonie chrétienne dans le Somerset, Glastonbury ou Avalon, l’île des pommes, terres du roi Arthur.

ciderAvalon

Joseph mangea une pomme sur le massif de Glastonbury et en recracha  les pépins dans le Somerset. A l’endroit où tombèrent les pépins des pommiers à cidre sortirent de terre.

Cette légende fut inventée pour expliquer l’adoration que les païens avaient à l’égard de la pomme qu’ils considéraient comme le symbole de la fertilité.

Le rite de la beuverie de l’Epiphanie existe toujours ; les paysans se rassemblent autour de l’arbre le plus gros du verger où ils y ont accroché des morceaux de pain grillé trempés dans du cidre, offrande aux rouges-gorges, les bons esprits de l’arbre. Les paysans se tiennent la main et se mettent à danser en rond.
cidre

Wassail the apple trees

Ces rites et légendes rappellent que les anglais cultivent la pomme à cidre depuis des siècles.  Lorsque les romains débarquèrent sur l’île, ils plantèrent de nombreuses variétés de pommiers. Le cidre se prépare entre le mois de septembre et Noël. Une boisson de saison.

Fidget pie Plus »

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 3.3/5 (14 votes cast)
Rendez-vous sur Hellocoton !

Page 1 sur 11