Pour s’épanouir, le whisky a apprivoisé les éléments, capturé l’eau, s’est acoquiné avec la tourbe ; il a fait le dos rond aux caresses du vent… Source des cultures irlandaises et écossaises, il s’entoure de légendes et se raconte autour d’un verre de whiskey, ou de whisky.

guide Hachette des whiskies

Une fois n’est pas coutume, nous avons déserté le temps d’une soirée notre campagne pour nous rendre au centre de Paris, à l’Ambassade d’Irlande, à l’occasion de la parution du premier Guide Hachette des whiskies de Martine Nouet, spécialiste des eaux-de-vie et particulièrement du whisky.

guide des whiskies 9

Son Excellence Mme Geraldine Byrne Nason, Ambassadeur D’Irlande et Martine Nouet

Nous avons assisté à une dégustation de whiskey irlandais avec accords mets-whiskies. Les produits irlandais étaient à l’honneur. Il n’a pas fallu trop me forcer… Souvenirs d’Irlande.

Irlande

Le plus grand alambic du monde à Midelton (Irish Distillers – The Jameson Experience)

Mon histoire d’amour avec ce spiritueux est compliqué…J’ai mis une dizaine d’année à l’apprécier. Je le dois en grande partie aux whiskeys d’Irlande, plus délicats que les whiskies robustes et complexes d’Écosse et nos participations annuelles au Burns supper.

Plus »

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 1.3/5 (3 votes cast)
Rendez-vous sur Hellocoton !

Après les éditions la Plage, Hachette cuisine sort sa collection Epicerie du Monde. Le premier de la série a attiré mon attention. Il décrypte 50 produits british comme le Bacon, les Fromages, les crèmes, les condiments, les sauces, les confitures, les bonbons et sirops, les biscuits, les pains et enfin les thés. Avec le retour des magasins Marks&Spencer en France, un guide n’est pas de trop. Je me souviens encore de mon désarroi dans les rayons des supermarchés anglais…

Ce livre complète celui des éditions La plage. Il est signé par une irlandaise célèbre en France, Trish Deseine. Elle propose 40 recettes, certaines classiques mais d’autres assez inattendues comme le tomato soup cake que je vous laisse découvrir.  

coronation chicken
Dans cet ouvrage, j’ai choisi un classique de la cuisine britannique. On le retrouve souvent dans les paniers pique-nique, aux tables de street party et en ce moment sur nos plateaux TV devant le Rugby.

Histoire du Coronation Chicken

Il faut remonter en 1902, lors du couronnement du roi Edward VII. Un agriculteur du Lincolnshire décida d’honorer le nouveau monarque en donnant son nom à une nouvelle variété de pomme de terre : la King Edward.

coronation chicken8Plus de soixante ans après, la reine Elizabeth II influencera indirectement la cuisine britannique lors de son couronnement le  2 Juin 1953, très marqué par l’austérité d’après-guerre.

Le banquet officiel de Buckingham Palace était composé d’un sobre consommé de poulet, un filet de bœuf Mascotte (bœuf en cocotte aux artichauts, pommes de terre et truffe), une salade et, pour clôturer le repas, une simple glace à la mangue. Pour comparaison, le banquet du couronnement du roi  Jacques II, en 1685 à Westminster Hall comptait plus de quarante-six plats différents.

Pour en revenir à notre Coronation chicken, ce plat a fait son apparition à l’occasion de l’un des nombreux déjeuners du couronnement de la reine Elizabeth II, en présence de plusieurs centaines de dignitaires étrangers séjournant à Londres pour les célébrations.

coronation chicken9
Le plat est souvent attribué à la célèbre architecte d’intérieur Constance Spry, responsable de la décoration florale lors du couronnement.  En réalité, le Coronation chicken a été créé par l’amie de la fleuriste et proche collaboratrice Rosemary Hume, chef respecté et fondatrice de la célèbre Ecole du Petit Cordon Bleu Cookery School en 1933.
La recette originale a été publiée en 1856 dans le Spry Cookery Book.

coronation chicken10

Le plat d’origine n’a pas été conçu pour garnir de simples sandwiches. Le poulet poché préalablement dans un bouillon, était servi froid et entier avec une sauce au curry, des raisins secs à part et accompagné d’une salade de riz.

La recette pourrait avoir été inspirée par le Jubilee chicken servi lors du Jubilé d’argent du roi George V en 1935. 

coronation chicken

Salade de poulet à l’indienne

Ingrédients pour 4  personnes
Temps : 20 minutes de préparation + 1 h au réfrigérateur
2 c à soupe d’amandes effilées
4 blancs de poulet cuits taillés en lamelles ou petits dés ou restes d’un poulet rôti
1 c à soupe de raisins secs ou 3 à 4 abricots secs taillés en petits morceaux
200 g de yaourt nature ou brassé
4 c à soupe de mayonnaise
2 c à soupe de chutney de mangue
2 c à café de pâte de curry tikka ou korma ou 1 c à soupe de curry Madras
Coriandre fraîche ciselée
feuilles de salade
Sel, poivre
Servir avec
Du riz basmati froid ou entre deux pains de mie toastés.

  • Colorer les amandes effilées dans une poêle.
  • Transférer les lamelles de poulet dans un saladier avec les raisins secs ou morceaux d’abricot secs.

coronation chicken

  • Dans un bol à part, mélanger la mayonnaise avec, le yaourt, le chutney et la pâte de curry.
  • Saler et poivrer et mélanger aux lamelles de poulet et raisins secs.

coronation chicken

  • Entreposer 1 h au réfrigérateur minium.
  • Disposer un lit de salade dans un plat de service, ajouter le Coronation chicken frais et parsemer d’amandes effilées toastées et de coriandre ciselée.

Comme dans la recette originale, Trish conseille de servir la salade de poulet avec du riz basmati froid.

coronation chicken

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 4.2/5 (6 votes cast)
Rendez-vous sur Hellocoton !