Est-ce qu’on peut tirer des leçons de la vie ? Est-ce qu’on les corrige ? Est-ce qu’il y a un destin ? Une loi et une fatalité des familles ? Comment ne transmettre que le bon, pas le mauvais, faire le tri ?
Justine Levy

 

A quelques semaines de Noël, retour à une cuisine britannique traditionnelle. Un peu d’histoire avant d’aborder le vif du sujet.

jumbles5

Histoire de la cuisine anglaise

La cuisine anglaise ne se résume pas au Pudding, Gelées tremblotantes ou Fish and Chips. Comme toutes les cuisines du monde, la cuisine britannique a subi bien des changements. Les angles se sont mêlés aux saxons, aux jutes, suivis par les Danois, les Romains et les Normands de Guillaume le Conquérant. Ils apportèrent tous, avec eux leurs coutumes culinaires.

Nous oublions que les Angles occupèrent une partie de la France : La Guyenne.

gouvernement-gc3a9nc3a9ral-de-guyenne-et-de-gascogne

Ils ont laissé derrière eux les petits pâtés de Pézenas ou le mouton sucré de l’Hérault, héritage d’un ancien vice-roi des Indes, lord Clive accompagné de son chef, venu se soigner à Montpellier. Le pudding vient du mot boudin et au Moyen âge, le lard fumé était appelé bacon

260px-Robert_Clive,_1st_Baron_Clive_by_Nathaniel_Dance,_(later_Sir_Nathaniel_Dance-Holland,_Bt)

La cuisine française actuelle, celle que nous mangeons date de la Renaissance de Catherine Médicis. Plus latine.

Les britanniques, eux sont restés sur une cuisine traditionnelle du Moyen âge, caractéristique dans le Nord de l’Europe avec le mélange aigre-doux, le rôti de porc à la compote de pommes, l’agneau  ou les volailles, accompagnés de gelées de fruits…

La cuisine anglaise est une cuisine de tradition. Vous auriez tort de la trouver obsolète. C’est une cuisine gothique. Je ne pourrai que vous vantez la qualité des produits du sol britannique.

Enfin, pour clôturer cette parenthèse,  nous avons beaucoup à apprendre de nos voisins. Pour la petite histoire, en France, bien avant les anglais, les français servaient le fromage après les fruits. L’expression « entre la poire et le fromage » en atteste.

Histoire des Jumbles

White_Rose_Badge_of_York.svgRed_Rose_Badge_of_Lancaster.svg

Vous avez surement déjà entendu parler de la guerre des deux roses (Emblème des deux  maisons royales) en 1455 jusqu’en 1485, entre deux branches rivales de la maison royale de Plantagenêt : Les  York et Les Lancaster.  Henry Tudor et Richard III revendiquaient alors le trône d’Angleterre.

800px-King_Henry_VII

Ces biscuits étaient, d’après la légende, les préférés du roi Richard III, et la recette aurait été découverte sur le champ de Bataille de Bosworth, petite ville du Leicestershire.  Richard III y trouva la mort. Je reste dubitative…

Richard_III_earliest_surviving_portrait

Henry Tudor deviendra roi sous le nom d’Henry VII, en fondant la dynastie des Tudor. Il réunit les deux branches en épousant Elizabeth d’York et choisira comme emblème la rose Tudor.

Tudor_Rose.svg

De nos jours, les Jumbles ressemblent à des cookies, mais à cette époque, ils avaient des formes de huit, de S ou de nœuds marins.

jumbles_3Jumble serait dérivé de gemmel, le latin de jumeau qui était aussi le nom donné à un anneau à deux doigts. Seuls les riches avaient les moyens d’acheter et de porter des bijoux ainsi que d’obtenir du sucre à mettre dans des recettes.

jumbles1Bosworth jumbles
Plus »

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 5.0/5 (3 votes cast)
Rendez-vous sur Hellocoton !

Dans la boite à biscuits anglaise

biscuit tin

Bourbon Cream & Garibaldi

Bourbon Cream & Garibaldi

Bourbon Cream & Garibaldi1

Fox’s Crunch Cream

Fox’s Crunch Cream

Ginger Nut

Ginger Nut

Ginger Snaps & Brandy Snaps

Ginger snaps1

Ginger snaps

Jammie Dodger

Jammie Dodger

Lemon sherbet jammy dodgers

Lemon sherbet jammy dodgers

Malted milk

Malted milk

Mc Vitie’s Dark Chocolate biscuit

Mc Vitie’s Dark Chocolate biscuit

Milk Chocolate Hobnob

Milk Chocolate Hobnob

Nice

Nice

Party Ring

Party Ring

Pink swirl biscuits

Pink swirl biscuits

Pink wafer

Pink wafer

Rich Tea & Custard Cream

Rich Tea & Custard Cream

Rich Tea & Custard Cream1

Shortbread finger

Shortbread finger

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 2.0/5 (3 votes cast)
Rendez-vous sur Hellocoton !

IMG_5842-1

Histoire des Shortbreads

Le sablé écossais a évolué du pain médiéval au biscuit. Au Moyen-âge, c’était un pain riche cuit deux fois au four, saupoudré de sucre et d’épices. Par la suite, le beurre a remplacé la levure, et le Sablé est né.
Le mot « shortbread » est dérivé de « shortening ». Son invention est souvent attribuée à Mary Stuart, reine d’Écosse au XVIe siècle. Les « Petticoat Tails » (Les queues de jupon) étaient une forme traditionnelle de sablé très appréciés par la reine. Ils étaient ronds avec quelques graines de cumin, cuits au four et coupés en plusieurs triangles ressemblant à la forme des morceaux de tissu employés pour confectionner des jupons.

À cette époque, les shortbreads étaient chers, réservés aux grandes occasions, comme Noël, Hogmanay (réveillon de la Saint Sylvestre écossais et les mariages). Le 6 janvier est jour national du shortbread. Dans les Îles Shetland, un Shortbread décoré était traditionnellement cassé au-dessus de la tête d’une mariée avant qu’elle ne pénètre dans sa nouvelle maison.

Le sablé traditionnel est composé de trois ingrédients principaux : farine, sucre et beurre. Le bon sablé se prépare avec le meilleur des beurres. Aujourd’hui, beaucoup de variétés de sablé existent toujours avec les ingrédients traditionnels. Le type et la texture des ingrédients secs influencent considérablement l’uniformité du Sablé. L’addition de farine de riz donne aux sablés une texture friable tandis que la fécule de maïs (comme dans cette recette) lui donne une texture plus dense.
Dans le Ayrshire, le shortbread est riche et avec de la crème. Le Pitcaithly Bannock est un sablé de fête préparé dans un grand cercle décoré d’amandes et de fruits confits. Le sablé de farine d’avoine est populaire à Cupar.

Shortbreads à la confiture de fraises
Recette tirée de « James Martin desserts »

IMG_5841-1

Ingrédients pour environ 24 biscuits
Temps
: 1 heure
Prix : 4,66 €
90 g de sucre glace
185 g de farine
60 g de farine de maïs (maïzena)
30 g de poudre d’amandes
250 g de beurre coupé en morceaux
½ c à café d’essence d’amande
Confiture de fraises

  • Préchauffez le four à 180°C (6 3/4 th).
  • Passez au tamis le sucre glace, la farine, la maïzena et mélangez dans un bol.
  • Ajoutez la poudre d’amandes et le beurre.
  • Avec les mains ou dans la cuve d’un robot, mélangez pour obtenir une pâte.
  • Déposez cette pâte collante sur un plan de travail fariné.
  • Pétrissez quelques minutes.

IMG_5796-1

  • Couvrez une plaque au four d’une feuille de papier sulfurisé et déposez 6 cercles de 6 cm environ de diamètre.
  • Avec la pâte, roulez 24 petites balles.

    IMG_5801-1IMG_5803-1

  • Placez une balle dans un des cercles et aplatissez avec vos doigts.

    IMG_5804-1

  • Faites la même chose avec les 5 autres cercles.
  • Cuire au four 8 à 12 minutes. Les shortbreads doivent être légèrement dorés.
  • Sortez du four et faites avec le manche d’une cuiller en bois un petit trou pour y déposer la confiture.

    IMG_5811-1

  • Laissez bien refroidir et ôtez les cercles.
  • Saupoudrez de sucre glace ou de sucre en poudre.
  • Déposez un peu de confiture de fraises au centre de chaque biscuit.

    IMG_5855-1

Source « the Great Bristish kitchen »& « James Martin desserts »

Ces sablés rejoindront la collection de Mamina

untitled

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 1.8/5 (5 votes cast)
Rendez-vous sur Hellocoton !

Page 1 sur 11