Le Hotpot est le nom du plat de cuisson en terre cuite. Le Lancashire est situé au Nord de l’Angleterre.

branch-lancashire


Cette région a une longue histoire agricole et industrielle. Elle possède un riche héritage culinaire. Les plats traditionnels du Lancashire se composaient d’ingrédients « bon marché », souvent riches et nourrissants pour lutter contre le froid. Les Hotpot se préparaient avec les ingrédients disponibles à cette époque comme les huîtres. Ce n’est qu’au milieu de XIXe siècle que ce plat commence à évoluer vers une sorte de ragoût. C’est un plat rustique, rapide et simple avec une cuisson lente.

Le Lancashire a longtemps été la région de l’industrie du coton (les villes de Rochdale, Preston, Wigan et Burnley). Les ouvrières des moulins préparaient le dîner le matin et plaçaient le Hotpot sous les braises du feu avant de partir à leur dur labeur. Ce plat était également le repas des mineurs. Les ouvriers enveloppaient le Hotpot dans une couverture avant de descendre sous terre. Même l’aristocratie anglaise trouvait ce plat délicieux. Il était alors préparé dans de grands pots et dégusté aux courses.

Il existe de nombreuses variantes de ce plat traditionnel. Il est souvent composé de collier d’agneau du Lancashire of course. J’ai choisi la version de James Martin mais sans rognons. N’ayant pas encore en ma possession ce fameux plat en terre cuite, j’ai opté pour un grand plat à terrine.

IMG_8546IMG_8557

Ingrédients pour 6 personnes
Temps : 25 minutes de préparation + 2 h de cuisson
Prix : 19,85 € (2 côtelettes d’agneau/personne plus onéreux que le collier d’agneau)
900 g de collier d’agneau coupé en morceaux ou 12 côtelettes d’agneau
1 c à soupe d’huile d’arachide
15 g de beurre
4 oignons coupés en rondelles
1 c à soupe de farine
570 ml d’eau bouillante
1 c à café de Worcestershire sauce (rayon condiments/moutarde)
1 feuille de laurier
2 branches de thym
1 kg environ de pommes de terre coupées en rondelles
Sel et poivre du moulin
  • Préchauffez le four 10 minutes à 170°C.
  • Ôtez l’excès de gras sur l’agneau et séchez la viande avec un torchon propre.
  • Chauffez l’huile d’arachide avec une noix de beurre dans une grande cocotte. Lorsque l’huile est chaude, ajoutez les morceaux d’agneau ou les côtelettes.
  • Faites-les dorer sur toutes les faces.
  • Transférez dans le plat de cuisson.
  • Ajoutez les rondelles d’oignon et une petite noisette de beurre dans la cocotte.
  • Faites-les revenir sur feu moyen pendant 10 minutes.
  • Ajoutez la farine et verser doucement l’eau bouillante ainsi que la Worcestershire sauce.
  • Remuez jusqu’à obtenir une sauce épaisse.
  • Salez et poivrez.
  • Versez les oignons en sauce sur l’agneau. Pour les côtelettes, maintenez-les droites dans le plat.

    IMG_8536IMG_8540

  • Ajoutez la feuille de laurier et les branches de thym dans le plat de cuisson.
  • Disposez les rondelles de pomme de terre en couche.
  • Salez et poivrez.
  • Déposez de petites noisettes de beurre.

    IMG_8542

  • Couvrez entièrement le plat de papier aluminium.
  • Enfournez 1 h 30.
  • Sortez le plat du four et enlevez le papier aluminium.
  • Badigeonnez les pommes de terre de beurre fondu.
  • Montez la température du four à 200°C et enfournez 15 minutes.

Servez immédiatement.

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 5.0/5 (1 vote cast)
Rendez-vous sur Hellocoton !

Le chocolat, un bon repas et une toile sont indéniablement les meilleures anti-frustrations que je connaisse. J’ai légèrement abusé de roses des sables aux airelles et du coup je commence cette semaine avec le sourire aux lèvres et une pêche d’enfer.

Cette année, j’ai commandé au père Noël le magnifique livre de Frédéric Anton, chef depuis 1997 du restaurant 3 étoiles du Pré Catelan à Paris. Sa recette « d’étrille préparée en coque avec sa mousse de fenouil, gelée au caviar » et « de pomme d’amour soufflée, crème glacée au caramel, sucre et cidre pétillant », extraites de l’ouvrage, sont du grand art. Sa vision de la cuisine me plaît particulièrement. Comme une gamine, j’ai hâte de découvrir la suite…

Je vous l’accorde, ma recette de « crabe à la diable » paraît bien ridicule en comparaison. Je l’avais presque oubliée et pourtant elle a toujours eu beaucoup de succès au moment des fêtes. Une entrée bien utile pour les familles nombreuses.

IMG_3101-1

Ingrédients pour 4 personnes
Temps
: 15 minutes de préparation + 20 minutes de cuisson
Prix : 6.50 € (crabe en boites)
3 boîtes de chair de crabe ou 2 crabes
15 cl de crème fraîche
1 c à soupe de moutarde
1 c à café de sauce Worcestershire
½ c a café de piment d’Espelette ou piment de Cayenne
1 c à café de jus de citron
2 c à soupe de persil plat haché
125 g de tomates pelées sans pépins et coupées en petits des.
2 c à soupe de cognac
Sel et poivre
2 c à soupe de chapelure
2 c à soupe de gruyère râpé

  • Concernant la chair de crabe, je me répète, mais si vous avez du temps, prenez de la chair de crabe fraîche. Oui, je sais c’est un peu plus long. Vous pouvez mélanger la chair marron et la chair blanche du crabe. Pour le crabe en boîte, il faut absolument bien l’égoutter.
  • Préchauffez le four à 200°C (th 6).
  • Placez la chair de crabe dans un saladier, ajoutez la crème fraîche, la moutarde, la sauce Worcestershire, le piment d’Espelette, le jus de citron, le persil plat haché, les des de tomates, le cognac, salez et poivrez. Bien mélangez.

    IMG_3081-1

  • Badigeonnez l’intérieur des petits ramequins ou des carapaces (si elles ne sont pas trop grandes).
  • Répartissez le mélange.
  • Saupoudrez de chapelure et de gruyère râpée.
  • Passez au four 15 à 20 minutes.

    IMG_3082-1


Servez immédiatement.

IMG_3098-1

Bisque de crabe et beignets de crabe
Gaspacho de tourteau
Hot crabe soufflé
Rouleaux de printemps au crabe ou spring rolls
Salade de crabe au gingembre frais

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0.0/5 (0 votes cast)
Rendez-vous sur Hellocoton !