Comme le Madeira cake, ce gâteau écossais est d’une simplicité enfantine. L’ingrédient le plus important de la recette est la célèbre Marmelade (dérivée du portugais marmelos) ou Marmalade in english, d’orange amère ou de citron vert.

C’est une confiture très amère et sucrée à base d’orange de Séville et de morceaux d’écorce. Qui ne connaît pas la Dundee Marmalade ?

marmelade cake8

Certains y versent quelques gouttes de Whisky. Vous pouvez choisir l’épaisseur de l’écorce : Thick cut, coarse cut, medium cut, thin cut. Bien lire les étiquettes. Vous trouverez également d’autres variantes à base de citron ou citron vert (lime Marmalade).

marmelade cake3

Recette de la Marmalade d’orange amère

Histoire de la Mamelade d’orange amère

« When life gives you lemons, make lemonade”.

Au 18ème siècle, le sucre devint abordable à presque toute la population. Il était à la mode de confectionner des confitures et conserves avec des fruits de saison ou des fruits importés coûteux, en particulier les coings, les oranges et les citrons.

La Marmelade de l’époque avait une saveur forte et était si dense, si collante qu’un couteau était nécessaire pour la trancher. Les anciennes recettes écossaises appelaient ces confitures Chips (copeaux d’écorce).

L’Orange Mamalade a été créée en Écosse par un commerçant de la ville de Dundee, James Keiller. Dans les années 1700, il acheta par erreur des oranges de Séville, une variété amère, à un navire espagnol, amarré dans le port de Dundee. Sa mère Janet en confectionna une délicieuse Marmelade d’après une recette de gelée solide de coing (pâte de coing). Son succès fut fulgurant en Écosse.

marmelade cake9

Ce produit était recommandé au petit déjeuner. Les écossais croyaient que l’écorce des oranges et le sucre réchauffaient l’estomac. En Angleterre, cette confiture  portait le nom de Scotch marmalade.

Autre article sur le sujet histoire de la Marmelade d’orange

Comment utiliser la Marmelade ?

Pour tapisser un fond de tarte.

Ajouter à un ragoût.

Pour accompagner les Scones et de la clotted cream.

Pour badigeonner un poulet rôti.

En filet sur du Porridge.

Mélanger avec du yaourt et du muesli.

Mélangée à une vinaigrette.

Ajoutée à un cocktail.

Pour accompagner des fromages britannique.

 

marmelade cakemarmelade cake7

Recette de Paul Hollywood
Ingrédients pour un moule de 20 cm de diamètre (important)
Temps : 20 minutes de préparation + 40 minutes de cuisson
175 de beurre doux mou

175 g de sucre en poudre
3 œufs
175 g de farine avec levure incorporée ou farine avec 1 sachet de levure chimique
110 g de Séville orange marmalade ou lime marmalade
Décoration
Sucre glace

Zestes d’orange ou zestes de citron vert
Glaçage
200 g de sucre glace
25 ml de jus d’orange et zestes d’une orange

  • Préchauffer le four à 180 °C.
  • Beurrer le moule. Tapisser le fond et les bords de papier sulfurisé avec 2 cm de marge supplémentaire afin de protéger le gâteau lors de sa cuisson.
  • Fouetter le beurre et le sucre ensemble puis ajouter le 1er œuf.
  • Incorporer l’œuf puis ajouter le 2ème.
  • Mélanger de nouveau.
  • Enfin ajouter l’œuf restant avec 1 c à soupe de farine afin d’éviter que le mélange caille.
  • Fouetter.
  • Ajouter la farine et la levure. Mélanger puis verser la marmelade.

marmelade cake1

  • Verser la pâte dans le moule.

marmelade cake4

  • Lisser la surface puis enfourner 40 minutes.
  • Insérer la lame d’un couteau au centre du gâteau. Il doit ressortir sec.
  • Laisser le gâteau refroidir totalement avec de le démouler.

Décoration

  •  Saupoudrer de sucre glace puis de zestes d’orange ou de citron vert

Ou bien opter pour

Le Glaçage

  • Mélanger le sucre glace avec les zestes d’orange et assez de jus d’orange pour obtenir une pâte légèrement épaisse mais pas trop.
  • Étaler sur le gâteau refroidi.

Servir le Marmalade cake au tea time.

marmelade cake6marmelade cake5

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 4.2/5 (9 votes cast)
Rendez-vous sur Hellocoton !

A n’en boire que le jus, ne nous privons-nous pas d’un plaisir, celui de la peler, faisant gicler de son épiderme d’innombrables et minuscules sources de parfum, celui aussi de la regarder enfin pour ce qu’elle est, une étrange et ravissante œuvre d’art. L’orange sanguine est loin d’être banale. Il n’y pas si longtemps on ne l’offrait que pour Noël. Les enfants, dont mon père, s’émerveillaient de voir paraître en plein milieu de l’hiver ce fruit solaire.

Dans cette recette son amertume s’accorde à merveille avec le sucré des panais et du merveilleux sirop d’érable venu directement du Canada (merci Anne).

Pour donner un côté festif au plat, vous pouvez ajouter des châtaignes et des airelles séchées.

cuisses de poulet à l'orange2cuisses de poulet à l'orange6

Recette BBC Food
Un grand plat creux au four
Ingrédients pour 2 personnes
Temps : 25 minutes de préparation + 1 h 05 de cuisson
2 Jus d’orange sanguine + 1 orange sanguine coupée en fines rondelles
3 c à soupe de sirop d’érable ou du miel
2 c à soupe d’huile d’olive
2 c à soupe de vinaigre de vin rouge
1 c à soupe de moutarde à l’ancienne
1 c à soupe de gelée d’airelles ou gelée de fruits rouges
2 panais pelés coupés en deux ou trois et taillés en bâtonnets.
3 cuisses de poulet (pilon détaché au niveau de l’articulation)
5 petites échalotes pelées (140 g)
2 branches de thym
25 g de cerneaux de noix ou noix de pécans
Servir avec
Salade, riz ou épinard

  •  Préchauffer le four à 180 °C.

 La sauce

  • Dans un bol, fouetter 1 jus d’orange avec le sirop d’érable, l’huile d’olive le vinaigre, la moutarde et la gelée d’airelles.

cuisses de poulet à l'orange

  • Répartir bien à plat dans le plat de cuisson les pilons et le haut des cuisses de poulet, les bâtonnets de panais et les échalotes entières.
  • Verser la sauce par-dessus, saler et poivrer.

cuisses de poulet à l'orange3

  • Mélanger de sorte que le poulet et les légumes soient enrobés de sauce.

cuisses de poulet à l'orange4

  • Enfourner 35 minutes.
  • Sortir le plat du four et déposer les rondelles d’orange sanguine sur l’ensemble.
  • Répartir le thym frais puis arroser avec le reste de jus d’orange.
  • Enfourner de nouveau pendant 15 minutes.
  • Ajouter les cerneaux de noix et cuire encore 5 minutes.

Servir le plat immédiatement avec du riz, une salade verte ou une tombée d’épinards.

cuisses de poulet à l'orange5

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 3.4/5 (5 votes cast)
Rendez-vous sur Hellocoton !

Les fêtes de Noël sont déjà terminées. Elles ont passé à une vitesse cette année. Le sapin est toujours là, un peu tristounet sans tous ces petits paquets enrubannés.

sapincrakers

Cette année, les enfants et les ados ont voulu réaliser une maison en bonbons comme dans Hansel et Gretel d’après une fiche recette du magazine Prisma que je ne vous recommande surtout pas. C’est se moquer du monde. Les correcteurs n’ont pas fait leur boulot. Après deux heures en cuisine, la patience s’étiole. Enfin bref, après quelques instants de doute, de stress, nous avons pu achever notre projet. Elle sera plus jolie l’année prochaine… Soulagement, J’ai sauvé mon honneur. 

maison1maison2maison3

Côté repas, nous nous sommes régalés avec les étoiles au cheddar de Gracianne et ses noix de Saint-Jacques caramélisés sauce ponzu au yuzu, la recette de foie gras vapeur au Saké et gingembre cuit à la vapeur dAdèle, illustrée dernièrement par Laetitia. Un réveillon aux couleurs du Japon. Nous avons terminé ce repas sur une note glacée avec l’éternel Mystère de ma petite maman.  Une valeur sûre auprès des plus jeunes.

Foie graslotte miso

Le déjeuner de Noël est resté traditionnel avec son chapon rôti, sa Gravy, son stuffing à la purée de châtaigne, ses roast potatoes, ses petits légumes, son Christmas pudding…

Après ces copieux repas, une petite pause s’impose jusqu’à la nuit de la Saint Sylvestre. Nous marchons beaucoup, buvons des litres d’eau et terminons les restes des agapes. Cette année j’ai testé cette salade rafraîchissante de Nigel préparée avec le chapon ( Perky turkey).

 

salade de poulet 1_modifié-1

Ustensile : un plat creux au four

Ingrédients
Temps : 8 minutes de préparation + 20 minutes de cuisson
Restes de poulet ou de dinde (4 à 5 poignées)
Sauce Nigel
2 gousses d’ail pelées et dégermées
Sel
2 c à soupe de miel liquide
2 c à soupe de sauce soja
1 c à soupe de sauce aigre-douce ou Chilli sauce
1 c à soupe de ketchup
1 c à soupe de moutarde à l’ancienne
Poivre noir
Un filet d’huile de noix
Pour la salade
4 poignées de cresson
2 oranges pelées à vif et tranchées en rondelles
1 pamplemousse pelée à vif et tranché en rondelles
Graines de grenade (facultatif)

  • Préchauffer le four à 200 °C.
  • Effeuiller les restes de chapon, de poulet ou de dinde en gros morceaux.
  • Les transférer dans un plat creux.

Sauce Nigel

  • Ecraser les gousses d’ail au mortier avec une pincée de sel. 
  • Transférer la pulpe d’ail dans un bol.
  • Ajouter le miel, la sauce soja, la sauce aigre-douce ou chilli sauce, le ketchup, la moutarde à l’ancienne et un filet d’huile de noix.
  • Poivrer et fouetter.
  • Verser sur les morceaux de poulet et mélanger.
  • Enfourner 20 minutes.
  • Transférer le cresson et les rondelles d’orange et de pamplemousse dans un plat creux.
  • Ajouter les morceaux de poulet enrobés de sauce Nigel.

Servir aussitôt.  

La recette résumée en image

 salade de poulet

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 3.3/5 (3 votes cast)
Rendez-vous sur Hellocoton !


Cette riche sauce est un grand classique britannique. Elle est à base de gelée de groseilles et de Porto, aromatisée à l’orange. Elle se sert froide, avec du porc, du gibier, du canard, du jambon ou des viandes froides.

“This best of all sauces for cold meat” Elizabeth David

Comme la célèbre sauce anglaise au nom imprononçable la Worcestershire sauce, la Cumberland sauce porte le nom d’un Comté Anglais. Elle serait originaire de Hanovre en Allemagne ou créée en l’honneur du duc de Cumberland, fils du roi George II. Elle doit surtout son succès au grand chef Auguste Escoffier. Elle porte aussi le nom de Oxford sauce.

Oxford sauce

Celle testée ce week-end est de l’incontournable Delia Smith.

Ingrédients
Temps : 10 minutes de préparation + 10 minutes de cuisson
1 orange
1 citron
4 c à soupe de gelée de groseilles du jardin
4 c à soupe de porto
1 c à café de Mustard powder ou Moutarde anglaise
1 c à café de gingembre en poudre

Oxford sauce

  • Avec votre économe ou un zester, prélever de larges zestes (environ 1 cm) sur le citron et l’orange.
  • Les faire bouillir dans l’eau pendant 5 minutes pour enlever leur amertume. Les égoutter.
  • Presser 1/2 jus de citron et 1 jus d’orange. Réserver.
  • Verser la gelée de groseilles et le Porto dans une casserole.
  • Chauffer sur feu doux et fouetter pendant 5 à 8 minutes.
  • Une fois que la gelée est complètement fondue, la passer au travers d’une passoire fine.
  • Dans le bol de service, mélanger la mustard powder et le gingembre en poudre avec ½ jus de citron.
  • Fouetter puis verser le jus d’orange et la gelée de groseilles au Porto.
  • Ajouter les zestes de citron et d’orange blanchis dans le bol de service.

 Servir la sauce froide.

La Cumberland Sauce se conserve 2 semaines entreposée au réfrigérateur dans un bocal hermétique stérilisé.

Cumberland sauce

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 3.0/5 (2 votes cast)
Rendez-vous sur Hellocoton !

Un grand classique de la cuisine anglaise. Ces petits pains briochés ressemblent  aux petits pains aux raisins. J’ai craqué après avoir vu cet été,  la démonstration de Paul Hollywood du Great British Off.  La recette est détaillée dans les moindres détails, impossible de la rater. Je vous rajoute la vidéo. C’est en anglais mais les images parlent d’elles-mêmes.  Petite variante dans cette recette, le chef ajoute des abricots secs.

 

Histoire des Chelsea Buns

Les Chelsea buns ont été créés au Chelsea Bun House, coffee shop située sur Pimlico Road, près de Sloane Square à Londres.

A l’apogée de son succès au 18ème siècle, Le Bun house était fréquenté par la haute société, y compris le Roi George II et Georges III. Le Bun House a également crée les Hot Cross Buns, petits pains briochés vendus le vendredi Saint. Malgré le succès,  le Bun House ferma ses portes en 1839.

Traditionnellement composé de cannelle, le Chelsea Buns se déclinent de nombreuses façons : avec une sauce au caramel, un glaçage au fromage, avec des noix de pécan, des noisettes ou des myrtilles…Make your choice !

Les Chelsea Buns sont souvent confondus avec les cinnamon rolls (originaire des USA) : les préparations sont similaires. Cependant, l’ajout de cannelle n’est pas obligatoire dans les Chelsea Buns. De plus, le sucre glace présent sur les Chelsea Buns est presque invisible, tandis que sur les cinnamon rolls, on peut clairement le distinguer. 

chelsea buns house

Chelsea BunsChelsea Buns

Ingrédients pour 10 buns
Temps : 25 minutes de préparation + 2 heures de repos + 30 minutes de cuisson
Pâte à Buns
500 g de farine T65 (important le type de farine)
1 café de sel
15 g de sucre en poudre
7 g de levure de boulanger sèche
300 ml de lait
1 œuf
40 g de beurre doux
Filling
25 g de beurre doux ramolli
Zestes d’une orange non traité
75 g de sucre vergeoise brun
2 c à café de cannelle en poudre
150 g de raisins secs
150 g d’abricots secs coupés en petits morceaux
Glaçage
1 c à soupe de confiture d’abricot
200 g de sucre glace
Zestes d’une orange non traité

 

Pâte à Buns

  • Dans un saladier, mélanger la farine, le sucre et le sel.

Chelsea Buns

  • Creuser un puits au centre puis ajouter la levure.
  • Chauffer doucement le lait (30°c) et le beurre jusqu’à ce que le beurre fonde.
  • Verser dans le mélange de farine puis ajouter l’œuf.
  • Mélanger jusqu’à obtenir une pâte homogène.
  • Fariner votre plan de travail et travailler la pâte 5  minutes jusqu’à ce qu’elle devienne élastique.
  • Transférer la pâte dans un bol en inox non graissé.
  • Couvrir d’un linge propre et laisser la pâte doubler de volume dans un endroit chaud pendant 1 heure.

 

Façonnage des buns

  • Fariner de nouveau votre plan de travail.
  • Dégazer la pâte en appuyant dessus et l’étaler en rectangle de 30 x 20 cm.

Chelsea Buns

  • Badigeonner la surface de pâte avec le beurre ramolli.
  • Ajouter les zestes d’orange, puis le sucre vergeoise brun, la cannelle en poudre et enfin les fruits secs.
  • Appuyer sur les fruits.
  • Coller la pâte, le bas du rectangle, avec vos doigts. Le rectangle restera fixe sur le plan de travail.

Chelsea Buns

  • Rouler le rectangle en commençant par le haut en serrant bien (regarder la méthode sur la vidéo).
  • Racler la pâte avec une spatule plate derrière le rouleau.

Chelsea Buns

  • Avec un couteau tranchant, couper les bords en biais.

Chelsea Buns

  • Découper 10 pièces en biais de 4 cm d’épaisseur.

Chelsea Buns

  • Beurrer une plaque à rôtir propre ou un moule rectangulaire à gâteau à fond amovible.
  • Déposer les buns dans le moule en ligne espacés de 1 cm.

Chelsea Buns

  • Laisser lever pendant 1 heure dans un endroit chaud.
  • Préchauffer le four à 190 °C.
  • Enfourner les buns 20 à 25 minutes jusqu’à ce qu’ils soient dorés.
  • Vérifier la cuisson après 15 minutes. Ne pas hésiter à les couvrir d’une feuille d’aluminium si ils commencent à noircir.

Chelsea Buns

  • Les sortir du four.
  • Chauffer dans une petite casserole la confiture d’abricots avec un peu d’eau.
  • Badigeonner les buns de confiture.
  • Laisser refroidir.

Chelsea Buns

Le glaçage

  • Mélanger le sucre glace avec les zestes d’orange.
  • Ajouter 1 cuillère d’eau et fouetter, puis une deuxième cuillère d’eau.
  • Fouetter.

Chelsea Buns

  • Badigeonner les Chelsea Buns de glaçage à l’orange.
  • Laisser durcir 10 à 15 minutes avant de servir les Buns.

Démouler. Séparer les buns à la main.

Chelsea BunsChelsea Buns

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 2.7/5 (3 votes cast)
Rendez-vous sur Hellocoton !

 

Depuis quelques jours, j’ai ressorti mes livres de cuisine végétarienne. Comme beaucoup d’entre vous (n’est-ce pas Lou), nous sommes en période de détox. Que des soupes, que des légumes et beaucoup de fruits à notre table. Et comme chaque année, toujours deux grandes résolutions : manger plus sainement et reprendre le sport sérieusement (enfin faudrait déjà commencer un jour…). Toutes ces bonnes intentions qui finissent généralement en eau de boudin au bout d’un mois.

Cette poêlée de légumes n’est pas très photogénique et pourtant elle me régale très souvent. Même mes adolescentes apprécient. Etonnant avec tous ces légumes. L’ajout de kechup doit sûrement y être  pour quelque chose.

 

Poêlée de carottes râpées, poireaux et orangePoêlée de légumes

Carrot & orange stir-fry

Ingrédients pour 4 personnes
Temps : 10 minutes de préparation + 10 minutes de cuisson
2 c à soupe d’huile de tournesol
450 g de carottes pelées et râpées
225 g de poireaux émincés finement
Segments de 2 oranges
2 c à soupe de ketchup
1 c à soupe de sucre cassonade
2 c à soupe de sauce soja
Quelques cacahuètes grillées à sec (non salées)

 

  • Chauffer un wok ou une grande poêle sans matière grasse.
  • Verser l’huile.
  • Ajouter les carottes et les poireaux.
  • Faire revenir 2 à 3 minutes.
  • Ajouter les segments d’oranges.
  • Mélanger délicatement sans casser les segments d’oranges.
  • Mélanger dans un petit bol le ketchup, le sucre et la sauce soja.
  • Verser dans le wok et continuer la cuisson pendant 2 minutes environ. 

Transférer dans des bols ou des petites assiettes et ajouter quelques cacahuètes grillées à sec.

 

Poêlée de carottes râpées, poireaux et orange

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0.0/5 (0 votes cast)
Rendez-vous sur Hellocoton !

Voilà que je me remets à la pâtisserie. C’est la faute à Hervé et ses petites merveilles.
Bon, il faut dire aussi que ce gâteau moelleux m’était destiné. Une petite confidence : j’adore les agrumes et les desserts à base de fruits. Quant au sirop de basilic,  c’est ma dernière découverte en cuisine. Son goût se rapproche de la pistache.
IMG_99633

IMG_99770IMG_99699

Ingrédients
Temps : 15 minutes de préparation +  1 h 45 de cuisson
Prix : bon marché
2 oranges bio ou 4 mandarines
225 g de sucre en poudre
6 œufs
250 g de poudre d’amandes
4 c à soupe d’amandes éffilées
Crème au sirop de basilic
50 g de feuilles de basilic
5 cl d’eau
50 g de sucre en poudre
15 cl de crème fraîche épaisse
Graines d’une gousse de vanille
  • Préchauffer le four à 180 °C.
  • Beurrer un moule à gâteau de 23 cm.
  • Plonger les oranges ou les mandarines dans une casserole d’eau bouillante et laisser mijoter 45 à 60 minutes. Les oranges doivent être ramollies.
  • Ôter la casserole du feu et laisser les oranges refroidir.  
  • Les égoutter et hacher grossièrement 450 g d’orange en enlevant les pépins.
  • Les réduire en purée dans un mixer.
  • Ajouter le sucre, les œufs, la poudre d’amandes et mixer.
  • Verser la préparation dans le moule et répartir les amandes éffilées sur le dessus.
IMG_99511
  • Enfourner 25 minutes, puis recouvrir d’une feuille de papier aluminium.
  • Cuire encore 25 à 35 minutes. Vérifier la cuisson avec la lame d’un couteau.
  • Sortir du four et laisser refroidir avant de démouler le gâteau.
Crème au sirop de basilic
  • Chauffer l’eau, le sucre et les feuilles de basilic dans une petite casserole pendant 2 minutes.
  • Mixer et passer au travers d’une passoire fine.
  • Laisser refroidir.
  • Fouetter la crème fraîche épaisse avec les graines de vanille.
  • Mélanger au sirop de basilic froid.
Servir le gâteau tiède avec une quenelle de crème au sirop de basilic.
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0.0/5 (0 votes cast)
Rendez-vous sur Hellocoton !

Comme je suis contente de moi. C’est la première fois que je réussis mes crèmes renversées parfaitement (merci encore Simon Hopkinson pour vos conseils). Pourtant c’est un dessert qui m’a toujours parut facile à vue d’œil. Comme quoi !

Les deux points importants que j’ai retenus de mes erreurs précédentes sont :
  1. Qu’il ne faut surtout pas faire bouillir le lait.

     

 

  • Le caramel doit être décuit avant de le verser dans les moules afin d’éviter qu’il ne durcisse au fond.

     

 

 

Quelques explications et conseils précieux à lire chez Christophe sur le caramel
Ah! oui…Petite précision :  cette crème caramel ou custard est très riche.
20110910_664
5 petits moules ou ramequins
Ingrédients pour 5 personnes
Temps : 30 minutes de préparation + 4 heures de repos + 1 heure de cuisson
Prix : 3,07 €
4 oranges non traitées et lavées soigneusement
75 g de sucre en poudre
50 cl de lait entier
3 œufs
4 jaunes d’oeufs
Caramel
120 g de sucre en poudre
3 à 4 c à soupe d’eau
  • Avec un économe, prélever l’écorce des oranges sans la peau blanche (donne un goût amer à la préparation).
  • Afin d’ôter le maximum de produits chimiques si vous ne trouvez pas d’oranges non traitées, placer les zestes dans une casserole d’eau froide et porter à ébullition. 
  • Les égoutter et répéter l’opération une deuxième fois.
  • Sécher les zestes d’oranges.
  • Mixer les zestes d’oranges blanchis avec le sucre en poudre.
20110910_118
  • Verser le lait entier et ajouter le mélange de sucre et de zestes.
  • Chauffer doucement le lait en remuant de temps en temps juste avant ébullition.
  • Ôter la casserole du feu et la couvrir.
  • Laisser infuser pendant au moins une heure.
Le caramel
  • Placer le sucre en poudre et l’eau dans une casserole propre.
  • Chauffer sur feu doux en secouant la casserole de temps en temps pour que la couleur du caramel soit homogène.
  • Une fois que le caramel est doré et foncéé, verser 1 c à soupe d’eau et faire bouillir quelques secondes.
  • Verser prudemment (c’est chaud) le caramel dans les moules, et avec un torchon en tournant légèrement les ramequins, recouvrir les bords.
  • Laisser refroidir.
20110910_331
  • Préchauffer le four à 150 °C.
  • Mélanger les jaunes et œufs dans un grand saladier et fouetter.
  • Verser le lait infusé à l’orange et fouetter de nouveau.
20110910_332
  • Passer le mélange au travers d’une passoire fine.
  • Avec une écumoire, enlever la mousse sur la surface.
20110910_333
  • Verser dans une carafe (plus pratique pour verser la préparation dans les moules).
  • Déposer les ramequins dans un grand plat au four profond.
  • Verser la préparation dans les moules.
  • Ajouter de l’eau chaude (et surtout pas bouillante) dans le plat au four (environ au  niveau ¾ des ramequins).
20110910_334
  • Prudemment, enfourner et placer une feuille de papier aluminium sur les ramequins.
  • Faire cuire environ 45 minutes. Pour vérifier la cuisson des crèmes, presser un doigt au centre  des moules (la crème doit être tremblotante).
  • Sortir les crèmes du four et très rapidement du plat.
  • Laisser refroidir.
  • Couvrir chaque moule d’un film alimentaire.
  • Entreposer au réfrigérateur au moins 2 heures.  
Démoulage

Avec un couteau pointu, tourner autour des bords et démouler sur des assiettes creuses.
20110910_366
20110910_663
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0.0/5 (0 votes cast)
Rendez-vous sur Hellocoton !

Quand de juin, s’éveille le mois
Allez voir les fraises des bois

Qui rougissent dans la verdure,
Plus rouge que le vif corail,
Balançant comme un éventail
Leurs feuilles à triple découpure.

 Premiers prix, concours littéraire autour des fraises, sous Louis XIV

La fraise n’est pas un fruit paraît-il. Les fruits seraient les petits pépins logés dans les petites cavités. Quant à la chair pulpeuse, ce n’est qu’une extension du pédoncule floral.
Jusqu’au XVIIe siècle, on ne connaissait que les fraises des bois couvrant la mousse des lisières. Elles avaient la réputation de constituer un philtre d’amour. Les jardiniers se sont employés à obtenir des fruits plus gros, tout en conservant le parfum des petites baies.
Au début du XVIIIe siècle, Amédée François Frézier, un capitaine de Génie royal, cartographe et un peu botaniste, s’embarqua à Saint-Malo pour visiter la côte ouest de l’Amérique du sud. Il envoya en 1712 au jardin du Roi à Paris, le fraisier à fruits géants du Chili (Fragaria chiloënsis), qui, mis en culture, donna d’excellents résultats. À son retour, le Capitaine apporta la nouvelle espèce à Plougastel, depuis Capitale de la fraise surtout le troisième dimanche de juin. Les fraisiers du capitaine sont à l’origine de la plupart des variétés actuelles à gros fruits. J’ai noté au passage que les anglais sont les inventeurs du paillage des fraises Strawberry/baie de paille. Sa culture au ras de terre demande une isolation, surtout sous les climats humides.

20110527_4
20110527_6

Ingrédients pour 5 muffins
Temps : 15 minutes de préparation + 25 minutes de cuisson
Difficulté : facile
Prix : abordable en saison des fraises
Muffins au miel

175 g de farine avec levure incorporée
1 c à café de bicarbonate de soude
55 g de miel + extra pour lustrer les muffins chauds
40 g de sucre muscovado
55 g de beurre mou + extra pour les moules à muffins
1 œuf battu
150 g de yaourt grec
Zestes de 1 petite orange non traitée

Salsa de fraises
200 g de fraises
2 c à soupe de miel
2 c à soupe de jus d’orange
  • Préchauffer le four à 200 ° C.
  • Beurrer les 5 moules à muffins.

Muffins au miel

  • Tamiser la farine et le bicarbonate de soude dans un saladier. Ajouter le miel, le sucre, le beurre, l’œuf, le yaourt et les zestes d’orange. Mélanger.
  • Répartir la préparation dans les moules en les remplissant au ¾.
20110527_13
  • Enfourner 20 minutes. Les muffins doivent être dorés, gonflés et fermes.
Salsa de fraises
  • Couper les fraises en petits des.
  • Chauffer sans faire bouillir le miel et le jus d’orange.
  • Verser sur les fraises et mélanger.
20110527_14
  • Sortir les muffins du four et les démouler délicatement.
  • Chauffer un peu de miel et lustrer les muffins.
Servir les muffins chauds avec une cuillerée de salsa de fraises sur le côté.
 
20110527_32
 
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0.0/5 (0 votes cast)
Rendez-vous sur Hellocoton !

Dans cette recette, le magret de canard est servi avec un classique de la cuisine française : la sauce bigarade (version rapide). Alors que l’on consomme l’orange douce toute l’année, on ne mange jamais l’orange amère : la bigarade. Son jus est aigre et amer. On s’en sert surtout pour confectionner des confitures comme la célèbre marmelade d’orange fabriquée à Dundee en Ecosse. Jadis, on préparait des fruits confits avec les petites bigarades cueillies vertes. De nos jours, les kumquats les ont détrônés. Les feuilles sont employées en infusions digestives. Son zeste apporte son arôme amer « bitters » à certaines liqueurs comme le Curaçao (macération dans l’alcool des écorces d’oranges), le Grand Marnier ou le Cointreau. C’est aussi par la distillation des fleurs que l’on obtient l’eau de fleurs d’oranger servant en pâtisserie. Le bigaradier a été introduit en Sicile par les Arabes à la fin du X siècle. Le Citrus aurantium est plus grand que l’oranger et ses feuilles sont plus foncés. Je vous recommande particulièrement la mousse de courge butternut. Elle accompagne à merveille le magret de canard.

Mousse de courge butternut, magrets de canard à la sauce bigarade
Recette du chef Galton Blackiston

IMG_4401IMG_4400IMG_4386

Ingrédients pour 4 personnes
Prix
: 19,78 €
Mousse de courge butternut (5 ramequins) (15 mn de préparation + 30 minutes de cuisson + 6 h au frais)
350 g de courge butternut pelée et coupée en petits cubes
Huile de tournesol
4 feuilles de gélatine
7,5 cl de bouillon de poulet
5 cl de crème fraîche épaisse
7,5 cl d’eau
Sel et poivre
Sauce bigarade (25 minutes)
50 g de sucre en poudre
2 c à soupe d’eau
1 c à soupe de vinaigre rouge
20 cl de jus d’orange amère ou douce
20 cl de fond de veau
Sel et poivre
2 magrets de canard (15 minutes de cuisson)
1 kg de feuilles d’épinard
Une noix de beurre

Mousse de courge butternut
  • Préchauffez le four à 180 °C pendant 10 minutes.
  • Déposez les cubes de courge sur une feuille de papier aluminium, arrosez d’un peu d’huile de tournesol, salez et poivrez.

    IMG_4354

  • Mélangez les cubes de courge avec les mains.
  • Enfermez la feuille d’alu en papillote.
  • Enfournez 30 minutes.
  • Faites tremper les feuilles de gélatine dans un bol d’eau froide.
  • Sur feu moyen, chauffez le bouillon de poulet avec la crème fraîche épaisse et l’eau.
  • Ôtez la casserole du feu avant l’ébullition.
  • Mixez les morceaux de courges cuites avec le liquide.
  • Ajoutez les feuilles de gélatine essorées.
  • Mixez.
  • Versez la mousse de courge dans les ramequins ou petits moules à pudding.

    IMG_4357

  • Laissez refroidir.
  • Placez au réfrigérateur au moins 6 heures.
  • Pour les démouler, plongez le fond des ramequins dans l’eau chaude.
  • Démoulez sur une planche propre.

    IMG_4382

Sauce bigarade

  • Faites fondre rapidement en caramel blond le sucre en poudre avec 2 c à soupe d’eau.
  • Versez le vinaigre rouge.
  • Ajoutez le jus d’orange et le bouillon de veau.
  • Portez à ébullition et laissez réduire jusqu’à obtenir une sauce sirupeuse.
  • Salez et poivrez.

Cuisson des magrets de canard

  • Préchauffez le four 10 minutes à 200°C.
  • Enlevez avec un couteau l’excès de graisse des magrets côté chair.
  • Entaillez les magrets sur la peau en les quadrillants. Attention avec le couteau, la peau est dure, mais la chair est facile à trancher.
  • Salez et poivrez
  • Dorez 2 minutes côté peau à feu moyen dans une poêle froide (pour que le gras sorte plus facilement), retournez-les.
  • Enfournez au four et laissez cuire 6 à 7 minutes.
  • Sortez le magret, coupez en tranches pas trop fines (gardez le gras de cuisson pour cuire des pommes de terre par exemple).

  • Pour les épinards et faites fondre le beurre.
  • Ajoutez les feuilles d’épinards et laissez tomber dans la poêle.

Servez sur chaque assiette une mousse de courge butternut, quelques tranches de magrets posés un lit d’épinards. Nappez de sauce bigarade.

Canard à l’orange minute

Magrets de canard aux grenades et aux noix

Magrets de canard, pudding de gruau d’avoine, prunes et sauce aux baies de genièvre

Pantoufles du cardinal, pommes noisette et sauce au Madère

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0.0/5 (0 votes cast)
Rendez-vous sur Hellocoton !

Page 1 sur 212