mouse-icon_36973Christian Bobin

 

Il faut que le noir s’accentue pour que la première étoile apparaisse.

Il n’y a pas de plus grande joie que de connaître quelqu’un qui voit le même monde que nous.
C’est apprendre que l’on n’était pas fou.  La dame blanche

Aimer quelqu’un, c’est le lire. C’est savoir lire toutes les phrases qui sont dans le cœur de l’autre, et en lisant le délivrer. C’est déplier son cœur comme un parchemin et le lire à haute voix, comme si chacun était à lui-même un livre écrit dans une langue étrangère. Il y a plus de texte écrit sur un visage que dans un volume de la Pléiade et, quand je regarde un visage, j’essaye de tout lire, même les notes en bas de page.  La lumière du monde

 

« L’amour du temps perdu. Le temps perdu est comme le pain oublié sur la table, le pain sec. On peut le donner aux moineaux. On peut aussi le jeter. On peut encore le manger, comme dans l’enfance le pain perdu : trempé dans du lait pour l’adoucir, recouvert de jaune d’œuf et de sucre, et cuit dans une poêle.

Il n’est pas perdu, le pain perdu, puisqu’on le mange. Il n’est pas perdu, le temps perdu, puisqu’on y touche à la fin des temps et qu’on y mange sa mort, à chaque seconde, à chaque bouchée. Le temps perdu est le temps abondant, nourricier. » La part manquante

poor knights4

Un peu d’histoire…

Le nom viendrait des chevaliers médiévaux de Windsor (alms knights or military knights) qui ne pouvaient plus se nourrir correctement après les nombreuses défaites contre la France. Ce groupe de chevaliers existe depuis plus de 500 ans.

poor-knights-of-windsor-menu-e1464958996356-1024x549

Pour cette raison, ils étaient également appelés les pauvres chevaliers (Poor knights). Ils ont toujours vécu au château de Windsor. Leur tâche principale était de prier Dieu et prier pour le Roi ou la Reine et ses armées. Initialement, il y avait 26 chevaliers. De nos jours, il n’en reste que 13 à Windsor. Tous sont des officiers de l’armée à la retraite. Ils vivent sur les terres du château de Windsor et ne sont pas payés. L’une des principales fonctions des pauvres chevaliers, est de participer à des défilés et des travaux de bénévolat autour du château.

800px-Military_Knights_of_Windsor

Concernant la recette, c’est très similaire au eggy bread ou pain perdu. La différence est que l’œuf et le lait pour tremper le pain sont séparés, et l’ajout de sherry. J’aime beaucoup le contraste des saveurs: le goût sucré du pain, la richesse de l’œuf et l’acidité des framboises.

poorpoor knights2
Plus »

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 2.5/5 (4 votes cast)
Rendez-vous sur Hellocoton !

J’ai trouvé cette gourmandise dans le très beau livre dédié à un de mes produits British préféré : Desert Island Dishes.

confiture de lait2confiture de lait1

Si vous êtes chocolat addict, ce brownie très très riche est pour vous. L’ajout de sel Maldon dans la confiture de lait est primordial car il donnera au brownie une saveur intense de caramel. Absolument démoniaque. Plus »

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 2.4/5 (5 votes cast)
Rendez-vous sur Hellocoton !

Ces petites brioches sans œufs sont à l’origine une spécialité du Devonshire et portent également le nom de Sandwich bread, Cornish splits ou Chudleigh  (petit village du Devon). Le mot split désigne des buns fendus en deux, destinés à être garnis.  Ils sont parfaits pour le Tea time.

Le goûter du five o’clock, c’est, pour l’Anglais et surtout pour l’anglaise, une opération solennelle. A cinq heure sonnantes, toute préoccupation est reléguée, tout travail est abandonnée, et, pendant une demi-heure au moins, l’ouvrier laisse de côté ses outils, les banquiers ne sont plus aux affaires, le marchand quitte son comptoir et le commis son bureau, tandis que l’enfant dépose ses jouets pour aller se délecter devant une tasse de thé.

TEA

Les tasses sont rangées sur un large plateau ovale, au centre duquel figurent la théière en métal ou en porcelaine, et deux sucriers, dont l’un est garni de sucre blanc et l’autre de sucre candi. A chaque extrémité du plateau sont placés deux petits pots en porcelaine contenant l’un du lait et l’autre de la crème ; puis un bol vide destiné à recueillir le dépôt du fond des tasses, lorsqu’elles doivent être remplies une seconde fois…

Le plateau (the tea tray) est placé devant la maîtresse maison, à qui incombe la tâche de remplir les tasses…

Devant chaque convive est placée une petite assiette, et sur la table, recouverte d’une nappe blanche, figurent des compotiers en cristal et en porcelaine contenant des confitures diverses, des fruits, des sandwichs, des gâteaux de circonstances tels que les muffins, les buns, les plum-cakes, tea cakes. Nous avons même adopté le terme five o’clock qui est maintenant francisé. Cela me rappelle l’erreur d’une dame du monde qui, ne sachant pas que l’expression signifiait cinq heure, avait écrit sur ses cartes d’invitation : Le five o’clock aura lieu à quatre heure.

Alfred Suzanne « La cuisine et pâtisserie Anglaise et Américaines »
devonshire splits1
Ustensiles : 2 plaques au four + 2 poches à douille + 1 embout en forme d’étoile

Ingrédients pour environ 10 buns moyens
Temps : 30 minutes de préparation + 1h40 de repos + 10 à 15 minutes de cuisson
Pâte à buns
500 g de farine de blé T65
2 c à café de sel
40 g de sucre en poudre
2 sachets (8 g x 2) de levure de boulanger sèche
40 g de beurre doux coupé en morceaux
150 ml de lait tiède
150 ml d’eau tiède
Garniture
200 ml de crème fraîche liquide froide
100 g de gelée de fraises ou de groseilles
Sucre glace

  • Dans un grand saladier, verser la farine.
  • Ajouter le sel et le sucre sur un côté, ensuite la levure de l’autre (la levure ne doit pas rentrer en contact avec le sel), et enfin les morceaux de beurre.

devonshire splits4

  • Verser le lait tiède et ¾ de l’eau puis mélanger avec vos mains ou le crochet pétrisseur du robot.
  • En continuant de mélanger, verser progressivement l’eau restant. Vous obtiendrez une pâte collante.

devonshire splits5

  • Huiler votre plan de travail.
  • Pétrir la pâte pendant environ 6 minutes jusqu’à ce qu’elle devient élastique et non collante.
  • Laver à l’eau chaude un saladier. Le huiler puis y transférer la pâte.
  • Couvrir le saladier avec un film alimentaire et un torchon propre.

devonshire splits6

  • Entreposer dans un endroit chaud pendant environ 1 heure. La pâte doit doubler de volume.

devonshire splits8

  • Préparer deux plaques au four recouverts de papier sulfurisé.
  • Cette fois, fariner votre plan de travail.
  • Ensuite, dégazer ou pétrir de nouveau la pâte 2 minutes à peine.
  • La diviser en 10 portions (taille moyenne) mais vous pouvez façonner des boules plus petites.

devonshire splits10

  • Façonner chaque portion de pâte en petites boules en les emprisonnant entre votre main et en donnant un mouvement circulaire rapide.
  • Disposer les boules pâtes sur les plaques en les espaçant suffisamment.

devonshire splits14

  • Couvrir chaque plaque d’un film alimentaire huilé et d’un torchon propre.
  • Entreposer dans un endroit chaud pendant 40 minutes jusqu ce qu’elles doublent de volume.
  • Préchauffer le four à 200 °C.
  • Enfourner pendant 10 à 12 minutes jusqu’à ce qu’elles soient dorées.
  • Laisser reposer les brioches sur une grille.
  • Pendant ce temps, fouetter la crème liquide froide.
  • Transférer cette crème fouettée dans une poche à douille avec un embout large en forme d’étoile et  la gelée de fraises dans une autre poche ou un petit cornet de papier sulfurisé.
  • A l’aide d’un couteau à pain, ouvrir au centre, en largeur ou en longueur, les brioches.

devonshire splits15

  • Les garnir de crème fouettée et de gelée de fraises.

Saupoudrer de sucre glace et servir avec au Tea Time.

devonshire splits1devonshire splits2

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 3.8/5 (5 votes cast)
Rendez-vous sur Hellocoton !

Ces drop scones ressemblent à s’y méprendre aux traditionnels Crumpets, à la différence qu’elles sont moins épaisses et de forme irrégulière. C’est une spécialité des Midlands, du nord de l’Angleterre et du Pays de Galles. J’avoue que cette recette me plait énormément.  La cuisson est bien plus facile que les crumpets.

Piketets
Ingrédients environ pour 20 pikelets
Temps : 20 minutes de préparation + 1h20 de repos + 20 minutes de cuisson
175 g de farine T65
175 g de farine T45 ou T55
2 sachets de 8 g de levure de boulanger sèche
1 c à café de sucre en poudre
350 ml de lait tiède

1 c à café de sel
½ c à café de bicarbonate de sodium
150 ml d’eau tiède
Huile végétale

  • Dans un saladier, mélanger les farines dans un bol puis ajouter la levure.

Piketets2

  • Chauffer le lait jusqu’à ce qu’il soit tiède. Ajouter le sucre puis le dissoudre.
  • Verser le lait sur le mélange de farines.
  • Remuer avec une cuillère en bois jusqu’à obtention d’une pâte lisse (environ 3 à 4 minutes).
  • Couvrir le saladier d’un film alimentaire et entreposer 1 h dans un endroit chaud.
  • La pâte va gonfler puis retomber légèrement.

Piketets3

  • Mélanger le sel et le bicarbonate de sodium. Verser l’eau tiède dessus.

Piketets4

  • Verser ce mélange sur la pâte, doucement, en remuant avec la cuillère en bois.

Piketets5

  • Couvrir de nouveau le bol avec un film alimentaire et laisser reposer dans un endroit chaud pendant 20 minutes.

Piketets6

  • Chauffer une grande poêle sur feu moyen.
  • La badigeonner d’huile végétale avec un pinceau ou du papier absorbant.
  • Verser 2 c à soupe de pâte par pikelet. Cuire 3 à 4 pickets à la fois.
  • Il faut compter 2 à 3 minutes jusqu’à ce que les trous apparaissent et que la surface soit sèche.

Piketets7

  • La retourner et cuire encore 1 à 2 minutes.

Servir chaud avec du beurre, de confiture ou du golden syrup. Sinon laisser refroidir puis les toaster.

Piketets1

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 4.0/5 (5 votes cast)
Rendez-vous sur Hellocoton !

Le Blanc-manger est un vieux dessert à base de lait ou de crème, de sucre, de gélatine ou comme en Irlande (cornflour mould ou avec ajout de gélatine de la cornflour mousse) d’amidon de maïs ou fécule de pommes de terre. La texture s’approche de la pannacotta mais est nettement moins gélatineuse.

C’est un plat qui remonte au Moyen Age. A l’époque, il était composé de poulet, de lait ou lait d’amandes, de riz, et de sucre. La recette la plus ancienne trouvée jusqu’à présent remonterait au 13ème siècle. Le whitedish ou blanc Mangier est un plat commun à la plupart de l’Europe.

L’été, cet entremet simple accompagné de purée de fruits ou fruits pochés, est très rafraîchissant. Le vrai blancmange est stabilisé avec de l’amidon de maïs et non de la gélatine. Les enfants adorent. Un dessert à conseiller pour les buffets de fêtes d’anniversaire.

Variantes : 

  • Remplacer le lait par du lait de chèvre ou lait d’amandes.
  • Remplacer la gousse de vanille par de la cardamome (2 capsules) et de l’eau de rose (2 c à soupe).
  • Ajouter des colorants naturels à la préparation comme de la liqueur de cassis ou du sloe gin (compter environ 2 c à soupe) ou du chocolat fondu.
  • Et enfin accompagner ce Cold pudding de Jelly.

blancmange ou cornflour mousse

Source « The London Cook Book »

Ingrédients pour 4 petits moules à pudding ou petits ramequins
Temps : 15 minutes de préparation + une nuit au réfrigérateur
4 c à soupe de Maïzena
60 cl de lait entier ou demi écrémé
1 gousse de vanille fendue en deux
2 c à soupe de sucre en poudre.

  • Dans un grand saladier, délayer la maïzena avec un peu de lait.
  • Dans une casserole, faire chauffer doucement le reste de lait avec la gousse de vanille . Attention à ne pas faire bouillir le lait.
  • Ôter du feu et laisser le lait infuser 10 minutes.
  • Enlever la gousse de vanille et chauffer à nouveau le lait juste avant ébullition.
  • Verser le lait chaud sur la Maïzena délayée.
  • Mélanger et retourner la préparation dans la casserole comme une crème anglaise.
  • Ajouter le sucre en poudre.
  • Baisser le feu et mélanger constamment avec une cuillère en bois jusqu’à ce que le mélange de lait épaississe.

blancmange

  • Répartir la préparation dans les petits moules à pudding

blancmange

  • Laisser refroidir puis entreposer un réfrigérateur une nuit entière.

 Le lendemain, démouler les blancmange puddings sur assiette :

  • Passer la lame d’un couteau autour du pudding.
  • Tremper les moules rapidement dans l’eau chaude.
  • Démouler délicatement sur les assiettes.

Servir les blancmange puddings avec des fruits pochées ou de la purée de fruits ou de la Jelly.

 blancmange ou cornflour mousseblancmange ou cornflour mousse

Au passage, j’en profite pour remercier Gracianne et Minh Tâm, pour ce délicieux poulet à la citronnelle et aubergines au gingembre.

gracianne

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 3.0/5 (6 votes cast)
Rendez-vous sur Hellocoton !

La recette remonterait au Moyen Age. A l’époque, le sucre pouvait être remplacé par du miel, et le lait de vache par du lait d’amande. La crème anglaise (custard) est dérivée du vieux français « croustade ». C’est un mélange de crème fraîche liquide, de lait et de jaunes d’œufs cuit à basse température. Enfin comme la crème anglaise version frenchy. La seule différence est l’ajout de crème fraîche liquide. La custard est plus riche que la crème anglaise.  La tarte peut se servir en petites versions individuelles. Il faut juste penser à réduire le temps de cuisson. La seule difficulté est de bien respecter la température du four.

custard tartcustard tart

J’ai cuit ma tarte dans un moule plus grand. Résultat des courses : la couche de custard est moins épaisse. A refaire dans un moule à bonne dimension.

Vous pouvez également ajouter des rondelles de bananes.

Ustensile : un moule à tarte profond à fond amovible de 20 cm de diamètre
  Légumes secs ou poids de cuisson 

Ingrédients pour 6 personnes
Temps : 50 minutes de préparation + 1h15 de cuisson + 2 h à 3 heures de repos au réfrigérateur
Sweet pastry (pâte sucrée Quantité un moule de 30 cm de diamètre)
200 g de beurre doux à température ambiante
125 g de sucre glace
1 œuf battu
285 g de farine T45 ou T55 + Extra
Custard tart
1 blanc d’œuf battu
30 cl de crème fraîche liquide
30 cl de lait entier

Graines d’une ½ gousse de vanille
50 g de sucre en poudre
6 jaunes d’œufs
½ c à café de noix de muscade râpée

Sweet pastry

  • Dans un grand bol, fouetter le beurre en crème.
  • Verser le sucre glace. Fouetter de nouveau.
  • Verser l’œuf battu et la farine.
  • Rassembler la pâte en une boule.
  • Recouvrir de film alimentaire et entreposer au réfrigérateur 1 heure.
  • Beurrer le moule à tarte.
  • Fariner votre plan de travail.
  • Pétrir la pâte quelques minutes.
  • Etaler la pâte en cercle de 30 cm de diamètre, entre deux feuilles de papier sulfurisé.
  • Fariner vos mains et transférer le cercle de pâte dans la moule.
  • Couper l’excès de pâte et Foncer les bords. Couvrir le fond de tarte d’une feuille de papier sulfurisé.
  • Entreposer au réfrigérateur pendant 20 minutes.
  • Préchauffer le four à 200 °C.

Cuisson à blanc

  • Verser les légumes secs ou poids de cuisson dans le fond de tarte.
  • Assurer vous que les bords de pâte soient bien recouverts du papier sulfurisé.
  • Enfourner pendant 20 minutes puis baisser la température à 160 °C.
  • Cuire encore 15 minutes.
  • Enlever la feuille de piper sulfurisé et les légumes secs.
  • Badigeonner la pâte de blancs d’œufs battus.
  • Enfourner encore pendant 5 minutes.
  • Sortir le moule du four et le poser une une plaque au four creuse.
  • Baisser la température du four à 140 °C.

Custard

  • Verser la crème liquide, le lait dans une casserole. Ajouter la moitié du sucre en poudre et les graines de vanille.
  • Chauffer le mélange sur feu doux jusqu’à ce que le sucre fonde.
  • Fouetter les jaunes d’œufs et le sucre restant dans un grand bol.
  • Verser le mélange précédent tiède et mélanger.
  • Passer la custard au travers d’une passoire fine ou d’un chinois.
  • Verser délicatement sur le fond de tarte refroidi.
  • Saupoudrer de noix de muscade râpée.
  • Recouvrir la tarte d’une feuille de papier aluminium.
  • Enfourner délicatement la tarte au four.
  • Cuire environ 50 minutes (vérifier la cuisson au bout de 35 minutes).
  • La crème doit être brise autour mais doit rester crémeuse au centre.

Sortir la custard tart du four. La laisser refroidir et entreposer au réfrigérateur au moins 1 heure avant de la servir.

custard tart

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 3.0/5 (3 votes cast)
Rendez-vous sur Hellocoton !

Eggnog (traduction : lait de poule dans une petite tasse) est une boisson synonyme de fêtes. Impensable de se passer de lait de poule le 24 décembre au soir. Chacun aura sa version ; une lichette de Kahlua pour les adultes et de la cannelle pour les plus petits.


IMG_4721

 

Histoire du Eggnog

Le mot nog était employé au XVIIe siècle pour décrire une bière forte (en anglais Nogging). En Angleterre, le lait de poule apparaît au VIIIe siècle. À l’origine, la préparation était un mélange de lait, d’alcool ou de bière connu sous le nom de Posset. C’était une boisson médicinale.
posset1
Le Posset arriva en Europe vers 1550 grâce à la reine d’Angleterre, Mary Ier (bloody Mary), qui servit ce nectar à l’ambassadeur d’Espagne. Au XVIIe siècle, le nom se change en « egg flip ». Le lait de poule était la boisson de la classe aristocratique.
elizsister

 

 » You have to remember, the average Londoner rarely saw a glass of milk » . James Humes 

Seul, ceux qui pouvaient obtenir du lait et des œufs se délecter de lait de poule. Les anglais l’ont très vite mélangé avec de l’eau-de-vie fine, Madère ou Sherry.
Le Eggnog est devenu plus populaire en Amérique à partir du XIXe siècle, où les produits de ferme et laitiers étaient abondants, de même que le rhum venu par l’intermédiaire du commerce triangulaire des Caraïbes.
En Amérique du Sud, le Bourbon a remplacé la bière anglaise. Le lait de poule mexicain est connu sous le nom de Rompope. Au Pérou, on parle de biblia con pisco (un lait de poule fait avec l’eau-de-vie fine péruvienne). Quant aux Allemands, ils préparent le Eierlikör avec de la bière et en Hollande le advocaa

IMG_4719

Ingrédients pour 1 ½ l
Temps
: 1 h au réfrigérateur + 10 minutes de préparation
Prix : 2,06 € (sans alcool)
4 blancs d’œufs
4 jaunes d’oeufs
75 g de sucre en poudre
50 cl de lait chaud
10 cl de Kahlua, Rhum, Sherry ou Brandy
13 cl de crème fraîche liquide
Cannelle en poudre pour la version sans alcool
  • Placez les jaunes d’œufs, le sucre en poudre et le lait dans un bol en inox.
  • Fouettez au-dessus d’un bain-marie (le bol ne doit pas toucher l’eau) pendant 15 minutes. La crème doit napper la cuillère.
  • Ôtez du feu, versez dans un saladier.
  • Ajoutez l’alcool et mélangez.
  • Couvrez et entreposez au réfrigérateur 1 h.
  • Fouettez la crème fraîche liquide.
  • Mélangez à la préparation.
  • Montez les blancs d’œufs en neige et mélangez délicatement en 2 temps à la préparation .
Servez.
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 1.0/5 (1 vote cast)
Rendez-vous sur Hellocoton !

It’s raining, it’s pouring, the old man is snoring …

DSC04304_1

Voilà la chanson que j’entends en leitmotiv dans la bouche de mes filles depuis le début de la semaine. Ici, il pleut des trompes d’eau. Nous avons eu qu’une seule journée d’accalmie. Afin d’en profiter pleinement, nous nous sommes échappés au pub en laissant nos filles avec leur grand-parent. Rien de très gastronomique mais dieu que c’est bon de temps en temps surtout en plein soleil accompagné d’une lager bien fraîche. Je n’ai même pas honte!

Steak & pie gravy with mushy peas, scampi and chips with garlic bread.

DSC04316_1

DSC04317_1DSC04315_1

J’avais pourtant décidé de ne pas blogger pendant ces vacances mais pour occuper ces journées pluvieuses, j’ai retrouvé le chemin de la cuisine. En me baladant sur culinodates, je suis tombée sur le jeu organisé par 750g. Le principe étant de réaliser une recette gourmande pour le goûter.

Celle que je vous propose est à base pâte sucrée et levée, remplie de fruits secs, roulée en spirale et recouverte de graines de pavot.

DSC04335_1

Ingrédients pour 12 personnes
Pâte

450 g de farine
Une pincée de sel
2 cuillères à soupe de sucre
2 cuillères à café de levure instanée
18 cl de lait
Zestes d’un citron
50 g de beurre

15 g de beurre
2 cuillères de miel
100 g de graines de pavot
70 g de raisins de corinthe
70 g de raisins Sultanas
60 g d’amandes éffilées
1 jaune d’oeuf
30 g de sucre
cuillère à soupe de brandy ou de rhum
Glaçage
1 cuillère à soupe de lait
4 cuillères à soupe de confiture
1 cuillère de jus de citron
1 cuillère à soupe de graines de pavot
Quelques amandes effilées
Graines de pavot
La pâte

  • Dans un bol, versez la farine, le sel et le sucre.
  • Ajoutez la levure et faites un puit au milieu.
  • Sur feu doux, faites fondre le beurre dans le lait avec les zestes de citron. Laissez refroidir.

DSC04323_1

  • Ajoutez à la farine et remuez avec les doigts.
  • Travaillez la pâte sur une surface farinée pendant 10 minutes jusqu’à ce qu’elle soit élastique.
  • Placez dans un bol, recouvrez d’un linge propre et laissez lever la pâte dans un endroit chaud pendant 50 minutes.
  • Pendant ce temps, fondre le beurre dans une casserole. Ajoutez les graines de pavot avec le miel, et les raisins.
  • Cuire doucement pendant 5 minutes et versez les amandes effilées. Laissez refroidir.
  • Battez le jaune d’oeuf avec le sucre jusqu’à ce que le mélange devienne pâle. Ajoutez la cuillère de brandy ou de rhum. Versez dans la mixture précédente et mélangez.
  • Etendre la pâte sur une surface farinée. Coupez un rectangle de 30 cm X 35 cm.
  • Etalez la mixture de graines de pavot jusqu’à 2,5 cm des bords.
  • Roulez les deux bords ensemble vers le centre.

DSC04324_1DSC04325_1

  • Placez sur une plaque huilée, couvrir d’un film plastique huilé et laissez lever encore 30 minutes.
  • Préchauffez le four à 190°C (th.5).
  • Badigeonnez le roulé de lait et saupoudrez de graines de pavot restantes.

DSC04328_1

  • Cuire au four environ 30 minutes. Le roulé doit être doré.

Glaçage

  • Chauffez la confiture avec le jus de citron.
  • Badigeonnez le roulé avec la confiture chaude et éparpillez les amandes effilées.
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 3.0/5 (1 vote cast)
Rendez-vous sur Hellocoton !

J’ai retrouvé le chemin de ma petite cuisine ce week-end. La pluie, le temps maussade de ces dernières semaines m’ont un peu déprimée. Rien de tel que de passer un peu de temps derrière mes fourneaux pour remonter le moral. Et une bonne excuse pour tester une nouvelle recette de Gordon.
Ici, la crème brûlée est préparée un peu différemment car le sucre est ajouté après que le lait soit battu avec les jaunes d’oeufs, ce qui aide à obtenir une texture plus épaisse de la crème. Par contre, je n’ai pas retenu sa méthode concernant les fraises séchées. Il est adorable mais 15 heures au four, trop long pour moi. J’ai bien failli laisser tomber l’idée mais Lilizen n’était pas très loin. J’ai gardé la technique pour réaliser un jus de fraises sans sucre. Je vous conseille d’utiliser des ramequins assez profonds, plus esthétique car les crèmes se démoulent. Déjà vu chez Chantal dans sa série de crèmes brûlées.

DSC04197_01

Ingrédients pour 6 personnes
250 g de rhubarbe
15 g de beurre
1 cuillère à soupe de miel
2 gousses de vanille
35 cl de crème liquide
13 cl de lait entier
6 jaunes d’oeufs
75 g de sucre roux de canne Demerara
Fraises séchées
Faites un tour chez Lilizen et surtout ne faites pas la même erreur que moi. Utilisez bien du papier sulfurisé pour la cuisson et bien séparer les fraises à la sortie du four.

DSC04175_01

Jus de fraises pour 30 cl
500 g de fraises équeutées et coupées
  • Commencez par les fraises séchées.
  • Ensuite, placez les fraises coupées dans un bol résistant à la chaleur.
  • Placez-le sur une casserole d’eau chaude et couvrez d’un film plastique.
  • Laissez sur le bain-marie pendant 25 minutes environ.
  • Placez une mousseline sur une passoire et filtrez le jus ou bien passez au chinois.

DSC04181_01

  • Pelez les tiges de rhubarbe et coupez en bâtons de 4 cm.
  • Dans une casserole, faites fondre le beurre et le miel. Lorsque vous voyez des bulles apparaître, ajoutez les bâtons de rhubarbe et cuire doucement pendant 7 minutes environ. Remuez doucement jusqu’à ce que la rhubarbe soit molle mais surtout pas en compote.

DSC04178_01

  • Versez dans un torchon propre afin d’absorber toute l’humidité, étape importante car cela évite à la rhubarbe de remonter à la cuisson.
  • Dans du papier sulfurisé, découpez 6 disques au dimension des moules et placez-les dans le fond.
  • Lorsque la rhubarbe est bien sèche, divisez-la dans les 6 ramequins.
  • Préchauffez le four à 120°C (th.4).
  • Ouvrez les gousses de vanille, raclez les graines à l’aide d’un couteau et mélangez à la crème liquide et le lait. Remuez et portez doucement à ébullition.
  • Dans un autre bol, battez les jaunes d’oeufs jusqu’à obtenir une couleur pâle et une texture onctueuse.
  • Lorsque la crème commence à bouillir versez sur les jaunes d’oeufs, bien fouettez et seulement à ce stade, ajoutez le sucre en poudre. Bien remuez jusqu’à ce que le sucre soit bien dissous. Passez au travers d’ une passoire afin d’éliminer les graines de vanille.
  • Ajoutez un peu de cette préparation sur la rhubarbe dans les ramequins et transférez dans le four pendant 20 minutes.
  • Rajoutez le reste de la crème et laissez encore 45 à 60 minutes au four. La crème est prête lorsqu’elle se détache légèrement des bords du ramequin et légèrement tremblante au centre.
  • Laissez refroidir complètement les crèmes brûlées au frais pendant au moins 2 heures.

  • Pour démouler les ramequins, passez un couteau autour et retournez délicatement au centre d’une assiette. Aidez-vous avec la pointe du couteau pour pousser le fond de la crème vers l’assiette. Avec les disques au centre, la tâche est facile.
  • Enlevez les disques.
  • Saupoudrez les crèmes brûlées de sucre roux de canne puis caramélisez (j’utilise un chalumeau de plombier!) où placez sous le grill.

Mettez les fraises séchées sous le brûlé de la crême et une cuillère de jus de fraises autour

Vous pouvez rajoutez une petite cuillère de sorbet à la framboise on the top!

DSC04195_01

Un autre recette de crème brûlée renversée à la rhubarbe et son coulis chez Choupette

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0.0/5 (0 votes cast)
Rendez-vous sur Hellocoton !