Petite souris

« L’amitié n’apparait pas pour combler un appétit. Elle surgit quand on rencontre l’être qui rend possible cette relation sublime. »

« Dire à quelqu’un que c’est terminé, c’est laid et faux. Ce n’est jamais terminé. Même quand on ne pense plus à quelqu’un, comment douter de sa présence en soi ? Un être qui a compté compte toujours. »

« L’intelligence classique comporte rarement cette vertu qui est comparable au don des langues : ceux qui en sont pourvus savent que chaque personne est un langage spécifique et qu’il est possible de l’apprendre, à condition de l’écouter avec la plus extrême minutie du cœur et des sens. C’est aussi pour cela qu’elle relève de l’intelligence : il s’agit de comprendre et de connaître. Les intelligents qui ne développent pas cet accès à autrui deviendront, au sens étymologique du terme, des idiots : des êtres centrés sur eux-mêmes. L’époque que nous vivons regorge de ces idiots intelligents, dont la société fait regretter les braves imbéciles du temps jadis. »

Amélie Nothomb

 

De retour du marché avec un chou-fleur dans mon panier. Même si le printemps pointe timidement le bout de son nez, les légumes d’hiver seront d’actualité encore quelques semaines.  Au jardin, c’est la période de l’année où je planifie mes semis, mes plantations avant les saints glaces.

chou-fleur rôti, sauce aux câpres1

J’aime tant les marchés. C’est mon rituel de la semaine après un copieux petit-déjeuner, histoire de ne pas succomber aux trop nombreuses tentations. C’est un peu ma caserne d’Ali baba, mon grand coffre à jouets. On y trouve ce que l’on cherche et plus encore, comme les surprises, les rencontres, les échanges avec les producteurs locaux.  A chaque fois, quelqu’un ou un produit m’enthousiasme, et  je ne me couche jamais sans apprendre quelque chose de nouveau en la matière.

La cuisine, c’est aussi connaitre le produit et son origine.

chou-fleur rôti, sauce aux câpres
Grâce à mes amis britanniques, je ne suis jamais à court d’idées sur la façon de cuisiner les légumes, dont le chou-fleur. Une des meilleures façons de le cuisiner est de le rôtir entièrement, enduit de beurre ramolli. Dans cette recette, nous garderons même les feuilles du chou. « Rien ne se perd, tout se transforme ».

Ingrédients pour 6 personnes
Temps : 20 minutes de préparation + 40 minutes de cuisson
1 chou-fleur avec ses feuilles
50 g de beurre, ramolli
1 c à soupe d’huile d’olive
4 c à soupe de câpres
2 c à soupe de persil plat, ciselé
Zestes et jus d’un citron non traité

IMG_0742

  • Préchauffer le four à 190°C.
  • Sur une plaque au four, répartir les feuilles du chou-fleur, et poser le chou au centre.
  • Enduire de beurre le chou et saler.

IMG_0743

  • Enfourner 20 minutes puis baisser la température à 160°C.
  • Continuer la cuisson du chou pendant 20 minutes.
  • Mélanger dans un bol l’huile d’olive, les câpres, le persil, les zestes et le jus de citron.
  • Verser sur le chou-fleur rôti à la sortie du four, sur le beurre chaud.

Couper le chou-fleur en quartiers et servir avec les feuilles et la sauce aux câpres.

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 3.3/5 (3 votes cast)
Chou-fleur rôti, sauce aux câpres, 3.3 out of 5 based on 3 ratings Rendez-vous sur Hellocoton !
Print Friendly, PDF & Email

5 commentaires

  1. Merci,car j’aime les câpres .En ce moment, je collectionne les recettes de chou fleur Bisous

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0.0/5 (0 votes cast)
  2. Jacqueline

    Première fois que je lis une telle recette pour un chou-fleur, et… j’aime infiniment ! Merci beaucoup, je vais essayer cette délicieuse composition gourmande… Belle journée

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0.0/5 (0 votes cast)
  3. j’adore les câpre alors tu pense bien que ta sauce me fait saliver!!!!bisous

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0.0/5 (0 votes cast)
  4. Ta première photo est magnifique, j’aime beaucoup le contraste entre l’extérieur bronzé et la chair crémeuse au dessous.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0.0/5 (0 votes cast)
  5. The-FoodTrotter

    Voici une recette bien étonnante je ne connaissais pas ce mélange, mais pourquoi pas ai-je envie de dire! Moi qui adore les câpres en plus 🙂

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0.0/5 (0 votes cast)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les liens des commentaires peuvent être libérés des nofollow.

Lire les articles précédents :
Baked Somerset Brie

Coalescence Le temps passe et panse. La vie grouille et débrouille. Les braises incandescences se consument doucement sous le tas...

Fermer