Avec ce temps perturbé, la planification des menus de la semaine est un casse-tête chinois. C’est au jour le jour ces dernières semaines. Heureusement, le week-end dernier le soleil était au rendez-vous et nous avons enfin pu profiter de la terrasse entre amis et sans aucunes gouttes de pluie.  Mon anglais, lui reste stoïque, il a l’habitude de ce temps misérable… Le point positif est que notre jardin n’a jamais été aussi verdoyant et fleuri.

Histoire de nous faire voyager avant le grand départ en vacances, pourquoi ne pas se laisser tenter par cette recette simple et estivale de Mat Follas, le grand gagnant de Masterchef bbc 2009, devenu restaurateur depuis sa victoire. C’est vendredi en plus, jour du poisson.

 
Bar thaï en papillote

Bar thaï en papilloteBar thaï en papillote

Le mélange de gingembre et de citronnelle ne se consomme pas. Il sert uniquement à imprégner le poisson de saveurs.

 
Bar thaï en papillote


Ingrédients pour 2 personnes

Temps : 20 minutes de préparation + 1 heure au moins au frais + 30 minutes de cuisson
1 beau bar vidé et écaillé
Feuilles de coriandre fraîche
Sel et poivre
12 petites pommes de terre nouvelle
25 g de beurre salé
Mélange
2 bâtons de citronnelle
100 g de gingembre frais
3 gousses d’ail
2 piments rouges longs coupés en deux, égrainés et hachés finement
Zestes et jus de 1 citron vert (quelques quartiers en plus pour le service)

 

  • Couper la base des bâtons de citronnelle, ôter les feuilles dures et émincer finement la partie blanche.
  • Tailler en fines lamelles le gingembre frais sans lui ôter la peau.
  • Ecraser les gousses d’ail avec la lame d’un couteau. 
  • Dans un bol, mélanger la citronnelle, le gingembre, le piment rouge, les gousses d’ail, les zestes et le jus de citron vert. 

Bar thaï en papillote
Bar thaï en papillote

  • Couper une feuille de papier sulfurisé d’environ 50 cm de long.
  • Déposer le poisson au centre puis remplir sa cavité avec ¾ du mélange.
  • Ajouter le reste du mélange sur le poisson. Saler et poivrer.
  • Refermer la papillote et transférer dans un plat au four.
  • Entreposer au réfrigérateur au moins 1 heure.
  • Préchauffer le four à 180 °C.
  • Frotter et laver les pommes de terre primeur.
  • Les transférer dans une casserole d’eau froide et porter à ébullition.
  • Cuire 15 à 20 minutes.
  • Egoutter, couper les en rondelles puis ajouter une noix de beurre.
  • Enfourner le poisson 20 à 30 minutes en fonction du poids.

Servir le bar immédiatement parsemé de quelques feuilles de coriandre avec les pommes de terre nouvelle et des quartiers de citron vert.

Bar thaï en papillote

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 4.0/5 (1 vote cast)
Bar thaï en papillote, 4.0 out of 5 based on 1 rating Rendez-vous sur Hellocoton !
Print Friendly, PDF & Email

11 commentaires

  1. comparer les banques

    Excellente présentation. J’adore!
    http://comparer-les-banques.com/

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0.0/5 (0 votes cast)
  2. Au gré du marché

    Difficile de résister à ce poisson si bien aromatisé! J’aime l’idée des pommes de terre, au lieu du riz traditionnel : un vrai régal!
    Lou
    http://augredumarche.blogspot.ca/

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0.0/5 (0 votes cast)
    • Hélène PICKEN

      oui surtout avec les petites pommes de terre nouvelles.

      VN:F [1.9.22_1171]
      Rating: 0.0/5 (0 votes cast)
  3. J’adore ce poisson que j’ai plutôt l’habitude de consommer le plus simplement du monde: grillé. Et quand j’aime, un peu bêtement, j’hésite à dévier de ma recette. Mais cette papillote aux saveurs acidulées doit être absolument divine et pourrait bien faire vaciller mes petites certitudes.
    http://dhumeurgourmande.com

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0.0/5 (0 votes cast)
    • Hélène PICKEN

      En ce qui me concerne, un bon poisson frais n’a pas besoin d’être trop travaillé. Pareil, je l’aime simplement sans fioritures.

      VN:F [1.9.22_1171]
      Rating: 0.0/5 (0 votes cast)
  4. Un succulent repas! J’aime beaucoup cette manière de préparer le bar.

    Bises,

    Rosa

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0.0/5 (0 votes cast)
  5. Du bar et du gingembre, deux aliments que mon homme et moi adorons….vivement que mon beau-père me ramène un bar fraîchement pêché pour tester cette recette qui me met l’eau à la bouche.
    http://uneaiguilledanslpotage.blogspot.fr

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0.0/5 (0 votes cast)
  6. Riri-cuisine

    Quelle escalade de saveur! j’adore! J’avais vu une recette chinoise similaire mais le piment était replacé par des shitakés et du porc émincés, arrosé d’un trait de sauce soja, mais la cuisson était la même 🙂
    http://riricuisine.canalblog.com/

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0.0/5 (0 votes cast)
  7. Patrick Cadour

    Très bon, je pratique de temps en temps en feuille de bananier, directement sur la braise, avec les mêmes ingrédients que toi, il peut m’arriver d’ajouter un peu de combava quand j’en ai.
    http://www.cuisinedelamer.com

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0.0/5 (0 votes cast)
  8. Pascale (Snapulk)

    J’aime beaucoup ces associations de parfums d’ailleurs! Hier, j’ai fait des papillotes de maquereau en feuilles de vigne, avec des pommes de terre primeur 😉 mais avec des saveurs un peu différentes, je vais publier ça bientôt!
    http://www.snapulk.fr

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0.0/5 (0 votes cast)
  9. Ca a l’air absolument delicieux, je n’aurais pas pense aux pommes de terre en accompagnement mais excellente idee. J’essaie ca a la premiere occasion.
    http://undimanche.blogspot.com

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0.0/5 (0 votes cast)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les liens des commentaires peuvent être libérés des nofollow.

Lire les articles précédents :
Cotswold Mess

Ou Eton mess révisé par la chef britannique Emily Watkins.  Pourquoi Cotswold ? C’est tout simplement le nom d’une chaîne de...

Fermer