Osso bucco aux tomates séchées à la cremolata


Premier plat mijoté de l’automne.  Avec le retour de la grisaille, nous avions tous envie de comfort food. Rien de tel qu’un osso bucco ou osso buco et sa cremolata ou gremolata, un grand classique de la cuisine italienne. 
Ossobuco signifie « os creux ». Ce plat traditionnel est composé de jarret de veau avec un os contenant sa part de moelle.
Cette variante du plat est tirée du magazine australien « Women’s Weekly ». 
20111101_166 20111101_322


Ingrédients pour 6 personnes
Temps : 30 minutes de préparation + 2 h 35 de cuisson
12 rouelles de jarret de veau arrière
35 g de farine
6 cl d’huile d’olive
40 g de beurre
1 oignon haché
2 gousses d’ail finement hachées
3 branches de céleri hachées
2 carottes pelées et coupées en petits des
600 g de pulpe de tomate en boîte
2 c à soupe ce concentré de tomate
25 cl de vin blanc sec
250 ml de bouillon de bœuf
4 branches de thym frais
75 g de tomates séchées
6 cl de jus de citron
1 c à soupe de zestes de citron non traité
75 g d’olives noires (olives kalamata)
cremolata ou gremolata
1 c à soupe de zestes de citron jaune non traité
2 c à soupe de persil plat ciselé
2 gousses d’ail finement hachées
Osso bucco/Osso buco
  • Passer les rouelles de veau dans la farine.
  • Les secouer pour enlever l’excédent.
  • Chauffer l’huile dans une cocotte.
  • Faire dorer les rouelles de veau sur les 2 faces, et réserver les pièces dans un plat.
  • Dans la même cocotte, fondre le beurre et cuire les oignons, les gousses d’ail, le céleri et les carottes, en remuant de temps en temps, jusqu’à ce que les légumes soient tendres.
  • Ajouter la pulpe de tomates, le concentré de tomate, le vin blanc, le bouillon de bœuf et le thym.
  • Remettre les rouelles de veau dans la cocotte.
  • Porter à ébullition, puis réduire le feu.
  • Couvrirla cocotte et laisser mijoter 1 h 45.
  • Ajouter les tomates séchées, et laisser mijoter sans couvercle encore 30 minutes.
Cremolata/Gremolata
  • Mélanger les ingrédients dans un bol.
  • Réserver.
(suite osso bucco…)
  • Enlever les pièces de veau de la cocotte et les garder au chaud.
  • Porter la sauce à ébullition  à découvert pendant 20 à30 minutes (la sauce doit épaissir).
  • Verser le jus de citron. Ajouter les zestes de citron et les olives.
  • Mélanger la sauce et remettre les pièces de veau dans la cocotte.
Server l’osso bucco. Chaque convive  ajoutera  de la cremolata/gremolata à sa guise. Vous pouvez l’accompagner de pommes de terre vapeur, de riz à la milanaise, de pâtes, polenta crémeuse ou de frites de polenta.
Rendez-vous sur Hellocoton !
Print Friendly, PDF & Email

12 réflexions sur “Osso bucco aux tomates séchées à la cremolata”

  1. C’est vrai que l’envie de plats mijotés revient à grands pas, et l’osso-bucco est un classique que j’aime beaucoup. j’avais d’ailleurs mis ma version il y a longtemps sur le blog avec de la gremolata là aussi.

  2. Cet osso bucco est parfait. A travers les photos, j’arrive à sentir les odeurs de ce plat. J’en n’ai mangé qu’une fois, mais je m’en souviens encore. Merci pour la recette, à l’occasion je reviendrai ici !

  3. Tu me donnes faim!
    J’en ai fait un il y a peu, un peu different mais pas beaucoup finalement (il y a tellement de recettes de ce plat). mais j’en referais bien un, je suis completement accro aux os a moelle.

  4. une de mes recette italiennes préférées il n’est pourtant pas l’heure mais j ai déjà faim
    bonne soirée à toi
    Hervé

  5. Oh ça c’est bon !! ta version avec tomates sèchées et olives me plait, encore un plat à tester.
    bises

  6. c’est certain,avec ce temps, on a envie de plats mijotés longtemps et qui réchauffent!cet Osso bucco est parfait!bonne journée Hélène!

  7. Pour un premier plat mijoté, voilà qui donne envie de débuter la saison froide ou au moins qui nous console des premiers frimas.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Les liens des commentaires peuvent être libérés des nofollow.