Christmas Pudding


XmasVintageBoyWithPlumPudding

Histoire du Christmas Pudding

À l’origine, le Christmas pudding s’appelait « hakin » en raison de sa multitude d’ingrédients. Les premières recettes de ce pudding remontent au Moyen-Âge. En ce temps lointain, the mince-pie était composé de viande hachée. Plus tard, on y rajouta du sucre, des pommes, des raisins secs, des oranges et des citrons.
Au XIV siècle, les anglais enrichirent le porridge ou frumenty de bœuf, mouton, raisins secs, pruneaux, vin, mélanges d’épices. A l’époque, c’était une sorte soupe festive servie pendant le jeûne, avant les célébrations de Noël. Ce n’est qu’en 1595 que les liqueurs, alcool, fruits secs, œufs et chapelure ont été ajoutés à la préparation. On parlait de Plum pudding.

beeton_Xmas_plum_pudding_1890s

En 1664, ce dessert fut interdit par les puritains. Ce n’est qu’en 1714 que le roi George I rétabli le pudding malgré l’objection des Quakers. Au XVIIe siècle, la viande fut supprimée peu à peu de la recette . Les anglais rajoutèrent plus de sucre et de Brandy. A l’ère Victorienne, le Plum pudding devint un dessert traditionnel en Angleterre grâce au prince de Galles, Albert Ier.

 

Winterhalter_Prince_Albert

De nombreuses traditions et superstitions entourent le Christmas pudding. Il se prépare le 25e dimanche après la Sainte Trinité, avec 13 ingrédients représentant le Christ et ses apôtres.

cene

Chaque membre de la famille doit remuer la préparation du pudding avec une cuillère en bois d’Est en Ouest, en l’honneur des trois rois mage (Stir-Up Sunday). Le flambage à l’eau-de-vie représenterait la passion de Christ. Le brin de houx rappelle sa couronne. D’ailleurs, le houx a souvent été planté près des maisons pour protéger ses habitants. Quelques familles y ajoutaient des pièces de monnaie. Chacun faisaient un souhait. Ceux qui tombaient sur la pièce de monnaie obtiendraient richesse, santé, bonheur, et leur souhait se réaliserait. Certains y ajoutèrent un anneau d’or. Le chanceux devait se marier l’année suivante. Avec la dépression, l’anneau d’or fut vite remplacé par de simples boutons.

Différence entre Christmas Pudding et Christmas Cake

Cette première recette ci-dessous est tirée d’un très beau livre « Ultimate Christmas ». Pas de « suet »(graisse de boeuf râpée) dans ce Christmas pudding. Le temps de macération et de cuisson sont moins longs. En résumé, un Christmas pudding simplifié. J’en ai préparé dans de petits moules à pudding (2 heures de cuisson) pour l’école. Le résultat est plutôt positif. Le plus compliqué dans l’histoire est de ne pas faire brûler le faitout…

IMG_4662

IMG_4644IMG_4647IMG_4652

Il vous faut : Un saladier en verre (genre Pyrex) d’une contenance de 1.2 litre, feuilles de papier aluminium, papier sulfurisé, ficelle, un faitout.
Ingrédients pour 9 personnes
Temps
: 2 h macération des raisins secs + 15 minutes de préparation + 8 heures de cuisson
Prix : 9,75 €
200 de raisins de Corinthe
200 g de raisins Smyrne ou Malaga
200g de raisins sultanine
15 cl Sherry ou Rhum
175 g de beurre mou + extra pour beurrer le saladier
175 g de sucre cassonade
4 œufs battus
150 g de farine avec levure incorporée
100 g de chapelure blanche ou aux céréales
50 g d’amandes blanches concassées
1 jus d’orange
Zestes d’½ orange non traitée
Zestes d’½ citron non traité
½ c à café de 5 épices
Pour servir
Une branche de houx
Sucre glace
  • Placez les raisins secs dans un saladier et versez le Sherry ou le rhum dessus.
  • Laissez macérer 2 heures.

    IMG_4611IMG_4617

  • Fouettez le beurre mou et le sucre cassonade dans un saladier.

    IMG_4623

  • Ajoutez la farine avec levure incorporée et les raisins secs, les œufs battus, le Sherry ou rhum, la chapelure, les amandes blanches, les zestes de d’orange et citron, le jus d’orange et le mélange de 5 épices.
  • Mélangez.
  • Important Beurrez un saladier en verre d’une contenance de 1.2 litre.
  • Versez la préparation dans le saladier en vous arrêtant à 2.5 cm de hauteur.

    IMG_4632

  • Découpez dans une feuille de papier sulfurisé un disque à la dimension du saladier.
  • Beurrez le disque et posez sur le dessus de la préparation.

    IMG_4634

  • Recouvrez le saladier avec 2 feuilles de papier aluminium.
  • Sécurisez avec une ficelle.

    IMG_4636_modifié-1

  • Remplissez un grand faitout d’eau à mi-hauteur (que l’eau arrive au 2/3 du saladier).
  • Portez à ébullition et baissez le feu.
  • Continuez la cuisson 6 heures.
  • Ajoutez de l’eau toutes les heures. Reportez l’eau à ébullition et baissez le feu de nouveau.
  • Ôtez le saladier et laissez refroidir.

 

Comment cuire le Christmas pudding  ?

La vidéo de Anne Demay en français

En video   How to steam a pudding en anglais

  • Placez le Christmas pudding au réfrigérateur 2 à 8 semaines.
  • Le jour de Noel, faites cuire de nouveau le pudding 2 heures (de la même manière que précédemment)
  • Démoulez sur un plat de service.

Saupoudrez de sucre glace et placez une branche de houx au centre. Vous pouvez l’arroser de brandy et le flamber.

Recette traditionnelle de Delia Smith avec du suet

 

IMG_9431

Ingrédients pour un bol en verre de 1.5 litres beurré
Temps : 30 minutes de préparation + 1 nuit de repos + 8 heures de cuisson
110g de suet (graisse de rognons)
ou du beurre coupé en morceau
50 g de farine avec levure incorporée
110g de chapelure de pain maison
1 à  café de quatre-épices
½ c à café de muscade râpé
Une pincée de cannelle en poudre
225 g de sucre vergeoise brune
110 g de raisins Malaga
110 g de raisins Smyrne
275 g de Corinthe
25 g d’écorces confites haché finement
25 g d’amandes entières
Une petite pomme épépinée et finement hachée
Zestes de ½ oranges non traité
Zestes de ½ citron non traité
2 c à soupe de rhum
15 cl de Guinness (ou une autre Stout)
2 œufs

  • Dans un grand saladier, mélanger le suet ou le beurre, la farine, la chapelure, les épices et le sucre.
  • Ajouter tous les raisins, les écorces confites, les amandes, la  pomme hachée ainsi que les zestes.
  • Mélanger.
  • Verser le Rhum, la Guinness et les œufs dans un bol.
  • Mélanger puis verser au mélange précédent. Mélanger de nouveau.
  • Couvrir le saladier avec un torchon propre et laisser macérer toute une nuit.

Pour la cuisson, suivre les mêmes instructions que la recette précédente….

Pour accompagner le Christmas pudding : Brandy Butter, Custard ou crème fouettée

Brandy Butter

 

Ingrédients pour 6 personnes
115 g de beurre à température ambiante
55 g de sucre en poudre
55 g de sucre glace tamisée
3 c à soupe de Brandy (Cognac)

  • Fouettez le beurre en crème.
  • Ajoutez les sucres en pluie tout en continuant de fouetter le beurre.
  • Versez le brandy, petit à petit en fouettant toujours.
  • Étalez le beurre sur une feuille de papier sulfurisé et entreposez au réfrigérateur jusqu’à ce qu’il soit ferme.

Servez avec le Christmas pudding

333809296_79dd61648a_m

Custard

Ingrédients
6 jaunes d’œufs
50 g de sucre en poudre
50 cl de lait
1 c à café d’extrait de vanille

  • Fouettez les jaunes d’œufs et le sucre ensemble.
  • Faites chauffer, sur feu doux, le lait.
  • Versez le lait chaud sur le mélange jaunes d’œufs +sucre. Mélangez.
  • Retournez la préparation dans la casserole.
  • Tournez constamment à l’aide d’une cuillère en bois jusqu’à ce que la préparation épaississe. Ne surtout pas faire bouillir la crème.
  • Ôtez la casserole du feu et ajoutez l’extrait de vanille.
  • Laissez refroidir 1 heure.
  • Placez 2 heures au réfrigérateur.

Servez

IMG_9431

Mincepies – Mincemeat aux airelles de Nigella

Rendez-vous sur Hellocoton !
Print Friendly, PDF & Email

35 réflexions sur “Christmas Pudding”

  1. Je craque, un vrai bonheur que ce pudding là, l’ambiance est présente, il ne manque que la neige (encore que il doit déjà y en avoir partout…)
    tes explications sont supers et donnent envie de se lancer, là, très vite

  2. J’adore ça, surtout avec une bonne petite crème anglaise. Ton pudding est merveilleux.

    Bises et bon vendredi,

    Rosa

  3. Figure-toi que je n’ai encore jamais eu l’occasion de goûter de Christmas pudding 🙂 Une lacune que je vais devoir combler, d’autant que tes photos ont tout pour mettre l’eau à la bouche et faire entrer de plain pied dans la magie de Noël… cette dernière expression est un peu galvaudée, mais a toujours gardé son sens chez moi.

  4. Questa ricetta è favolosa ho sempre pensato come si facesse il Chrstmas Pudding ora che lo so lo farò sicuramente!!
    Buon W.E

  5. Fantastique. Je dis ca a chaque fois que j’en vois un, mais il faudrait vraiment que j’essaie un de ces jours 🙂 Tu es formidable.

  6. Là je dois avouer que le Christmas pudding ne m’a jamais tentée mais c’est sans doute une erreur de ma part, il faudrait que je vienne en goûter un morceau chez toi pur me faire une idée de ce mets si priser des anglais! ;-))

  7. Rigolo, je prends des cours d’anglais, oui je suis une quiche dans la langue de Shakespeare et nous avons bien sûr parlé du fameux Christmas pudding (c’est de saison). Là, je deviens intarissable et j’ai la charge (homework) de traduire et d’amener la recette de ce fameux gâteau. Mon premier, je l’ai préparé à Mayotte après des recherches sur Internet, c’est à peu près la recette que tu publies que j’ai testé. Les raisins secs n’étant pas de qualité j’avais préparé mes fruits confits moi-même et farci le milieu avec de la pâte d’amandes. Fais cuire 6 bonnes heures par 40°, ils m’ont tous pris pour une folle, je l’ai servi à Noël sous les quolibets… depuis… ils en réclament même en dehors de Noël.

  8. Ca y est, j’ai vraiment envie de me lancer ! Je vais le faire pour la fin de l’année et ne vais rien dire avant dégustation, ce sera une surprise.

  9. C’est véritablement une curiosité en ce qui me concerne ces puddings … je n’ai pas le souvenir d’une quelconque dégustation … Peut-être une occasion se présentera-t-elle …

  10. J’attendais ce billet, il est super, je me sens un peu en Angleterre il y a longtemps 😉 Merci, merci, je vais essayer

  11. Tu nous plonges dans l’ambiance de Noël avec ce magnifique pudding…
    merci pour tes explications.

  12. J’avoue ne pas être très Christmas Pudding. Mais un tel pudding cuisiné par toi, je suis sûre que je l’apprécierais!
    Lou

  13. parfois j’aimerais être britannique …
    j’adore le pudding de Noel !!
    bizz froide de la capitale !!pierre

  14. je n’ai jamais goûté du pudding dit donc!ça donne pourtant très envie!et son histoire si joliment racontée nous plonge dans les fêtes, c’est extra!excellente journée, bises Hélène.

  15. avec la neige, les décorations qui commencent à briller partout, ton billet me donne vraiment envie de me caler dans le sofa, un plaid sur les jambes, une tasse de thé fumant, une part de ce pudding et une bon livre… Le rêve 😉

  16. Pingback : Les meilleures idées de recettes de Noël - Le Blog de GO Voyages | Le Blog de GO Voyages

  17. Belge exilée en France depuis 2 ans, j’ai toujours mangé ce délicieux pudding à Noël. Mon père avait rapporté la recette d’Angleterre, il en avait mangé lors de son séjour à l’université de Cambridge avant la guerre, c’est dire si on en a fait depuis ! C’est devenu une tradition familiale, mes tantes, ma mère, et maintenant mon frère et moi, ainsi que nos enfants réalisons ce fameux pudding!
    Notre recette est légèrement différente de celle-ci, plus d’épices, différents fruits confits et surtout graisse de rognons de boeuf ou de veau comme matière grasse. Le mien attend Noël……….
    Bonne fête à tous et toutes !

    • Cette recette est sans graisse de rognon, difficile à dénicher en France. Le mien attend sagement le jour de Noël. Je vous souhaite également de belles fêtes de fin d’année.

  18. Je ne pense pas me lancer dans la réalisation d’un Christmas Pudding, il faut vraiment prévoir à l’avance !…un jour peut-être….
    Merci pour la petite histoire de ce pudding.

    • Suivant la formule bien connue:  » Si vous n aimez pas ça, n en dégoûtez pas les autres » !…D ailleurs, tant mieux ,aucune envie de partager avec vous

  19. Je vous remercie pour toutes ces informations (historique du Xmas pudding) et des recettes
    qui me font saliver par avance et rappellent des fêtes de Noël ou nous dégustions ce fameux
    dessert (flambé par mon père).
    Merci encore et avec beaucoup de plaisir à vous lire et suivre.
    Jean-François

  20. oups, 9,75 euros ok mais je pense que vu la durée de cuisson, la consommation de gaz ou d’électricité le coût est plus élevé. Dommage, merci pour l’histoire du Xmas Pudding.

  21. Le nom de pudding vient du français Boudin. C’est ce qu’on trouve dans sa forme Black pudding, le boudin qu’on mange le matin en Ecosse

  22. J’adore votre blog!! lorsque je m’y plonge, je vais de recette en recette et je n’arrive plus à m’en détacher!!
    J’aime aussi beaucoup les annotations historiques, on y apprend plein de choses.
    Au menu cette année christmas pudding (acheté chez Harrod’s la semaine dernière, j’ai honte..)
    et mincemeat pies.
    Continuez à m’enchanter et à prouver que oui, la cuisine britannique vaut le détour!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Les liens des commentaires peuvent être libérés des nofollow.