Poulet Zanzibar de Paul Merrett


Ce fut un dilemme de choisir une seule recette dans le dernier Delicious magazine. Quel choix ! Je me suis laissée séduire par ce poulet épicé au lait de coco de Paul Merrett du restaurant « The Victoria » à Londres. Le chef est né en Afrique du Sud et a passé quelques années sur une île de l’archipel de Zanzibar.

Chaque année du 01 septembre au 31 octobre, 500 restaurants en Grande-Bretagne participe à la campagne d’Action contre la faim « Fight Hunger EatOut« . Belle initiative…

Piments frais

Pas de panique concernant les piments. Les piments moyens ( 10 cm de longeur environ) sont forts mais pas insupportables surtout si vous prenez soin d’ôter les pépins.
Piment oiseau : le plus fort. Il mesure 1 à 3 cm de longeur.
Petits piments rouges : de 5 cm de longueur, très forts.
Gros piments rouges et verts : de 15 à 20 cm, plus épais que le piment moyen. Les rouges mûrs sont très forts.
IMG_3962_modifié-1

Ingrédients pour 5 personnes
Temps
: 1 h
Prix : 15,08 €
2 c à soupe d’huile d’olive
15 g de beurre
1 poulet entier fermier coupé en 8 morceaux
2 oignons finement hachés
4 gousses d’ail écrasées
La moitié d’un gingembre frais râpé
3 piments verts moyen sans pépins et finement hachés5 tomates hachées
2 c à café de graines de coriandre
2 c à café de graines de cumin
5 capsules de Cardamome (ôtez les graines des capsules)2 clous de girofle
800 g de lait de coco
1 petit bouquet de basilic
2 jus de citron vert

  • Chauffez l’huile et le beurre dans une cocotte sur feu moyen.
  • Colorez sur chaque face les morceaux de poulet (ne pas colorer trop de morceaux à la fois)
  • Transférez-les dans un grand saladier.
  • Baissez le feu et ajoutez les oignons hachés.
  • Faites-les revenir 10 minutes en remuant jusqu’à ce qu’ils colorent.
  • Ajoutez les gousses d’ail, le gingembre et 2 piments verts hachés (gardez-en un de côté).
  • Remuez et cuire 2 minutes.
  • Mixez en poudre les graines de cumin, coriandre et cardamome.
  • Versez dans la cocotte. Remuez et cuire 1 minutes.
  • Versez le lait de coco et déposez les morceaux de poulet colorés.
  • Salez, poivrez et laissez mijoter au moins 40 minutes (retournez les morceaux de poulet de temps en temps).
  • Ciselez le bouquet de basilic.
  • Dans un mortier ou un mixer, pilez le basilic avec le piment vert restant.
  • Ajoutez ce mélange et les 2 citrons verts en fin de cuisson de poulet.
Servez le poulet Zanzibar avec du riz.

Version Agneau Zanzibar chez Lilibox
Saumon sashimi avec croûte d’échalotes et wasabi de Paul Merrett

 

FundraisingGuide_300H
Rendez-vous sur Hellocoton !
Print Friendly, PDF & Email

21 réflexions sur “Poulet Zanzibar de Paul Merrett”

  1. Crois moi ou non, je fais souvent, un peu au pif d’ailleurs, ce genre de recette. Mes enfants adorent ca. Maintenant je pourrai leur dire que c’est un poulet zanzibar – je vais essayer ta version.

  2. Il me semblait bien que j’avais vu cette recette dans le dernier DELICIOUS… Un beau plat. Ton poulet me donne faim.

    bises et bon vendredi,

    Rosa

  3. Ton cari de poulet me semble délicieux avec ses épices parfumées! Dans un tel plat, quand on emploie le basilic thaï, c’est un pur ravissement!
    Lou

  4. Pareil que Gracianne, j’ai souvent ce genre d’inspiration un peu au pif, mais chez moi ce n’est pas qualifié de Zanzibar, mais de Bizarre… je vais pouvoir mettre le holà!

  5. Je n’ai pas accès à Delicious, mais je crois que j’aurais choisi la même recette, c’est tout à fait mon genre de cuisine, je vais l’essayer aussi!

  6. La sauce parle d’elle même, moi aussi je suis séduite ! sans connaître le livre et le chef, je suis toujours agréablement surprise de découvrir tes trouvailles anglaises ! bises

  7. les anglais abusent de piments à croire qu’ils sont moins forts outre manche. quand je vois Jamie oliver et ses piments j’ai le feu à la bouche. la recette est très bien par ailleurs

  8. @Marie j’ai choisi un piment moyen et surtout en prenant soin d’ôter les pépins. C’est loin d’être fort.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Les liens des commentaires peuvent être libérés des nofollow.