Welsh Rarebit sur brioche toastée – Salade d’omelette et bresaola

Histoire du welsh rarebit

Au XIVe siècle dans « Toasted Cheese and St-Peter », Andrew Boorde raconta l’histoire de Gallois, bien trop bavards, renvoyés du Paradis par Saint-Pierre, gardien des portes. Pour les chasser, Saint-Pierre cria :

 » Cheese on Toast, cheese on Toast » (en gallois Caws Pobi, Caws Pobi)

Les Gallois se précipitèrent et les portes du Paradis se refermèrent sur eux. La paix céleste fut rétablie.

Le terme « Welsh rare bit » (morceaux de choix gallois) apparaît bien plus tard en 1785. Il était commun d’appeler un Gallois « rabbit » ou « rarebit » (un dérivé au fil du temps). Ce terme « rabbit » signifiait qualité inférieure. Au XVIIe siècle, les anglais pensaient que les Gallois étaient incapables d’attraper un lapin pour se nourrir et qu’ils se contentaient de fromage fondu mélangé à de la bière.

Les ingrédients principaux d’un traditionnel Rarebit sont le fromage (Caerphilly cheese ou Cheddar), pain grillé, la bière, la moutarde anglaise, la sauce Worcestershire. Dans la version américaine, la bière est remplacée par le lait et les œufs, sûrement un héritage de la prohibition.

Le welsh rare bit se mange dans toute les classes de la société.

Version du Nord avec Sauce worcestershire-maison chez Eglantine
Version chez Karine
Version chez Chapot
Version Traditionnelle chez Marion


La Recette traditionnelle du welsh rarebit

Ingrédients pour 4 personnes
Temps : 5 minutes de préparation + 15 minutes de cuisson
Prix : Bon marché
3 c soupe de bière brune (Stout)
1 c à café de moutarde anglaise en poudre
40 g de beurre
 1 c à soupe de Worcestershire sauce
225 g de cheddar râpé
3 jaunes d’œuf
 4 tranches de pain toastées

  • Sur feu moyen, chauffer la bière avec la moutarde en poudre, le beurre et la Worcestershire sauce.
  • Saler et poivrer.
  • Ajouter le fromage râpé et le faire fondre sur feu doux.
  • Ôter la casserole du feu et ajouter les jaunes d’œufs.
  • Mélanger.
  • Préchauffer le grill du four.
  • Disposer les tranches de pain toastées dans un plat creux ou une plaque au four.
  • Répartir la préparation sur le pain et passer sous le grill 4 minutes environ.

Servir immédiatement les «cheese on toast» avec des crudités.  

 

 

Welsh Rarebit sur brioche toastée


IMG_8837a

Ingrédients 2 personnes
Temps : 20 minutes
Prix : 3,78 €
4 tranches de brioche
3 à 4 champignons sauvages tranchés en lamelles de 8 mm à la mandoline
Huile d’olive
5 tranches de pancetta
25 g de fromage (Cheddar ou Gruyère ou fromage à raclette haché)
1 à café de moutarde anglais ou moutarde de Dijon
1 c à café de sauce Worcestershire (rayon condiments)
2 jaunes d’œufs
2 c à soupe de crème fraîche épaisse fouettée
Sel et poivre
  • Faites frire les champignons dans l’huile d’olive.

    IMG_8814

  • Égouttez-les et séchez sur du papier absorbant.
  • Grillez sous le grill du four les tranches de pancetta.

    IMG_8815IMG_8822

  • Toastez les tranches de brioche et placez-les sur une plaque au four.
  • Déposez dessous les lamelles de champignons et les tranches de pancetta grillées.
  • Mélangez le fromage, la moutarde, la sauce Worcestershire et les jaunes d’œufs.
  • Ajoutez la crème fraîche épaisse fouettée, salez et poivrez.

    IMG_8818

  • Mélangez délicatement.
  • Répartissez la préparation sur les tranches de brioche.

    IMG_8826

  • Placez sous le grill chaud. Les tranches de brioche doivent bien dorées.

Servez avec une salade.

 

IMG_8833a


****************

 

Salade d’omelette et bresaola

45033633_p

Encore du Jamie Oliver… pour Réquia et Cathy. Une recette simple et réalisée en moins de 30 minutes chrono.

IMG_8808

Ingrédients pour 3 à 4 personnes
Temps
: 20 minutes
Prix : 4,88 €
4 à 5 œufs BIO battus
1 à 2 c à soupe de crème liquide
Huile de tournesol
4 c à soupe d’huile d’olive
2 c à soupe de jus de citron
1 bulbe de fenouil
Salade mixte
6 tranches de bresaola ou viande des Grisons
Sel et poivre

Crêpes d’omelette

  • Mélangez les œufs bio battus avec le crème liquide.
  • Salez et poivrez.
  • Chauffez une poêle à crêpes anti-adhésive avec un peu d’huile de tournesol.
  • Nappez la poêle d’une fine pellicule d’œufs battus en la tournant avec le poignée
  • Faites cuire une seule face pendant 1 minute environ et retournez la crêpe sur une planche à découper.
  • Préparez le reste des crêpes.

    IMG_8767

  • Empilez les crêpes et enroulez-les.

    IMG_8775

  • Coupez en lamelles.

    IMG_8777IMG_8788

  • Préparez un bol d’eau glacé devant vous.
  • Coupez le fenouil à la mandoline en fines lamelles et transférez-les dans le saladier pour les garder bien croquantes.
  • Égouttez rapidement pour ne pas perdre la saveur du fenouil.
  • Mélangez l’huile d’olive et le jus de citron.
  • Salez et poivrez.
  • Ajoutez la salade, le fenouil et les lamelles d’omelette.
  • Mélangez.
  • Disposez les tranches de bresaola sur un grand plat.
  • Placez la salade au centre.

Servez.

IMG_8797

Rendez-vous sur Hellocoton !
Print Friendly, PDF & Email

31 réflexions sur “Welsh Rarebit sur brioche toastée – Salade d’omelette et bresaola”

  1. Super idée. Je n’aurais jamais pensé à mettre des lanières d’omelette dans une salade.
    Merci pour ta participation et bonne journée.

    Requia

  2. L’idée de la crêpe omelette est une très bonne idée que je retiens et cela fait un excellent plat !
    Bisous, Doria

  3. Les lanières d’omelettes, j’adore dans la soupe, jamais essayé en salade mais cela me plaît bien. Quant au welsh rarebit, depuis le temps il faut vraiment que j’en fasse un, si appétissant !

  4. J’adore le welsh rarebit, j’ai mis la recette sur mon blog il y a quelques jours
    Il est plus brut que le tien, c’est celui que l’on cuisine dans le Nord, un grand classique chez nous et tellement délicieux

  5. Si je prends des 2 ne me dis pas que je suis gourmande, c’est juste que j’aime les bonnes choses! 😉

  6. La dernière avec les crêpes est très originale et je vais essayer de trouver des idées à partir de cette base.
    Le reste me convient aussi.
    Bises

  7. Pas mal le croque monsieur anglais surtout avec ces bonnes tranches de pancetta! Quand je pense que les allemands sont censés être les rois de la charcuterie… quand je vois tes plats, je me dis que les italiens sont bien meilleurs!! On sent bien les influences méditerranéennes dans la cuisine de Jamie…

  8. Ta version du welsh rarebit est luxueuse … ça ne m’étonne pas de toi ! On boit quoi, avec, une bonne bière pression, quand même ? ;o)
    Mmmm … j’aime ta cuisine, vraiment !
    Bisous et bonne journée
    Hélène

  9. Je passe et je repasse et je ne me lasse jamais des images, recettes et photos! Toujours aussi émerveillé devant les recettes! bravo!

  10. J’ai aussi la recette du welsh sur mon blog, c’est un grand classique de la cuisine du Nord. Par contre, je ne connaissais pas cette version aux oeufs.

  11. karine : Je n’ai pas trouvé ton lien, il me semblait bien en avoir vu chez toi également. je le rajoute.

  12. Mmmm une belle façon de revoir le lapin et d’une gourmandise unique. Vais-je finir par succomber à (la cuisine de) Jamie? 😉

  13. Je te laisse cette indigeste horreur galloise en dépit de toute ma sympathise pour ces cousins. La salade omelette-bresaola par contre me donne plein d’idée, déjà rien que la technique de l’omelette fine en lamelles, c’est top!

  14. Tjs un délicieux plaisir mes balades au fil de vos pages. Chaque visite est un enchantement pour mes papilles. Merci pour ce partage et bonnes fêtes de fin d’année.

  15. La salade à l’omelette est tout simplement exceptionnelle ! Un ENORME merci de me l’avoir fait partagée car je n’ai toujours pas mis les pieds au pays de Galles mais ça viendra !!

  16. Pingback : La véritable histoire du welsh

  17. Merci pour le partage de la recette !
    Ce plat sera le plat que je ferais sans aucun doutre pour la crémaillère de mon investissmeent immobilier neuf à la Réunion !

  18. Bonjour. Je faisais déjà une salade à l’omelette, mais celle-ci est supérieure, donc merci ! Concernant le corque welsh, je trouve beaucoup plus drôle de l’appeler Welsh Rabbit que Welsh rare bit qui est en fait une déformation, puisqu’à l’origine c’était bien welsh rabbit. Dans les brasseries on trouve encore assez souvent « wels rabbit « et je les remercie. A la maison quand on en fait on appelle ça les croques lapins, c’est rigolo. Ou des fois les croque Doctor Who (série galloise dont on est fans). Merci encore. Emsi

  19. Oups désolée pour les fautes de frappe, d’autant que je venais faire une petite remarque (et donc je suis mal placée !) pour m’étonner du mot « gaulois » employé je pense au lieu de Gallois, à un endroit, et du mot « sprout », pour qualifier la bière brune. Je pense que vous vouliez dire « stout »… C’est vrai qu’en tapant vite (et en ne se relisant pas, ce dont je suis hélas coutumière) on laisse des drôles de choses s’écrire, la preuve 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Les liens des commentaires peuvent être libérés des nofollow.