Crabe à la diable

Le chocolat, un bon repas et une toile sont indéniablement les meilleures anti-frustrations que je connaisse. J’ai légèrement abusé de roses des sables aux airelles et du coup je commence cette semaine avec le sourire aux lèvres et une pêche d’enfer.

Cette année, j’ai commandé au père Noël le magnifique livre de Frédéric Anton, chef depuis 1997 du restaurant 3 étoiles du Pré Catelan à Paris. Sa recette « d’étrille préparée en coque avec sa mousse de fenouil, gelée au caviar » et « de pomme d’amour soufflée, crème glacée au caramel, sucre et cidre pétillant », extraites de l’ouvrage, sont du grand art. Sa vision de la cuisine me plaît particulièrement. Comme une gamine, j’ai hâte de découvrir la suite…

Je vous l’accorde, ma recette de « crabe à la diable » paraît bien ridicule en comparaison. Je l’avais presque oubliée et pourtant elle a toujours eu beaucoup de succès au moment des fêtes. Une entrée bien utile pour les familles nombreuses.

IMG_3101-1

Ingrédients pour 4 personnes
Temps
: 15 minutes de préparation + 20 minutes de cuisson
Prix : 6.50 € (crabe en boites)
3 boîtes de chair de crabe ou 2 crabes
15 cl de crème fraîche
1 c à soupe de moutarde
1 c à café de sauce Worcestershire
½ c a café de piment d’Espelette ou piment de Cayenne
1 c à café de jus de citron
2 c à soupe de persil plat haché
125 g de tomates pelées sans pépins et coupées en petits des.
2 c à soupe de cognac
Sel et poivre
2 c à soupe de chapelure
2 c à soupe de gruyère râpé

  • Concernant la chair de crabe, je me répète, mais si vous avez du temps, prenez de la chair de crabe fraîche. Oui, je sais c’est un peu plus long. Vous pouvez mélanger la chair marron et la chair blanche du crabe. Pour le crabe en boîte, il faut absolument bien l’égoutter.
  • Préchauffez le four à 200°C (th 6).
  • Placez la chair de crabe dans un saladier, ajoutez la crème fraîche, la moutarde, la sauce Worcestershire, le piment d’Espelette, le jus de citron, le persil plat haché, les des de tomates, le cognac, salez et poivrez. Bien mélangez.

    IMG_3081-1

  • Badigeonnez l’intérieur des petits ramequins ou des carapaces (si elles ne sont pas trop grandes).
  • Répartissez le mélange.
  • Saupoudrez de chapelure et de gruyère râpée.
  • Passez au four 15 à 20 minutes.

    IMG_3082-1


Servez immédiatement.

IMG_3098-1

Bisque de crabe et beignets de crabe
Gaspacho de tourteau
Hot crabe soufflé
Rouleaux de printemps au crabe ou spring rolls
Salade de crabe au gingembre frais

Rendez-vous sur Hellocoton !
Print Friendly, PDF & Email

21 réflexions sur “Crabe à la diable”

  1. Tu as raison mais que c’est long à décortiquer le frais ! Chez nous c’était crabe aussi, sur une idée originale de ma grande minette… C’est sur « l’autre blog » , elle était fière et moi aussi !

  2. Allez Tuischa, tu t’installes dans un endroit sympa de la maison avec un petit verre de vin et un peu de musique. C’est vrai qu’au moment des fêtes, le temps est compté.

  3. Je voulais feuilleter ce livre la semaine dernière en allant à la fnac et j’ai complètement oublié , tu me fais regretter de ne pas l’avoir fait mais ce n’est que partie remise; allez je me console avec ta recette! 😉

  4. Tu m’as émoustillé les papilles avec le titre de tes recettes.

    Celle que tu nous présentes est toutefois très sympathique et a l’immense avantage de ne pas vider notre porte-monnaie dès l’entrée !

  5. c’est un tres beau livre qui s’adresse aux pros j’ai également craqué dessus lorsque débo de la librairie gourmande me l’a montrée…..Arghhhhh j’attends aussi le dernier de Jean Sulpice qui est une petite merveille….

  6. L’alternative est parfois d’utiliser du King crabe, meilleur que les boîtes et très facile à décortiquer. ta recette, même avec du crabe en boîte me plaît beaucoup…

  7. Stéphane : la recette d’étrille me semble assez accessible même si la réalisation est longue. Il est vrai que la pomme d’amour soufflée relève du défi, mais cela peut donner des idées comme ce zéphyr au cidre. Les photos de Richard Haugthon me font rêver.

  8. Je suis content que tu aies retrouvé un moral d’acier, car je vais être un peu désagréable ;-)) même si la recette me plait dans l’ensemble, je ne mettrai jamais de fromage rapé avec du crabbe, ou limite, quelques copeaux de parmesan dans une salade…

  9. Patrick : le gruyère râpé était une touche personnelle afin de cacher le crabe en boîtes. Sorry ! Sans fromage la prochaine fois.

  10. On trouve du très bon crabe en boîte mais il revient très cher ! j’en trouve du surgelé que je mélange avec et on obtient des gratins délicieux.
    Ta recette me plait.
    bisous

  11. C’est vrai que décortiquer du crabe … c’est long et minutieux… mais c’est tellement bon ! J’adhère totalement à ta recette. De plus cela me remémore une recette typique de ma région natale et il y longtemps que je n’en ai fait !
    P.S : les roses des sables… rien de mieux pour le moral 😉
    Bizzzzzzzzz

  12. humm, une petite entrée que je retiens! elle est originale et hyper simple! si on prend du crabe en boite 🙂

  13. Comme tout ce qui vient de la mer, je prends. En plus j’ai des carapaces d’araignée, ce sera parfait.

  14. Je crois que j’adorerais ca – avec du vrai crabe, c’est vrai que ca n’a rien a voir.
    Alors, tu les as finies les roses des sables?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Les liens des commentaires peuvent être libérés des nofollow.