J’ai toujours eu l’habitude de manger les bulots (ou bigorneaux noirs) uniquement accompagnés de mayonnaise. Chez nous, ce coquillage n’a jamais vraiment eu beaucoup de succès sur les plateaux de fruits mer. Avec ces 2 recettes surprenantes de Monsieur Stein, j’ai réussi un exploit : en faire manger et apprécier à mes filles. Elles se sont gavées de beignets sans se poser de questions.

Sortir entièrement un bigorneau de sa coquille se termine souvent chez moi par une crise de nerfs. Je vous donne une petite astuce testée et approuvée pour ne rien perdre du mollusque : il suffit de rajouter une noix de beurre dans le court-bouillon de cuisson. Le bigorneau glisse tout seul ou presque. C’est vrai que cela peu paraître un peu long de cuire soi-même les bulots mais le court-bouillon aromatisé donne plus de goût aux bulots, mais encore une fois, c’est un avis très personnel.

Comment préparer les bigorneaux ou bulots crus ?

Concernant les bulots :

  • Lavez dans un premier temps les bulots à grande eau.
  • Placez-les dans un plat creux et saupoudrez-les de sel (1 cuiller à soupe de sel pour ½ kg de bigorneaux).
  • Couvrez-les d’eau et laissez dégorger 15 à 20 minutes.
  • Dans 2 litres d’eau ajoutez du sel, un peu de beurre, 1 feuille de laurier, et un oignon entier.
  • Une fois les bulots dégorgés, lavez again les bulots plusieurs fois et jetez-les dans l’eau bouillante du court-bouillon.
  • Laissez cuire à grosse ébullition pendant 12 ou 15 minutes selon la taille des bulots.
  • Ne pas prolonger la cuisson et égouttez-les.
  • Ensuite lavez une nouvelle fois les bulots très soigneusement.
  • Faites une nouvelle fois bouillir de l’eau, ajoutez du sel et plongez-y les bigorneaux pendant 8 minutes.
  • Egoutttez et laissez-les refroidir.

IMG_3105-1

Beignets de bulots ou bigorneaux


IMG_3125-1


Ingrédients pour 4 personnes
Prix : 4.23 €
Temps : 30 minutes
10 bulots cuits
2 blancs d’œufs
2 jaunes d’œufs
2 tomates pelées, épépinées et coupées en petits des
50 g d’oignon haché finement
1 à 2 gousses d’ail hachée finement
2 c à soupe de persil plat haché
40 g de chapelure
Huile de tournesol
Sel et poivre

  • Ôtez les bulots de leur coquille, enlevez l’opercule et hachez-les grossièrement.
  • Mettez les jaunes d’œufs dans un bol, ajoutez les bulots, les des de tomates, l’oignon haché, l’ail haché, le persil plat haché, la chapelure, sel et poivre.
  • Mélangez l’ensemble.
    IMG_3107-1

  • Dans un autre saladier, montez les blancs d’œufs en neige.

    IMG_3110-1

  • Incorporez au mélange précédent et remuez délicatement.
  • Recouvrez une grande poêle d’huile de tournesol.
  • Lorsque l’huile est bien chaude, baissez légèrement la température et répartissez 4 cuillers environ de la pâte (4 beignets) en fonction de la taille de votre poêle. Comptez 1 ½ minutes sur chaque face. Les beignets doivent être bien dorés.
  • Égouttez-les sur du papier absorbant et continuez la cuisson des beignets.

Servez immédiatement.

IMG_3129-1

************

Bulots ou bigorneaux à la chinoise

Vous pouvez accompagner ce plat de riz basmati ou de nouilles chinoises

IMG_3135-1

Ingrédients pour 4 personnes
Temps : 40 minutes
Prix : 5.81 €
225 g de bulots cuits
3 c à soupe d’huile de tournesol
3 gousses d’ail hachées finement
5 cm de gingembre frais râpé ou 1 c à café de gingembre en poudre
1 piment rouge sans graines et coupée et émincé finement
100 g de champignons de Paris coupés finement
50 g d’épinards ou pak choi
50 g de soja frais
2 c à soupe de sauce d’huîtres
½ c à soupe de sauce soja
2 c à soupe de vin blanc

  • Ôtez les bulots de leur coquille, enlevez l’opercule et coupez-les en morceaux.
  • Faites chauffez l’huile dans une grande poêle.
  • Lorsque l’huile est chaude, ajoutez l’ail haché, le gingembre frais, le piment rouge et frire 30 secondes
  • Ajoutez les champignons et remuez et frire encore 30 secondes.
  • Ajoutez les feuilles d’épinard ou de pak choi ainsi que le soja frais. Remuez 30 secondes.
  • Versez la sauce d’huîtres, la sauce soja et le vin blanc.
  • Ajoutez les bulots et faites cuire encore 1 minute.

    Servez immédiatement.

IMG_3136-1

Recettes tirées de l’émission « Fruits of the sea »

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0.0/5 (0 votes cast)
Rendez-vous sur Hellocoton !
Print Friendly, PDF & Email

18 commentaires

  1. Tes beignets me parlent bien. Avant je n’aimais pas faire de friture et petit à petit, je m’y mets, le résultat est souvent très concluant.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0.0/5 (0 votes cast)
  2. Rosa's Yummy Yums

    Deux jolies façons d’apprêter les bulots! J’aime beaucoup ces beignets!

    Bises et bon weekend,

    Rosa

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0.0/5 (0 votes cast)
  3. pour une fois je passe car je n’aime pas les bulots, mais cela ne m’empêche pas d’admirer! 😉

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0.0/5 (0 votes cast)
  4. Les bulots avec une mayonnaise maison, c’est un plaisir que je ne m’accorde pas souvent alors que j’adore ça ! Tes deux recettes méritent d’être essayées et surtout elles renouvellent le genre !

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0.0/5 (0 votes cast)
  5. Voilà des recettes qui satisferont ma moitié qui adore les bulots !
    les beignets me tentent particulièrement.
    bises

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0.0/5 (0 votes cast)
  6. Patrick CdM

    Tu m’étonnes souvent lorsque tu traites les fruits de mer, quelle bonne idée de faire les bulots en beignets! Les bulots, mais pas les petits délicats bigorneaux noirs, là c’est pain beurre salé!

    Merci de me citer une nouvelle fois; ma cuisson des bulots (qui sont meilleurs et moins gluants si on les laisse refroidir dans leur eau de cuisson), elle est à cet endroit :
    http://estran.canalblog.com/archives/2006/11/12/index.html

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0.0/5 (0 votes cast)
  7. Quelle idée originale pour ces beignets !! Ils me mettent en appétit et pourtant il n’est que 16heures…..

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0.0/5 (0 votes cast)
  8. Je note ton astuce pour la cuisson des bigorneaux !

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0.0/5 (0 votes cast)
  9. On a vraiment des idées reçues, moi en tout cas, j’en ai concernant les bulots, je n’aurais jamais imaginé les cuisiner comme ça!! ça devrait être pas mal aussi avec des couteaux.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0.0/5 (0 votes cast)
  10. Deux très agréables recettes… Mais dis-moi, il fut un temps où ma consultation hebdomadaire suffisait à consulter ton blog… Là, j’ai bien du mal à tout enregistrer ! J’aime tout et j’admire toujours ces réalisations soignées et originales… Bises

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0.0/5 (0 votes cast)
  11. Oh Senga, je suis encore loin de publier chaque jour. Les dernières recettes sont bien moins élaborées qu’avant. Cela me permet d’en tester plus, donc forcément à publier plus souvent. Mais chez moi, rien n’est gravé dans le marbre.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0.0/5 (0 votes cast)
  12. La cuisine des 3 soeurs

    Une friteuse n’étant pas nécessaire, j’essaierai bien tes beignets. Je résiste difficilement aux produits de la mer.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0.0/5 (0 votes cast)
  13. Ma belle-mère adore les bulots. Deux recettes fort originales.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0.0/5 (0 votes cast)
  14. Hélène (Cannes)

    Je garde précieusement la recette de tes beignets … pour quand je serai définitivement sortie de ma gastro-entérite fulgurante ! ;o))
    Bisous
    Hélène

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0.0/5 (0 votes cast)
  15. Je passe mon tour! Bisous

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0.0/5 (0 votes cast)
  16. Peut-etre que comme ca, tu reussirais a m’en faire manger.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0.0/5 (0 votes cast)
  17. Tes beignets me font de l’oeil !
    Bonnes fêtes de Noël ;o)

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0.0/5 (0 votes cast)
  18. Ah, enfin, une astuce pour sortir la bêbête tout entière de sa coquille (le beurre dans le bouillon) : j’adore les bulots mayo. mais ça m’éneeeerve quand je n’arrive pas à l’extirper jusqu’au bout car j’aime bien manger le tout ! Merci… Pourtant je mettais un filet d’huile d’olive, ça aurait dû avoir le même effet, non ? Bon, dès demain, je cours chez le poissonnier pour essayer votre truc, imparable, j’espère car piquer une crise de nerf avec les bulots au réveillon, ce serait trop dommage ! Merci, super blog !

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0.0/5 (0 votes cast)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les liens des commentaires peuvent être libérés des nofollow.

Lire les articles précédents :
Butter pudding au chocolat blanc et whisky

Avec la crise, rien ne se perd. J'ai recyclé dans ce pudding quelques croissants restants du brunch de dimanche matin....

Fermer