1001 escales 8 # : Bar entier rôti – Maquereaux démoniaques

un-tour-en-mer_m

Pour cette 8e édition de 1001 escales (que le temps passe vite), Murielle et Stanislas invitent la blogsphère culinaire à une croisière sur les 7 mers. J’ai bien failli rater l’embarquement mais heureusement la date limite est jusqu’au 26 septembre.

J’ai hésité longtemps devant l’étal garni de mon poissonnier entre deux poissons : le maquereau ou le bar ? Face à ce dilemme, j’ai capitulé et pris les deux. Le poisson cuit entier avec sa petite tête est loin d’être photogénique.

Bar entier rôti sur un lit de légumes

IMG_1565-1

Ingrédients pour 4 personnes
Temps
: 1 h 20
Prix : 29.25€ (bar à 17.80€/kg)
Quelques pistils de safran
900 g de pommes de terre pelées et coupées en rondelles de 1 cm
4 belles tomates coupées en quartiers
50 g d’anchois marinés
15 cl de bouillon de volaille
4 poivrons rouges coupés en morceaux
8 gousses d’ail pelées, dégermées et coupées chacune en 3.
Un peu d’origan
8 cl d’huile d’olive
1 bar (1 kg 500) vidé et écaillé
Sel et poivre
Un plat au four assez grand pour le bar

  • Préchauffez le four à 200th (th 6).
  • Faites tremper dans une tasse les pistils de safran avec 2 c à soupe d’eau chaude.

    IMG_1543-1

  • Dans une casserole d’eau bouillante, faites cuire pendant 7 minutes les rondelles de pommes de terre.
  • Egouttez et disposez-les au milieu du plat. Laissez deux rangées sur les côtés pour les morceaux de poivrons rouges.
  • Ajoutez les quartiers de tomates et les anchois sur les pommes de terre.
  • Versez le bouillon de volaille et la tasse de safran sur les pommes de terre.
  • Disposez les poivrons rouges sur les côtés.

    IMG_1544-1

  • Ajoutez les tranches d’ail, un peu d’origan et l’huile d’olive.
  • Bien salez et poivrez.

    IMG_1547-1

  • Mettez au four 30 minutes.

Pendant ce temps, préparez le bar :

  • Sur chaque face du poisson, pratiquez 5 ou 6 croix ou diagonales sur la peau.

    IMG_1538-1IMG_1548-1

  • Badigeonnez le bar d’huile d’olive. Salez et poivrez.
  • Au bout de 30 minutes, disposez le bar au centre du plat, sur le lit de pommes de terre et de tomates.
  • Remettre au four 35 minutes environ. Le poisson doit être cuit « rose à l’arête » (50°C près de l’arête). Le temps de cuisson dépend de la taille du poisson et de la consistance de sa chair.

Servez et régalez-vous.

****************

Maquereaux démoniaques (devilled mackerel)

IMG_1534_12

IMG_1535_1

Ingrédients pour 4 personnes
Temps : 20 minutes
Prix : 5.52 € (maquereau à 4.80€/kg)
4 maquereaux vidés
40 g de beurre
1 c à café de sucre
1 c à café de moutarde ou English mustard powder ou English mustard
1 c à café de poivre de Cayenne
1 c à café de paprika
1 c à café de coriandre
2 c à soupe de vinaigre de vin rouge
1 c à café de poivre
2 c à café de sel

  • Préchauffez le grill du four.
  • Pratiquez sur les 2 faces, à l’aide d’un couteau, des incisions de 1 cm d’intervalle sur la peau du poisson. Faites attention de ne pas trop couper la chair.

    IMG_1517_11

  • Dans une poêle, faites fondre le beurre.
  • Ôtez du feu et ajoutez le sucre, la moutarde, les épices, le vinaigre, le poivre, le sel et mélangez.
  • Placez les maquereaux dans la poêle et enrobez-les plusieurs fois dans cette sauce.
  • Ensuite transférez-les sur une plaque au four huilée.
  • Faites griller les maquereaux 4 minutes sur chaque face.
  • Badigeonnez les maquereaux grillés avec la sauce restante.

     

Servez aussitôt à la sortie du four.

 

Rendez-vous sur Hellocoton !
Print Friendly, PDF & Email

11 réflexions sur “1001 escales 8 # : Bar entier rôti – Maquereaux démoniaques”

  1. C’est certain qu’il y a des plats plus difficiles à photographier que d’autres… hier soir, soupe de poissons à l’italienne, bonne mais pas très jolie… elle restera sans doute chez moi!
    Ton bar est plutôt beau quand même!

  2. 2 recettes de poisson d’un coup, le bonheur. J’ai un faible pour ton démon, il est splendide.

  3. J’ai un faible pour la deuxième recette et puis le nom est amusant et le maquereau pas assez cuisiné sur les blogs!! 😉

  4. Ce n’est pas évident de photographier ce plat mais je m’imagine le goût et je sens les odeurs à travers mon écran.
    J’ai fait aussi une variante il y quelque temps.
    Pour répondre à ta question les pâtes sont montées en couche dans la terrine.
    Bises

  5. J’ai loupé ta nouvelle et superbe bannière ! Il faut dire que je me jette toujours violemment sur tes recettes, en fait ! ;o))
    Gros bisous et à bientôt
    Hélène

  6. Tiens c’est rigolo ta manière de préparer le poisson avec toutes ces entailles, ça doit lui permettre de rendre un peu plus de jus j’imagine… Tout juste grillés au four, c’est comme cela qu’ils sont les meilleurs!

  7. Hé bien moi je les trouve drôlement belles tes photos et c’est tellement rare sur les blogs les poissons cuisinés entiers et non en filets. J’adore l’idée – pourquoi je n’y ai pas pensé jusqu’ici… je me frappe le front ! – d’entailler la chair, c’est beaucoup plus joli après cuisson et je pense aussi que ça doit faire ressortir les sucs de cuisson.

  8. Je me retrouve un peu dans cette histoire, j’ai toujours du mal à choisir…
    Je prends les deux sans hésiter !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Les liens des commentaires peuvent être libérés des nofollow.