On est ce que l’on mange ! Gratin de merlan aux graines de moutarde

C’est avec beaucoup de retard que je me décide enfin à répondre au questionnaire que Suiksuik et Anne m’ont gentiment transmis. Cette semaine, je suis atteinte de flemmardise aiguë, et m’octroie quelques jours de vacances en cuisine. Je flâne, et profite pleinement de mes filles. 

Si vous étiez coincés sur une île pour le reste de votre vie, et vous ne pouviez choisir qu’une seule cuisine (française, italienne…), laquelle adopteriez-vous ?
Déjà l’idée de l’île déserte me panique carrément, mais pour en revenir à la question, sans hésitation, la cuisine méditerranéenne aux saveurs riches et variées qui regorge de poissons et de crustacés. Elle évoque surtout des images de fruits, de légumes frais et d’herbes aromatiques.
Quel est l’aliment ou le plus inhabituel que vous ayez goûté ?
Rien de très excitant, je crois bien les escargots et les cuisses de grenouille. Pas très téméraire la fille.
Quels aliments évitez-vous de manger (que ce soit à cause d’allergies, d’un régime alimentaire ou juste parce que vous n’aimez pas) ?
Je suis allergique au kiwi. Je me retrouve avec une urticaire géante pendant 3 mois à chaque cure vitaminée.
Est-ce que vous cuisiniez ?
A bien y réfléchir, non pas vraiment. Je m’amuse.
Quel est le plat que vous préparer lorsque vous souhaiter impressionner ?
L’avantage, à l’approche de la quarantaine, est que je finis par bien me connaître. A coup sûr, je me prends les pieds dans le tapis si j’essaie d’impressionner. En général, je choisis des plats préparés plusieurs fois et approuvés par toute la famille.
Lorsque vous allez au restaurant, quels plats préférez-vous choisir ?
Dans un restaurant gastronomique, nous prenons toujours le menu dégustation ou bien je craque souvent pour un bon steak tartare.
Avez-vous déjà retourné un plat ou un vin au restaurant ? Si oui, pourquoi ?
Pour le vin, une seule fois : il avait un goût de vinaigre, pas de doute ce Corton était bouchonné.
Combien de livres de cuisine possédez-vous ?
Je pense en avoir une trentaine. Je trouve mon bonheur dans les magazines, chez les copines et maintenant sur le web.
Quel est l’aliment dont vous ne pourriez pas vous passer ?
Le pain, les tomates et les oeufs.
Je cède ce questionnaire à qui en voudra, vu qu’il a déjà effectué un tour complet de la blogspère.
Je vous laisse avec une recette de véritable flemmarde. 

 
Gratin de merlan aux graines de moutarde
DSC03128_01
Préparation : 10 minutes
Cuisson : 20 minutes
Ingrédients pour 4 personnes
4 dos de merlan
200 g de cheddar râpé ou du gruyère
1 cuillère à soupe de graines de moutarde (merci Anne)
5 cuillères à soupe de crème fraîche
Sel et poivre
DSC03125_01
  • Préchauffez le four à 200° (th.6).
  • Vérifiez qu’il ne reste plus d’arêtes.
  • Beurrez un plat au four ou des plats individuels et disposez-y le poisson.
  • Dans un bol, mélangez le fromage râpé et les graines de moutarde.

DSC03122_01

  • Ajoutez la crème et bien mélanger. Sel et poivre.

DSC03123_01

  • Etendre ce mélange sur chaque filet de poisson.
  • Mettre au four 20 minutes.

Servir rapidement avec du riz

Rendez-vous sur Hellocoton !
Print Friendly, PDF & Email

36 réflexions sur “On est ce que l’on mange ! Gratin de merlan aux graines de moutarde”

  1. Réponses sympa tout comme ta recette..mais c’était marqué l’aliment au singulier (dans quel est l’aliment dont vous ne pourriez…) pas 3…tricheuse 😉

    Amitiés
    Claude

  2. Quelle bonne idée ce gratin, cela change des préparations classiques des filets de poisson blanc !
    J’ai juste une suggestion pour les graines de moutarde, si tu les fais juste griller à sec dans ta poêle, elles seront d’autant plus parfumées.

  3. Il est très beau ton gratin et bien appétissant peut-être rapide mais peut-on dire « de flemmarde » pour autant?Il fallait y penser…

  4. Je suis comme toi, cette semaine, c’est vacances donc flemmardise aigüe.
    Après lecture, je te connais un peu mieux. Grosses bises.

  5. Je repasse, juste pour te faire un petit coucou de Vannes, où le vent souffle allègrement, et le ciel chargé de nuages laisse apparaître quelques rayons de soleil.
    Bises.

  6. Elle me plait beaucoup cette recette, ca a l’air si bon et tellement rapide a preparer, ideal pour les soirs de flemme!

  7. Que c’est appétissant Hélène. J’ai beaucoup aimé tes réponses 😉 Bonne fin de vacances

  8. J’aime la cuisine de flemmarde…que du bonheur en cuisine et dans l’assiette!!! Et quand on flemmarde pour profiter de ces enfants, c’est encore mieux!!!

  9. Mais oui, c’est tout a fait ca, tu ne cuisines pas, tu t’amuses. Pour moi, c’est pareil depuis le blog surtout!
    Et ta recette de poisson toute simple, c’est super pour moi, qui perds mes moyens devant le moindre filet!

  10. Je peux t’assurer que tu m’impressionnes quand même beaucoup quand tu nous présentes ce que tu fais à manger !!!
    Ton gratin de poisson est bien sympa. Je te pique la recette. Je sis sûre que mes enfants le mangeront avec plaisir !
    Grosses bises et bon dimanche… à traîner ;o)
    Hélène

  11. J’aime tes recettes de flemmarde Helene, j’irais bien sur une ile deserte avec toi, je ne risquerais pas de mourir de faim.

  12. J’aime beacoup le merlan: aussi bien au niveau gustatif que financier. Très jolie recette, il reste à trouver des graines de moutarde!

  13. Il n’est dit nulle part dans la première question que l’île est déserte, si çà se trouve, tu devras faire à manger à une énorme tribu faute d’être toi-même dévorée!
    J’avoue que je suis totalement incompétent en gratins de poissons, je ne parviens jamais à équilibrer la cuisson du poisson et la coloration .

  14. en tout cas, sur l’île déserte il faudra qu’il y ait un four ! sinon : comment nous concocter d’autres petits gratins comme celui-ci ???

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Les liens des commentaires peuvent être libérés des nofollow.