Larmes de mousse au chocolat et griottes

Comme le week-end passe vite, si vite. Comme Fabienne, je cours après le temps. Je ne sais pas m’organiser, voilà mon problème.
Cette semaine, j’ai envie de partager mes deux coups de coeur avec vous :
  • le premier est la pièce « Dolores Claiborne » au théâtre des Bouffes Parisiens adaptée du best-Seller de Stephen King. Michèle Bernier éclipse Kahty Bates. Elle est vraiment remarquable.

  • Et le deuxième, une série de 9 petits livres « serial colors » de Fréderique Grasser-Hermé sans image, de la cuisine chromatique (une couleur par jour dans l’assiette) et des recettes avec des produits NATURELS (introuvable en grande surface).

31_1.jpg2

  • Matali Crasset, Astier, Michel Field, Damien Odoul, Pierre Hermé, Élisabeth Takeuchi, Alexandre Cammas, Bruno Verjus ont préfacé ses petits livrés (6.5 euros/livret).
Afin de me préparer pour les fêtes chez Granny and Grandad, j’ai testé « Les larmes de mousse au chocolat et griottes ». Du chocolat et encore du chocolat…

DSC02508_01DSC02506_01

Ingrédients pour 22 larmes
Temps: 30 minutes de préparation + 10 minutes de cuisson + 2 h de repos
200 g de chocolat en morceaux
22 griottes dénoyautées et bien égouttées
Mousse au chocolat
60 g de chocolat noir
1 càs de crème fleurette
1 jaune d’oeuf
1 blanc d’oeuf
1/2 c à café de gélatine en poudre
80 ml de crème fleurette froide
  • Découper dans du papier sulfurisé 22 rectangles de 3 cm sur 11 cm.
  • Porter une casserole à ébullition. Ôter du feu et poser un bol avec le chocolat à fondre et veuillez que le bol ne touche pas l’eau. Bien remuer le chocolat.
  • Avec une spatule, étaler sur une bandede paier sulfurisé le chocolat fondu.
  • Accoler les côtés du papier en lui donnant une forme de larme. Bien tenir avec les doigts.
  • Poser sur une assiette et répéter l’opération sur les autres rectangles. Si le chocolat durci, ne pas hésiter à le remette dans le bain-marie, toujours hors du feu.

DSC02490_01

  • Sur une plaque recouverte de papier alimentaire, déposer une petite cuillère de chocolat fondu et placer une larme de chocolat au centre.
  • Appuyer doucement. Répéter l’opération sur chaque larme.
  • Laisser durcir complètement et passer un couteau autour de la larme.

DSC02493_01

  • Soulever délicatement et enlever le papier.

DSC02495_01

  • Couper les griottes en deux.

La mousse au chocolat

  • Faire fondre le chocolat, ajouter hors du feu la cuillère de crème liquide et le jaune d’oeuf. Mélanger.
  • Mettre la gélatine dans un bol avec 2 cuillères à café d’eau.
  • Dans une casserole d’eau bouillante et toujours hors du feu. Dissoudre complètement la gélatine.
  • Verser dans le mélange de chocolat.
  • Battre la crème liquide froide et très rapidement afin d’éviter que la gélatine se fige.
  • Incorporer à la préparation.
  • Monter le blanc d’oeuf en neige et mélanger au chocolat.
  • Verser une griotte dans chaque larme. Recouvrir de mousse.
  • Bien remplir les larmes car la mousse retombe un peu.

Laisser une heure avant de servir.

Rendez-vous sur Hellocoton !
Print Friendly, PDF & Email

41 réflexions sur “Larmes de mousse au chocolat et griottes”

  1. Tres beau, et realisable a la maison sans materiel particulier en plus! Ca doir etre un peu delicat quand meme , mais vraiment joli a voir.

  2. Quelle technique pour arriver à ce résultat, je suis vraiment impressionnée !!! Sans griotte pour moi mais tout chocolat 😉

  3. Hoooooooooo, que c’est beau et délicat!! On dirait la larme accrochée à l’oeil du Pierrot.. fine et poétique!

  4. Autant te dire tout de suite que je compatis à tes larmes, mais qu’avec mes deux mains gauches, je ne m’y risquerai pas! Tant pis, je continuerai à l’oignon…

  5. MOI aussi comme PAtrick je ne me risquerais pas d’en faire…trop nul avec le chocolat .Tout ça pour te dire que c’est absoluement magnifique, tu es hyper douée.
    Bravo

  6. c’est si beau et élégant, la douceur et la fragilité de la larme me parlent tout particulièrement. j’ai lu avec attention, dès que j’ai du temps j’essaie, il faut apprendre à dompter sa peur 😉

  7. Mais qu’est ce que c’est s’est splendide !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

  8. je reste admirative !! il faut de la patience, de la précision (les mains qui tremblent c’est pas top !!), de la passion et du savoir-faire ! chapeau !!
    et puis c’est tellement joli et original ! pour présenter des mousses je trouve vraiment ça sensas !!
    😉

  9. Mais c’est sublime ces larmes de mousse, comment fais tu ?
    Je serais incapable de t’imiter !
    Bienvenue au club des gens qui courent après le temps !!!

  10. c’est superbe et bravo pour ta patience et talent , je ne rajouterais rien à tout ces commentaires élogieux que je partage ….
    Garance

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Les liens des commentaires peuvent être libérés des nofollow.